entête
entête

Chronique des bibliothèques

Paris. Bibliothèque nationale.

Exposition : Saint-Simon ou l'Observateur véridique. - Après avoir voici vingt ans célébré le deuxième centenaire de la mort de Saint-Simon, la Bibliothèque Nationale présente du 28 janvier au 18 avril 1976 pour le troisième centenaire de sa naissance Saint-Simon ou l'Observateur véridique afin notamment de mettre en valeur les aspects négligés la première fois. Le sujet est en effet assez riche pour le permettre et, en outre, l'intérêt des historiens et du public s'est, en quatre lustres, sensiblement déplacé. Il se porte moins sur l'anecdote, voire sur le « petit fait vrai », que sur les ensembles sociaux et leur évolution, dans tous les domaines.

Certes, on ne pouvait s'abstenir, sans trahison, de faire comparaître bien des personnages dont le mémorialiste a laissé le portrait, parfois féroce, ni de mettre en scène les événements - décisifs ou futiles - auxquels il a fait un sort de sa façon. Mais on a au moins autant cherché à évoquer le milieu, l'état économique et social, les mutations dont Saint-Simon, placé à la charnière du « grand siècle » et du « siècle des lumières », ne fut pas moins l' « Observateur véridique » - ou en tout cas très attentif.

Cette exposition réunit plus spécialement des objets à regarder : peu de livres, peu de manuscrits, peu de papiers d'archives, mais en revanche des peintures, des tapisseries. On notera une proportion assez exceptionnelle de pièces montrées au public pour la première fois : par exemple, un grand carton de tapisserie peint par Antoine Dieu et figurant le mariage du duc de Bourgogne dans la chapelle de Versailles; un étonnant portrait de la marquise de Maintenon par Hyacinthe Rigaud; des instruments de chirurgie utilisés par le médecin du roi, ou qui auraient pu l'être; surtout, de rarissimes costumes et pièces de costume d'époque : robe dite « volante », habit d'homme complet, « pièces d'estomac » ouvragées, merveilleuses dentelles dont quelques-unes à l'introuvable « point de France ». Sans préjudice des pièces de mobilier grâce auxquelles on a pu reconstituer le décor de l'époque.

Une exposition, donc, faite pour parler aux yeux. Mais l'écrivain Saint-Simon qui, lui, s'adressait comme tout écrivain à la pensée et à l'imagination, n'est pas pour autant relégué dans la coulisse : il est, pour ainsi parler, « récupéré » dans le catalogue 2, où la plupart des notices s'accompagnent d'extraits de ses Mémoires en rapport direct avec l'objet décrit. Ainsi, des 2756 pages manuscrites de l'ouvrage, un choix certes très parcimonieux, mais peut-être significatif, restera aux mains des visiteurs.

Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Exposition sur l'Arioste. - L'Institut culturel italien de Strabourg avait souhaité que la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg s'associât aux ultimes manifestations du Cinquième centenaire de l'Arioste, né en 1474.

Une exposition fut donc organisée du 21 novembre au 6 décembre 1975 qui reçut environ 700 visiteurs. Elle fut présentée au public par le Pr Guglielminetti, de l'Université de Turin, M. Cerri, directeur de l'Institut culturel italien de Strasbourg et Mlle Greiner, conservateur en chef à la Bibliothèque nationale et universitaire. Les ouvrages anciens provenaient pour la plupart du fonds même de la Bibliothèque nationale et universitaire et parmi eux de nombreuses éditions du XVIe siècle. Les ouvrages récents appartenaient en majorité aux instituts culturels italiens de Bruxelles et de Strasbourg. L'ensemble a fait l'objet d'un catalogue multigraphié, encore disponible.

Le cadre était fourni par les panneaux réalisés en 1974 pour l'exposition L'Arioste en France (prêt de l'Institut culturel italien de Paris) et par des photographies évoquant l'entourage du poète et les lieux qui lui furent familiers (prêt de la Ville de Ferrare).

Le public s'est intéressé, tout particulièrement, aux éditions illustrées du Roland furieux : édition lyonnaise de 1550, avec une suite de Pierre Eskrich dit Vase; édition vénitienne de 1584 ornée de gravures sur cuivre par Girolamo Porro; édition de Birmingham de 1773 illustrée par Eisen, Cochin, Creuze, etc... ; édition de 1879 ornée des dessins de Gustave Doré. Les organisateurs avaient consacré trois vitrines à cet artiste Strasbourgeois de naissance, de façon à pouvoir présenter côte à côte ses interprétations du Roland de l'Arioste et de la Divine comédie de Dante.

Les visiteurs reprenaient ainsi contact avec une œuvre qui a exercé une influence durable pendant toute l'époque classique. Si les thèmes du haut Moyen âge paraissent un peu démodés aujourd'hui, la qualité de l'inspiration poétique de l'Arioste reste non moins appréciable pour nous que pour La Fontaine ou Voltaire qui la goûtaient particulièrement. Cette inspiration était de nouveau sensible aux visiteurs qui participèrent à cet « hommage de Strasbourg à l'Arioste ».

Bibliothèques interuniversitaires et d'université.

Bibliothèque de l'Université de Clermont-Ferrand.

Publications. - Faisant suite aux catalogues 1972 et 1973, un fascicule recense pour 1974 par nom. d'auteur les thèses de pharmacie reçues par la Bibliothèque de l'Université de Clermont-Ferrand durant le Ier semestre 1974 et le Ier semestre 1975. Une table des matières et une table des universités complètent ce catalogue.

La Bibliothèque de l'Université de Clermont-Ferrand a par ailleurs publié la cumulation quinquennale 1968-1972 des catalogues annuels des thèses de pharmacie soutenues devant les universités françaises. Un index des auteurs et un index des sujets ont été placés à la fin du fascicule.

L'Index alphabétique annuel des sujets traités dans les thèses de médecine soutenues en France et dans certaines universités de langue française 1974-1975 a également été publié 3  4  5. Il constitue le deuxième supplément annuel à la publication précédente et permet ainsi de disposer d'instruments de recherche bibliographique portant sur sept années et sur près de 28 ooo thèses.

Bibliothèque de l'Université de Pau et des Pays de L'Adour.

Don d'ouvrages suisses. - Après avoir reçu le II mai 1974 un don de livres canadiens, la Bibliothèque de l'Université de Pau s'est vu offrir en 1975 un lot de 74 volumes et 68 brochures suisses (Pro Helvetia). La remise des livres s'est faite le 15 novembre 1975, dans le nouveau bâtiment droit-lettres, où M. Guibert, consul général de Suisse, était accueilli et remercié par M. Deschamps, président de l'Université et par M. Bosc, directeur de la bibliothèque, entouré des conservateurs des sections droit et lettres, M. Lapelerie et M. Vianes. Assistaient également à cette réunion, Mlle Dagues-Bie, secrétaire générale de l'Université, M. Fievet, représentant M. le Doyen de la Faculté des lettres, M. Moderne, de la Faculté de droit, président du conseil de la bibliothèque.

Après une présentation par M. le Consul des volumes exposés pour la circonstance (et pendant la semaine qui suivit) dans le hall de la bibliothèque - traitant de littérature suisse romande depuis le XVIe siècle ou présentant le pays dans tous ses aspects - un vin d'honneur offert par l'Université, auquel était invité le personnel de la bibliothèque, réunit les personnalités présentes.

Bibliothèque de l'Université de Picardie.

Expositions et manifestations culturelles. - La Bibliothèque de l'Université de Picardie organise ou accueille régulièrement dans ses locaux du Campus diverses manifestations culturelles : expositions, débats et concerts (en soirée).

Depuis 1973, elle reçoit chaque année l'exposition itinérante du « British Council » qu'elle installe en collaboration avec l'« Anglo-saxon Club ». La dernière exposition, consacrée à Byron, a été particulièrement appréciée des anglicistes.

Durant l'année 1973, des journées universitaires comportèrent un débat sur Kafka et des expositions de peinture : Byzantios, A. et M. Jiranek (peintures et sculptures), Salzmann (aquarelles) ainsi qu'une exposition intitulée La Révolution industrielle organisée par la Bibliothèque et l'Association régionale des professeurs d'histoire et géographie.

En 1974 et 1975, eurent lieu successivement un concert de harpe donné par Corinne Ledu, un récital Catherine Silie et deux concerts du quatuor « Arcana ». Du 12 au 29 janvier 1976, fut présentée une exposition consacrée à la scénographie de Roméo et Juliette de Shakespeare. Réunissant photos, documents divers, gravures et costumes, cette exposition est la forme que prend pour deux étudiants, leur mémoire de maîtrise dirigé par le Doyen André Crépin, directeur de l'UER de langues et cultures étrangères.

L'ensemble de ces activités culturelles est favorisé par le cadre qu'offrent les bâtiments de la section centrale Droit-Lettres. Il contribue à faire de la bibliothèque un lieu de rencontres et d'accueil.

Bibliothèque du Centre universitaire du Mans.

Publications. - Les périodiques reçus à la section Sciences de la Bibliothèque universitaire du Mans jusqu'en novembre 1974 ont fait l'objet d'un recensement 6  7. Pour chaque titre réparti alphabétiquement à l'intérieur des différentes classes indiquées dans le cadre de classement donné dans l'introduction sont mentionnés lieu d'édition, périodicité et état de la collection à la bibliothèque.

La Bibliothèque universitaire a par ailleurs publié le catalogue des acquisitions de l'ensemble de ses sections pour l'année 1974 et le Ier trimestre de l'année 1975.

Bibliothèques municipales.

Amiens (Somme).

Inauguration de la succursale Pablo Neruda. - Le 6 janvier 1976 a été inaugurée une nouvelle succursale de la Bibliothèque municipale d'Amiens par M. René Lamps, député-maire, en présence de M. Bleton, inspecteur général des bibliothèques. Située en plein centre de la ville cette bibliothèque bénéficie d'une situation exceptionnelle. En effet, ses vitrines font l'angle d'une rue commerçante et d'une place où 2 jours par semaine se tient un marché fort actif. Cette bibliothèque devrait attirer un grand nombre de lecteurs qui fréquentent à l'heure actuelle la bibliothèque centrale et où les conditions d'accueil sont encore peu satisfaisantes. Malheureusement le manque de place n'a pas permis d'installer une section pour enfants.

Les adultes y disposent de 5 000 ouvrages et d'une sélection d'une dizaine de périodiques divers. Des chauffeuses, des tables et quelques chaises permettent une consultation sur place dans une atmosphère détendue. Mais l'essentiel de l'activité de cette nouvelle bibliothèque sera le prêt à domicile. Les horaires tiennent compte de la présence de cantines dans le voisinage. Dans leurs allocutions, M. Menis, maire-adjoint et M. Bleton ont rappelé l'effort accompli depuis 4 ans par la Municipalité en faveur de la lecture. L'un et l'autre ont signalé que toute nouvelle progression du développement de la bibliothèque impliquait que soient effectués des travaux d'extension et d'aménagement à la bibliothèque centrale.

Antony (Hauts-de-Seine).

La Bibliothèque à l'heure de l'informatique 8. - L'installation d'une nouvelle bibliothèque au centre de la ville, la nécessité de répondre rapidement à une demande accrue des lecteurs et la possibilité d'utiliser le service informatique de la mairie ont conduit les responsables de la bibliothèque municipale à entreprendre une gestion automatisée de ses services. Illustrée d'exemples des différents listings obtenus (lecteurs, livres, prêts, statistiques) une brochure analyse l'état présent de cette automatisation. La liste des emprunteurs a été conçue pour autoriser, grâce à un numéro d'identification, l'emprunt indistinctement dans la bibliothèque centrale ou ses succursales. L'entrée en mémoire de données destinées à la publication des catalogues mensuels, bimestriels ou trimestriels par fonds des nouvelles acquisitions permet la réalisation annuelle de catalogues généraux. Des bordereaux auto-copiants remplis à la main ont été choisis pour effectuer les opérations de prêt. L'exploitation de cet ensemble d'éléments fournit toutes les statistiques désirées.

Argentan (Orne).

Ouverture d'une salle de lecture. - La Bibliothèque municipale d'Argentan, réaménagée après deux mois de travaux, vient d'ouvrir une salle de lecture publique. Précédemment installée au rez-de-chaussée de la chapelle Saint-Nicolas, la bibliothèque possède désormais une salle de lecture de 110 m2, au Ier étage de cette même chapelle. L'aménagement et la décoration de la salle ont été réalisés en fonction d'un retable du XVIIIe siècle (déposé par une commune des environs d'Argentan il y a dix ans). La salle comporte une banque de prêt, dispose de 20 places assises et est équipée de rayonnages muraux et de rayonnages en épi, qui déterminent un salon de lecture, un coin enfant et une petite section d'étude. Les lecteurs disposent d'environ 7 000 volumes classés selon la classification Dewey et placés en accès direct.

La salle du rez-de-chaussée a été aménagée en magasin de livres. Elle possède en outre un espace d'environ 30 m2 qui permet d'accueillir, le mercredi et le samedi, les enfants inscrits aux activités d'animation, et les autres jours de la semaine des groupes de travail scolaires.

Deux mois après sa réouverture, le 28 octobre 1975, la bibliothèque avait enregistré 210 inscriptions nouvelles, et accueillait en moyenne 1 250 lecteurs chaque mois.

Brest (Finistère)

Exposition : Civilisation bretonne en cartes postales. - Près de 500 cartes postales provenant des collections de M. Georges-Michel Thomas et de M. le médecin-général Laurent ont permis à plusieurs milliers de visiteurs de revivre ce qu'était la Bretagne à la Belle époque avec ses pardons, ses mariages groupant jusqu'à 1 800 invités, ses vieux métiers, ses départs de morutiers pour l'Islande ou Terre-Neuve. A chaque thème présenté correspondaient les livres traitant du même sujet.

Échirolles (Isère).

Inauguration de la Bibliothèque municipale « Pablo Neruda ». - La Ville d'Échirolles, située au sud de l'agglomération grenobloise, a ouvert le 14 octobre 1975 une bibliothèque dont l'inauguration officielle a eu lieu le 25 octobre. La veille, une soirée avait été organisée, à la fois d'hommage à Pablo Neruda et de solidarité avec le Chili : en première partie des poèmes de Neruda et de la musique d'Amérique du sud, en deuxième partie projection du film J'étais, je suis, je serai. Plus de 1 ooo personnes, dont de nombreux Grenoblois, assistaient à cette soirée.

Un artiste chilien, José Balmes, a créé pour la bibliothèque un sigle qu'il a peint sur un mur de façade de la bibliothèque et qui a servi pour tout le matériel graphique (affiches, dépliants, cartes de lecteurs, etc.)

En un mois 350 lecteurs adultes et près de 600 enfants se sont inscrits. L'abonnement est de 10 F par an pour les adultes de la commune et gratuit pour les enfants.

Située dans une ville neuve, installée dans des locaux initialement prévus pour des commerces, sur une place piétonnière au pied des immeubles, la bibliothèque comprend une section pour enfants avec un coin travail, un coin lecture, une fbsse pour les tout-petits, une petite salle d'animation; pour les adultes, une salle de lecture des périodiques au rez-de-chaussée et une section de prêt au premier étage. Murs blancs et moquette vert sombre partout, mobilier rouge et jaune chez les enfants, créant une atmosphère tonique, vert acide et prune chez les adultes produisent un effet apaisant. La plupart des lecteurs ont exprimé leur surprise et leur plaisir devant l'impression de confort et d'agrément produite par l'aménagement.

Fiche technique
Population 33 ooo habitants
Situation dans la Villeneuve d'Échirolles, sur une place piétonnière
Adresse 15-17, place Beaumarchais 3813 Échirolles tél. : 09-44-35
Plan sur 3 niveaux (2 pour le public)
Surfaces totale 607 m2
Hall d'entrée 49 m2
Enfants 180 m2
Adultes 200 m2
Services intérieurs 93 m2
Réserve 85 m2
Architecte M. Pupat, du Groupe 6 - Grenoble
Capacité en livres 15 000
Coût de l'opération 1 312 000 F
- Subvention de la Direction des bibliothèques et de la lecture publique 360 000 F

Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne).

Exposition : La Femme légale. - Une exposition ayant pour thème La Femme légale a été organisée à Montereau par la bibliothèque municipale, du 15 au 27 septembre 1975 dans une salle de la Mairie.

Cette exposition a été conçue et réalisée par la Maison de la culture de la Seine-Saint-Denis avec la Maison de la culture de Chalon-sur-Saône. Composée de photos, de reproductions de peintures et de sculptures auxquelles répondent des textes littéraires issus des périodes traitées, elle montre l'évolution de la condition féminine en France au travers de l'histoire et des arts, en suivant l'évolution de la législation. 1042 personnes ont visité l'exposition dont 465 femmes, 365 hommes et 212 adolescents.

Cette manifestation, en dehors de sa portée culturelle, avait également pour but de promouvoir la lecture à Montereau et de faire connaître la bibliothèque municipale, aussi une bibliographie sur le thème de « la femme » a-t-elle été remise à chaque visiteur ainsi que le guide du lecteur de la bibliothèque municipale.

La bibliothèque a, également, organisé le vendredi 12 décembre 1975 à 20 h 30, en présence de 61 personnes, une conférence-débat sur le thème : « La littérature enfantine et l'épanouissement de l'enfant » en présence de Raoul Dubois, critique de livres pour enfants. Parallèlement à cette conférence-débat une exposition-vente de livres pour enfants avait été prévue dans la salle de conférence.

Mulhouse (Haut-Rhin).

Exposition : Graveurs américains. - La bibliothèque centrale a accueilli dans sa salle d'exposition, du 21 mai au 14 juin 1975, 5 graveurs américains dans le cadre des journées d'amitié mondiale, consacrées aux USA en 1975. Cette présentation a permis de faire connaître cinq jeunes graveurs américains résidant à Paris et d'en apprécier la technique.

Exposition : Travaux d'élèves. - Dans le cadre de la semaine nationale de la lecture, la bibliothèque centrale a présenté du 18 juin au 31 juillet, les travaux d'élèves sélectionnés par le jury, destinés à sensibiliser les écoles aux problèmes du livre. Cette animation avait donné lieu à des réalisations intéressantes : montages audio-visuels, bandes dessinées, recherches documentaires autour d'un ouvrage choisi par une classe.

Les travaux réalisés émanaient des écoles primaires et des classes de 6e de la région; l'exposition avait, dans un premier temps, été présentée à la Bibliothèque municipale de Colmar;

Exposition : la Bande dessinée. - La bibliothèque a participé, en octobre 1975, à une animation globale sur la bande dessinée, en collaboration avec la Ligue de l'enseignement et quelques maisons de jeunes et de la culture. Une vaste exposition itinérante avait, dans un premier temps, été dispersée dans plusieurs locaux, la bibliothèque en accueillant la partie esthétique et littéraire, du Ier au 15 octobre. Elle a ensuite été regroupée en un même lieu. Cette présentation, destinée à faire prendre conscience du phénomène « bande dessinée », montre bien la diversification des histoires, la fantaisie et la maîtrise du dessin.

Du 15 au 31 octobre la bibliothèque centrale présenta Les Histoires en images ou les Ancêtres de la Bande dessinée, exposition sur l'évolution de l'image du manuscrit à la bande dessinée actuelle. Des pièces rares avaient été mises à la disposition des organisateurs par la Bibliothèque municipale de Colmar.

Des visites de classes furent organisées très régulièrement pendant tout le mois d'octobre et un spécialiste de la bande dessinée vint en parler durant un après-midi aux enfants du primaire, puis du secondaire, ce qui donna lieu à un débat intéressant.

De même, la responsable de la Bibliothèque municipale de Bourtzwiller, présenta aux jeunes enfants un montage audiovisuel sur la bande dessinée.

Exposition : Robert Simon. - Du 8 au 30 novembre 1975, la bibliothèque centrale a présenté une rétrospective de l'œuvre du graveur mulhousien Robert Simon. Cette exposition, réalisée en collaboration avec la Société Godefroy Engelmann, rendait hommage à un graveur local, professeur à l'École des Beaux-arts; les 51 lithographies, sélectionnées par l'artiste, permettaient de saisir le chemin parcouru par Robert Simon depuis ses débuts, la sensibilité des coloris et la maîtrise du noir et blanc qu'il manie en virtuose.

Exposition : Dessins anciens de la Société industrielle. - Une exposition importante a eu lieu du 13 décembre 1975 au 10 janvier 1976 à la bibliothèque centrale : il s'agit de dessins anciens ayant appartenu au Musée des Beaux-Arts détruit pendant la guerre, et dont la Société industrielle vient de remettre la collection au Cabinet des estampes de la bibliothèque, à charge pour lui d'en assurer la protection, la conservation et la gestion.

La sélection présentée était un choix des meilleurs dessins de cette collection retrouvée, représentatifs des diverses techniques et bien conservés. Parmi eux se trouvent : un Callot, un David, un Cochin, un Géricault, un pastel de Delacroix, pour ne citer que les plus importants. Ce dépôt vient enrichir ainsi de façon considérable le Cabinet des Estampes de la bibliothèque et renforcer sa vocation de conservation de l'art graphique.

Activités culturelles. - La bibliothèque, dans le cadre de l'Université populaire, a repris à partir d'octobre 1975, des séances de club de lecture. Ces séances ont eu lieu à Guebwiller, aux environs de Mulhouse et furent animées par le conservateur de la Bibliothèque, Mme Taesch.

Sur le thème « La Famille », trois livres furent présentés à un public presqu'uniquement composé de femmes L'Été d'une vie d'André Martinerie; Un Pas vers la mer de Max Gallo; Pourquoi partir de Michel Grimaud.

Les trois séances furent très animées et la technique même du découpage et de la lecture séduisit beaucoup le public. L'expérience s'est avérée positive et sera reprise la saison prochaine.

Invitée par le Cercle de l'adolescent et de l'enfant, Mme Taesch a, par ailleurs, animé le 25 novembre à Munster un débat sur le livre d'images, répondant aux préoccupations de nombreux parents et éducateurs.

Nantes (Loire-Atlantique).

Publication. - La Bibliothèque municipale de Nantes a publié le catalogue de ses acquisitions pour jeunes du 2e semestre 1974 et du Ier semestre 1975 9. Comme précédemment ce fascicule indique auteur, titre, éditeur et cote de l'ouvrage précédé de l'indice de classification et suivi du sigle de la succursale de la bibliothèque où il est disponible.

Nice (Alpes-Maritimes).

Ouverture de la succursale du Quartier des Moulins. - A la fin du mois d'octobre, une nouvelle succursale de prêt de la bibliothèque municipale, située dans le quartier des Moulins, a été ouverte au public. Cette bibliothèque comprend une salle de prêt et de lecture pour adultes, une salle de lecture sur place et une salle de prêt pour enfants, ainsi qu'un atelier d'activités (heure du conte et dessins d'enfants).

Après un mois d'ouverture, près de 750 lecteurs étaient inscrits dont un tiers d'adultes et deux tiers d'enfants particulièrement nombreux en ce quartier à peu près totalement dépourvu d'équipement socio-culturel. Deux sous-bibliothécaires ont été affectées à la succursale des Moulins, ainsi qu'une animatrice à temps partiel.

Toulouse (Haute-Garonne).

Inauguration de la succursale d'Ancely, du troisième bibliobus, de la bibliothèque Braille et développements récents de la lecture publique à Toulouse. - Le 17 janvier 1975, M. l'inspecteur général Desgraves et Mlle Garrigoux, conservateur en chef à la Direction des bibliothèques et de la lecture publique, ont inauguré la succursale d'Ancely de la Bibliothèque municipale et le troisième bibliobus. La succursale d'Ancely, d'une superficie de 220 m2, s'étend sur deux niveaux réservés aux enfants et aux adultes. Elle dessert un quartier de 5 ooo habitants, isolé de l'ensemble de la ville par l'hôpital Purpan. Au bout de trois mois de fonctionnement, la moitié des habitants fréquentait la bibliothèque. Au surplus celle-ci est le siège d'une association initiant les jeunes et les moins jeunes à la numismatique. Comme toutes les succursales de la bibliothèque municipale, elle a donc un fonds général acquis et catalogué par la bibliothèque centrale (7 000 ouvrages environ) et un fonds particulier.

Le même jour, un troisième bibliobus, remorque de 12 mètres de long tractée par une cabine Berliet, était présenté aux autorités et aux lecteurs.

A l'occasion de ces inaugurations, Mlle Garrigoux et M. Desgraves ont visité les aménagements de la Bibliothèque du Centre culturel destinés à accroître la capacité en volumes de cette succursale ainsi que les agrandissements des bibliothèques Fabre et de la Côte Pavée où la place faisait défaut pour les plus jeunes.

Deux mois plus tard, s'ouvrait une nouvelle bibliothèque à la mairie annexe de Croix-Daurade. Actuellement, la ville de Toulouse dispose de 12 bibliothèques de prêt à domicile, de trois bibliobus et d'une soixantaine de dépôts. Trois chantiers sont en cours (la Reynerie, Empalot, Saint Georges). D'autres sont prévus. Une péniche vient d'être acquise et doit être aménagée pour desservir les riverains du Canal du Midi.

L'implantation d'un réseau de bibliothèques n'est pas sans poser de nombreux problèmes. Toulouse a une superficie légèrement supérieure à celle de Paris. Dans le centre à l'habitat dense et aux rues étroites, il est difficile de trouver des emplacements et des locaux de superficie satisfaisante; il est impossible d'y faire circuler les bibliobus. Il faut alors prospecter des salles bien situées, les aménager dès qu'elles sont disponibles et procéder à des travaux d'extension par la suite.

Dans les quartiers résidentiels à l'habitat disséminé desservis par les bibliobus, peu à peu s'élèvent des grands immeubles, la population s'accroît, certains points de stationnement sont saturés. Il est peu aisé dans ce cas de trouver un terrain ou un local pour une bibliothèque. La Municipalité éprouve aussi les mêmes difficultés à implanter des équipements sociaux culturels. Parfois des mairies annexes sont créées et à cette occasion deux expériences ont été tentées aux mairies des Minimes et de Croix-Daurade inaugurées en 1973 et 1975. Il était dans les intentions de la Municipalité d'installer la bibliothèque dans la salle d'accueil des mairies annexes pour attirer la population, animer le local, éviter un cloisonnement entre les services. Toutefois, la place attribuée à la bibliothèque était insuffisante et les employés des autres services ne pouvaient répondre aux usagers avec la discrétion nécessaire; de plus cette solution à la rigueur acceptable pour les adultes ne pouvait convenir aux jeunes plus bruyants et envahissants à l'heure de sortie des classes. Aux Minimes, les ouvrages destinés aux jeunes viennent d'être transférés dans une salle de la Bibliothèque Braille.

Plus facile est l'implantation d'une bibliothèque dans les quartiers nouveaux. La ville prévoit des équipements socio-culturels parmi lesquels la bibliothèque s'inscrit normalement. Tels sont les cas d'Ancely et de la future succursale de la Reynerie.

Le rôle et la gestion des bibliobus sont remis en question. Prévus de grande capacité pour répondre aux besoins des quartiers isolés et peu habités, ils s'y arrêtaient en principe une demi-journée par quinzaine. Les quartiers se construisent peu à peu, ont besoin de stationnements plus fréquents en attendant une véritable bibliothèque. Les grands ensembles s'élèvent autour de centres commerciaux interdits aux voitures. De nouveaux points de stationnement sont difficiles à trouver dans une ville où la circulation s'intensifie. Aussi l'un des grands bibliobus a-t-il été remplacé par une camionnette Peugeot J7 destinée à desservir plus aisément les points inaccessibles. D'un aménagement intérieur mobile, cette camionnette est aussi destinée à transporter les aveugles souhaitant se rendre à la nouvelle Bibliothèque Braille.

La Bibliothèque Braille a été inaugurée par M. l'inspecteur général Desgraves le 21 novembre 1975. Les quatre salles de classe d'une ancienne école du quartier des Minimes ont été aménagées à l'intention des aveugles. Sur 240 m2 se répartissent un magasin de livres, cinq cabines d'écoute, deux salles de réunions, d'audition collective et de consultation d'ouvrages, une salle de prêt pour les jeunes du quartier trop nombreux à fréquenter la Bibliothèque de la mairie-annexe des Minimes située dans un local voisin.

La section pour aveugles de la Bibliothèque municipale de Toulouse date de la guerre 1914-1918; elle était essentiellement composée de livres en Braille. Depuis 1966, le fonds est complété par les disques du « Livre parlé ». Actuellement, après un tri des ouvrages trop usés ou périmés, les non-voyants ont à leur disposition 1244 titres de livres, 12 périodiques et 714 disques. Le prêt par correspondance s'étend aux habitants du sud de la France. Le choix peut être fait d'après un catalogue multigraphié.

Les réalisations sont dues aux efforts conjugués de la Municipalité, du Service de la lecture publique de la Direction des bibliothèques et de la lecture publique, du Service municipal de l'urbanisme, des services municipaux de l'architecture décidés à poursuivre dans la mesure du possible et d'une façon cohérente la politique d'extension de la lecture publique. La gestion centrale s'en est trouvée perturbée : multiplication des exemplaires à commander, entreposer, traiter, distribuer ; prévisions des fonds des futures succursales; récupération des ouvrages usagés ou périmés, etc. Les extensions prévues de la lecture publique nécessitent une réorganisation déjà amorcée de la bibliothèque centrale.

Bibliothèques centrales de prêt.

Cantal

Exposition : Lecture en commun. - La Bibliothèque centrale de prêt du Cantal, qui offre depuis plusieurs années aux enseignants du Cantal des séries de lectures en commun (20 à 30 exemplaires d'un même titre pour une classe), a organisé depuis juin 1975 une exposition sur les travaux réalisés par des enfants (du cours préparatoire à la 3e) à partir de ces « expériences de lecture ».

De très nombreuses classes de la région de Saint-Flour ont prêté leurs réalisations qui ont été d'abord rassemblées en exposition à l'annexe de la bibliothèque centrale de prêt à Saint-Flour du 10 juin au 25 novembre 1975 avant d'être présentées à l'École normale d'Aurillac, du 25 novembre au 22 décembre 1975.

Le vif succès de cette exposition s'explique essentiellement par le grand choix des titres proposés (265) et par la collaboration étroite rencontrée auprès du corps enseignant; cette réussite a d'ailleurs conduit la Bibliothèque centrale de prêt du Cantal à entamer la constitution d'un catalogue critique de ces expériences de lecture en commun.

Sarthe.

Publications. - Passeport pour la nature sous une forme très abrégée, au format pratique, est un petit guide d'ouvrages sur la nature. Réalisé à partir de l'analyse critique des ouvrages cités et des ouvrages éliminés, c'est le travail d'une équipe de spécialistes du livre et de la nature réunis par la Bibliothèque centrale de prêt de la Sarthe et la Direction de la Jeunesse et des Sports de la Sarthe.

Dans le but d'aider les utilisateurs du livre à sélectionner les meilleurs ouvrages d'une production importante, cette liste s'adresse aux enseignants et à leurs élèves, aux responsables des centres de vacances, aux parents et aux bibliothécaires. La sélection tient compte dans les 16 thèmes documentaires retenus, du niveau des utilisateurs et de leur progression, de leur budget et des possibilités qui leur sont offertes d'emprunter les ouvrages cités en bibliothèque.

Après un court exposé des intentions du groupe de travail, le guide donne des renseignements pratiques sur les éditeurs, les collections, les revues et les adresses utiles. La sélection proprement dite est illustrée de dessins à la plume de Jean-Claude Desprez. Ce petit guide constitue pour tous les animateurs de club de nature et en général pour les responsables travaillant à la protection de la nature, un document utile à l'exercice de leurs responsabilités. Rééditée par Éducation et Vie Sociale, cette brochure est actuellement diffusée par les organismes suivants : Bibliothèque centrale de prêt de la Sarthe, Bibliothèque Loisirs Jeunes du Mans, Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active, Directions de la jeunesse et des sports, Francs et franches camarades. Ce premier travail sera suivi de mises à jour réalisées par la même équipe.

Les trois derniers SVP Livres offrent par ailleurs aux usagers de la bibliothèque de fort nombreuses lectures. Le numéro 5 de 1975 consacré à la Chine contemporaine fait découvrir l'écrivain Lou Sin sous la plume de Georges Jean, des poèmes de Kuo Mo Jo, de Luxun et de Mao Tsé Toung; la jeunesse de Chow Ching Lie racontée par elle-même dans le Palanquin des larmes; des livres dus à Rewi Alley, Wilfred Burchettz, William B. Hinton, Han Suyin présentant la Chine d'aujourd'hui. Une liste complémentaire d'ouvrages est donnée en appendice abordant à la fois les domaines économiques, historiques, médicaux, littéraires et réunissant des témoignages de tous ordres récemment édités.

Le numéro 6 de 1975 s'adresse aussi bien à l'amateur de science-fiction avec Étoiles, garde-à-vous de Reinlein et Le Faiseur d'univers de Farmer, qu'à l'amateur d'histoire-fiction et de pastiches avec le truculent Furioso de Voldemar Lestienne. Le lecteur y découvrira aussi les deux enfants Joffo dans le Sac de billes et reviendra à l'univers plus intimiste de Gabrielle Marquet. Les jeunes lecteurs n'ont pas été oubliés : avec Jeudi ils découvriront la monnaie, et la nouvelle collections J'y suis qui voudrait les faire réfléchir sans les ennuyer.

Le numéro 1 de 1976 change de ton en présentant de manière humoristique et néanmoins sérieuse les résultats d'une enquête menée auprès des lecteurs de SVP Livres : cette revue qui entre dans sa 6e année a pour but d'aider les lecteurs de la bibliothèque dans leur choix, de leur faire connaître les livres et des auteurs en rapport avec une actualité la plus large possible et de dialoguer avec eux dans la page des lecteurs. Qu'en pensent les intéressés ? Sont-ils satisfaits ? Ont-ils des suggestions à formuler? L'analyse des réponses fait apparaître des résultats très encourageants et on ne saurait trop remercier les lecteurs qui ont accepté de jouer au jeu du questionnaire et de donner un peu de leur temps pour que SVP Livres soit plus près d'eux. Il convient de signaler que l'Annexe de Meurcé offre aux lecteurs de l'arrondissement de Mamers une petite revue intitulée Le Liseron qui présente les dernières acquisitions et des choix de livres regroupés en fonction de l'actualité la plus immédiate.

Toutes ces publications sont à la dispositions des lecteurs de la bibliothèque dans ses 280 dépôts, dans les trois bibliobus et au siège de la bibliothèque centrale, 99 quai Ledru-Rollin au Mans.

Seine-Maritime.

Exposition d'Ouvrages pour enfants. - La Bibliothèque centrale de prêt de la Seine-maritime a organisé une exposition de livres choisis destinés à la jeunesse qui, après avoir été inaugurée par les membres de l'assemblée générale de l'Association des amis de la bibliothèque centrale de prêt, s'est tenue dans ses locaux du 24 novembre au 20 décembre 1975.

La présentation des 200 livres choisis a été égayée notamment par des panneaux mettant en valeur la qualité des illustrations de ces livres et par de nombreux dessins d'enfants prêtés par différentes écoles du département. 10

Les 180 personnes environ qui se sont rendues dans les locaux de la bibliothèque se sont toutes montrées très satisfaites et le plus souvent étonnées de la variété de choix et de la qualité de la production.

L'approche et la découverte de ces livres se sont révélées bénéfiques, sans doute, pour tous et surtout pour les instituteurs et élèves stagiaires venus en voisins de l'École normale. Il est à regretter cependant que ce ne soit pas les instituteurs et les lecteurs de l'ensemble du département qui aient pu être touchés par cette exposition. Le manque de temps n'a pas permis en effet de concevoir une exposition itinérante (sauf dans deux ou trois occasions) seul moyen qu'avait la bibliothèque centrale de prêt de vraiment être au service des communes de moins de 20 000 habitants du département. Un catalogue a été réalisé et diffusé auprès d'une grande partie des dépositaires et de nombreux lecteurs qui bénéficient du prêt direct.

Publication. - La Bibliothèque centrale de Seine-Maritime a publié sous le titre Choix de livres pour enfants 3 à 15 ans un catalogue commenté. Albums et romans font l'objet d'un classement séparé des ouvrages documentaires et sont répartis par tranche d'âge (à partir de 3 ans; à partir de 6 ans; pour les 7-8 ans, pour les 9-II ans; au-dessus de 12 ans). Les collections font l'objet d'une présentation globale.

Les ouvrages documentaires sont regroupés autour d'un certain nombre de thèmes : métiers; animaux; plantes; créations de l'homme; activités artistiques; histoire et géographie; Normandie; livres pour enfants et éducateurs. Pour ce dernier thème sont indiqués les organismes spécialisés dans la production, l'analyse ou la diffusion des ouvrages pour enfants, les livres destinés à apprendre à apprécier les lectures, les bandes dessinées et les journaux pour enfants. Pour chaque notice est donné, à titre indicatif, le prix de l'ouvrage.

  1.  (retour)↑  Les informations figurant dans la partie « Chronique » constituent les textes, ou ont été établies sur la base de renseignements ou de documents, transmis à la Rédaction du « Bulletin des bibliothèques de France » par les responsables des différents établissements.
  2.  (retour)↑  Les informations figurant dans la partie « Chronique » constituent les textes, ou ont été établies sur la base de renseignements ou de documents, transmis à la Rédaction du « Bulletin des bibliothèques de France » par les responsables des différents établissements.
  3.  (retour)↑  [Exposition. Paris, Bibliothèque Nationale. 1976]. - Saint-Simon ou l'observateur véridique / Préf. de Georges Le Rider. - Paris : Bibliothèque Nationale, 1976. - XIX-155 p. : couv.-ill. ; 24 cm.
  4.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE DE L'UNIVERSITÉ DE CLERMONT-FERRAND. Section médecine-pharmacie. - Catalogue des thèses de pharmacie soutenues en France en 1974 / établi par Jacques Archimbaud, ... avec la collaboration de Raymond Perrin et Maurice Sarazin.
    Extr. de « Labo-Phàrmacie Problèmes et techniques », n° 246, septembre 1975, p. 805-818).
  5.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE DE L'UNIVERSITÉ DE CLERMONT-FERRAND. Section médecine-pharmacie. - Catalogue des thèses de pharmacie soutenues en France 1968-1972 / établi par Jacques Archimbaud, ... avec la collaboration de Maurice Sarazin, ... et de Raymond Perrin, ...- Clermont-Ferrand : 1975, - 30 cm.
    ISBN 2-900004-02-0.
  6.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE DE L'UNIVERSITÉ DE CLERMONT-FERRAND. Section médecine-pharmacie. - Index alphabétique annuel des sujets traités dans les thèses de médecine soutenues en France et dans certaines universités de langue française 1974-1975. - Clermont-Ferrand : [1976]. - IX-324 p. ; 30 cm.
    ISBN 2-900004-06-3.
  7.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE DU CENTRE UNIVERSITAIRE DU MANS. Section sciences. - Périodiques français et étrangers. - Le Mans : 1974. - [25] f. ; 30 cm.
  8.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE DU CENTRE UNIVERSITAIRE DU MANS. - Nouvelles acquisitions 1974.
  9.  (retour)↑  VILLE D'ANTONY. - La Bibliothèque à l'heure de l'informatique / [par S. Froissart et J. M. Durand]. - Antony : [1975]. - 8 p. ; 30 cm.
  10.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE NANTES. - Bibliothèque des jeunes, catalogue des nouvelles acquisitions, ze semestre 1974, Ier semestre 1975. - Nantes : 1975. - 67 f. ; 30 cm.
  11.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE CENTRALE DE PRÊT DE SEINE-MARITIME. Mont-Saint-Aignan. - Choix de livres pour enfants, 3 à 15 ans. - Mont-Saint-Aignan : [1975]. - 3I P. ; 2I cm 30 cm.