entête
entête

Circulaire n° 76960 du 24 février 1976 du Secrétariat d'État aux universités relative à l'automatisation des bibliothèques, adressée aux directeurs des bibliothèques universitaires

Dans le cadre de la nouvelle structure du Service des bibliothèques, la Division de la coopération et de l'automatisation (DICA), qui doit notamment organiser l'automatisation dans les bibliothèques, a deux fonctions essentielles que je tiens à souligner auprès des établissements.

I. Elle est chargée de me proposer une politique d'automatisation des bibliothèques, suivant un plan défini. Ce plan aura trois axes fondamentaux : l'automatisation du catalogage, l'automatisation de la gestion et la constitution d'un Réseau Informatique des Bibliothèques (RIB).

I.1 Pour l'automatisation du catalogage, trois aspects seront particulièrement développés :

I.11 La constitution d'une banque de données des documents français et étrangers, avec notamment l'automatisation de la bibliographie nationale et l'échange de bandes avec l'étranger.

1.12 L'élaboration et la distribution de produits bibliographiques (fiches, listes, catalogues, etc.) aux bibliothèques (système CANAC).

1.13 La constitution de catalogues collectifs des livres et des périodiques, au plan national, en association avec des organismes et centres de documentation extérieurs.

1.2 L'automatisation de la gestion comprendra l'organisation :

1.21 des circuits du livre;

1.22 des systèmes de prêt;

1.23 de toutes actions ponctuelles pouvant améliorer la gestion des bibliothèques. Il sera, par exemple, procédé à l'automatisation de la gestion du personnel des bibliothèques.

1.3 La constitution d'un Réseau Informatique des Bibliothèques (RIB) sera prochainement mise en route.

Ce réseau, actuellement constitué par l'expérience CAPAR, fait l'objet de différents tests. Il sera progressivement étendu et comportera :

1.31 le perfectionnement de CAPAR (catalogue partagé ou catalogue en coopération) ;

1.32 le branchement du RIB aux réseaux documentaires spécialisés, type CYCLADES;

1.33 l'insertion dans un réseau national de transmission, avec TRANSPAC, voire avec EURONET.

2. La Division de la coopération et de l'automatisation est, en outre, chargée d'organiser les systèmes ponctuels d'automatisation dans les bibliothèques. Elle sera tenue informée par les directeurs des projets informatiques élaborés par ces établissements, le plus souvent avec les centres de calcul de leur ville ou de leur université.

La DICA agira en tant que conseil des bibliothèques et coordonnera leurs activités. Elle veillera tout particulièrement à la cohérence des systèmes et à leur compatibilité. Ainsi, les actions d'automatisation ne pourront être engagées sans que la DICA ait été consultée et que le projet m'ait été soumis pour approbation.

Toutes ces actions, tant au niveau scientifique que technique, feront l'objet d'une concertation entre le service des bibliothèques et les directeurs intéressés. Il convient de veiller avant tout à la cohérence de l'usage informatique, tout en préservant la souplesse d'utilisation nécessaire à la bonne marche des établissements.

Par ailleurs, le Centre de traitement informatique des bibliothèques (CETIB) qui focalisera l'ensemble des méthodes et techniques informatiques des bibliothèques, sera ouvert dans la seconde moitié de 1977 à l'Isle d'Abeau. Dans cette attente, l'ordinateur IRIS 55 qui vient d'être acquis sera accueilli prochainement par le Centre d'Études Techniques de l'Équipement (CETE) à l'Isle d'Abeau, ce qui préparera l'installation définitive.