entête
entête

Recherches faites par une bibliothèque universitaire, section lettres, à propos d'ouvrages commandés et signalés « épuisés » par les fournisseurs

Alban Daumas

Monique Baréa

Hélène Crépet

La Section lettres et sciences humaines de la Bibliothèque de l'Université de Nice est de création récente. Les crédits d'équipement en livres sont maintenant dépensés. Il nous a paru intéressant de faire une étude critique des fonds de base existants et en particulier de voir quels sont les ouvrages que nous n'avions pas pu acheter, parce que l'on nous disait qu'ils étaient introuvables ou épuisés, mais qui depuis, sont de nouveau disponibles dans le commerce, soit sous la forme du livre, soit sous la forme de la microcopie. Il n'est pas question ici d'établir une liste de titres, mais de dire la façon dont nous avons procédé et les constatations que nous avons été amenés à faire.

Tout au long de sept années, de janvier 1966 à décembre 1972, s'est constitué un fichier des ouvrages non reçus et notés « épuisés » d'après les réponses des libraires à nos commandes. Au 31 décembre 1972, il y avait dans ces tiroirs 1729 fiches.

Il s'agissait de vérifier si ces réponses étaient toujours exactes. Nous pouvions effectuer ces vérifications grâce à un certain nombre d'ouvrages de référence. Voici dans quel ordre nous avons procédé :
- Les titres les plus nombreux étant des titres français, nous avons utilisé en premier le Répertoire des livres disponibles, édité par France-expansion (1) qui signale les ouvrages disponibles en France en 1972. Ceci nous a permis d'éliminer d'emblée un grand nombre de fiches (125 réponses).
- Nous pouvions ensuite plus facilement utiliser le Répertoire International d'Ostwald (2), qui signale les réimpressions de tous les ouvrages, sans distinction de langue, de lieu d'édition ou de discipline, et couvre une période importante (du XVIe au xxe siècle). Cette fois, nous avons retrouvé 52 titres à nouveau disponibles.
- Nous avions encore à notre disposition le Catalogo dei libri italiani (3) pour les ouvrages italiens et, pour les ouvrages en langue allemande, le Verzeichnis lieferbarer Bücher (4).
- Enfin, pour des domaines spécialisés, nous avons consulté un récent catalogue de reproductions sur microfiches de l'Association des universités partiellement ou entièrement de langue française (A.U.P.E.L.F.) et du Centre national de la recherche scientifique pour la linguistique française (5) et un catalogue de réimpressions d'un éditeur américain pour les bibliographies et ouvrages de référence (6).

Sur les 1 729 ouvrages signalés épuisés au moment de leur commande, nous avons constaté qu'il y avait désormais 229 réponses positives qui se répartissaient ainsi :
Rééditions par le même éditeur................................ 47
Rééditions par un autre éditeur .............................. 49
Réimpressions sous forme d'ouvrage ........................... 56
Reproductions sous forme de microfiche ....................... 3
Ouvrages disponibles dans la même édition .................... 74

Il faut remarquer ici qu'un certain nombre de réponses concerne des livres disponibles dans la même édition : ce qui veut dire qu'il ne s'agit pas là d'une réédition ou d'un nouveau tirage, mais de l'édition commandée que le libraire n'a pas su trouver. Voici quelques exemples :

Rééditions par un même éditeur :

SCHAERER (René). - La Question platonicienne. - Paris, J. Vrin. (Signalé épuisé en 1965), 2e éd. Paris, J. Vrin, 1969.

LOWIE (R.). - Traité de sociologie primitive. -Paris, Payot, 1935. (Petite Bibliothèque Payot). (Signalé épuisé en 1965). Réédité en 1969 par le même éditeur.

Réédition par un éditeur différent :

LÉVI-STRAUSS (Claude). - Les Structures élémentaires de la parenté. - Paris, P.U.F., 1949. Épuisé. Réédité à Paris, La Haye, Mouton, 1967. (Rééditions, 2.)

Réimpression sous forme d'ouvrage :

ROBIN (L.). - La Théorie platonicienne des idées et des nombres d'après Aristote. - Paris, J. Vrin, 1908. Épuisé. Réimpression Hildesheim, G. Olms, 1963.

GAGNAT (R.). - Cours d'épigraphie latine. - Paris, 1898. Épuisé. Réimpression Roma, Bretchneider, 1964.

ATKINSON (Geoffroy). - The Extraordinary voyage in French literature. - Paris, Champion. Épuisé. Réimpression New York, A.M.S. Press, 1966.

BUSSY-RABUTIN. - Histoire amoureuse des Gaules. Rev. et annotée par P. Boiteau. - Paris, 1865-1876. - 4 vol. (Bibliothèque elzévirienne). Épuisé. Réimpr. New York, Nendeln, Liechtenstein, Kraus.

Reproduction sous forme de microfiches :

MEIGRET. - Le Tretté de la grammere françœze. - Heilbronn. 1888. Épuisé. Reproduit en 3 microfiches, C.N.R.S. / AUPELF, 1972.

PALSGRAVE (J.). - L'Esclarcissement de la langue françoise. - Paris, 1852 (Coll. de documents inédits sur l'histoire de France). Épuisé. Reproduit en 12 microfiches, C.N.R.S. / AUPELF, 1972.

Encouragés par l'intérêt de ces résultats, nous avons poussé la recherche plus loin en utilisant une liste des lacunes de l'édition scientifique et technique de langue française établie par la section Lettres de la Bibliothèque de l'Université de Nice avec le concours d'enseignants de la Faculté des Lettres, dans le cadre de l'enquête lancée par l'AUPELF en 197I (7). Le sujet de cette enquête était beaucoup plus vaste que celui de notre recherche précédente, puisqu'il s'agissait non seulement des ouvrages épuisés mais également des ouvrages ayant toujours manqué dans l'édition française.

Nous avons utilisé les mêmes instruments de travail (1), (2), (5), (6), en ce qui concerne la langue française bien entendu. Cette recherche a été faite par discipline et a porté sur 8I titres. Nous avons obtenu 16 réponses se répartissant comme suit :
Rééditions par le même éditeur ............................... 5
Rééditions par un autre éditeur ............................... 1
Réimpressions sous forme d'ouvrage ........................... 8
Reproductions sous forme de microfiches ....................... 2

Exemples :

Rééditions par le même éditeur :

FREUD (S.). - Essais de psychanalyse appliquée. - Paris, Gallimard, 1933. Rééd. Gallimard, 1971 (Idées. 243).

BRUNET (Pierre). - Les Physiciens hollandais et la méthode expérimentale en France. - Paris, Blanchard, 1926. Nouv. éd. Blanchard, 1970.

Réimpression anastatique par un même éditeur :

MARION (Marcel). - Dictionnaire des institutions de la France au XVIIe et XVIIIe siècle. - Paris, Picard, 1923. Réimpr. anastatique de l'édition originale, Picard, 1968.

Réimpression anastatique par un éditeur différent :

De nombreuses revues françaises sont proposées en volumes réimprimés suivant un procédé anastatique par des éditeurs étrangers. C'est ainsi que KRAUS propose le Mercure de France (vol. 1-40, 1890-190I), alors qu'on trouve chez JOHNSON : les volumes 1-10 (1903-1912) de la Revue des études rabelaisiennes, et les volumes 1-12 (1913-1925 de la Revue du XVIe siècle, de même que les volumes I-17 (1893-1909) de la Revue de Métaphysique et de Morale.

Reproduction sous forme de microfiches :

L'enquête de 1971 avait également signalé une lacune importante : le Dictionnaire historique et critique de BAYLE (1697).

Il figure dans le catalogue de reproductions sur microfiches proposé par l'AUPELF et le C.N.R.S. (en 120 microfiches).

Dernière recherche enfin, centrée sur un domaine plus étroit. Un groupe d'enseignants de la Faculté des Lettres de Nice, spécialistes du français du XVIIIe siècle avait, en 1970 établi une liste idéale de fonds de base de linguistique et de littérature françaises du XVIIIe siècle. Ici les réimpressions - sous quelque forme qu'elles se présentent - sont proportionnellement plus nombreuses.

Les documents utilisés (2) et (5) nous ont fourni 20 réponses sur 81 recherches : 19 réponses dans le catalogue des « Archives de la linguistique française » (reproduction sur microfiches) et une réponse dans OSTWALD. 20 ouvrages de linguistique française publiés au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle ont donc été réimprimés.

Quelques exemples :

Reproduction sous forme de microfiches :

VERNIER (Léon). -Étude sur Voltaire grammairien et la grammaire au XVIIIe siècle (Thèse Paris, 1888), in : Archives de la linguistique française, réimpr. en 3 microfiches.

BUFFIER (Claude). - Grammaire françoise... - Paris, 1707, 1714, 1723. Reprod. sur 6 microfiches + 7 microfiches pour la suite de la grammaire françoise (in : Archives de la linguistique française).

Du MARSAIS (César Chesneau). - Logique et principes de grammaire... - Paris, 1769. Reprod. en 7 microfiches (in : Archives de la linguistique française).

Réimpression sous forme d'ouvrages (réimpr. anastatique) :

CONDILLAC (Étienne Bonnet de). - Œuvres. - Paris, 1798. Réimpr. à Stuttgart, Fromman-Holzboog, en 23 vol.

Soulignons que cette fois encore, nous avons trouvé des dictionnaires reproduits sous forme de microfiches. Ainsi plusieurs éditions du Dictionnaire de l'Académie (1740, 1762, 1798) sont reproduites respectivement en 58, 63 et 50 microfiches (in : Archives de la linguistique française).

Constatations et Conclusions.

I° Le nombre de rééditions faites par un éditeur autre que l'éditeur de l'édition originale - et le plus souvent par un éditeur étranger - est à souligner : sur un total de 19I rééditions ou réimpressions, 52 sont des rééditions par le même éditeur, et 50 par un éditeur différent.

2° La quantité d'ouvrages reproduits sous forme de microfiches est faible : 24 seulement pour 19I rééditions ou réimpressions. La proportion est encore plus faible si l'on ne tient compte que des chiffres fournis par la recherche dans les ouvrages commandés par la Bibliothèque (3 titres sur microfiches pour 146 titres réédités ou réimprimés). Les ouvrages courants ne sont en général pas reproduits sous forme de microfiches, mais bien plutôt les ouvrages très spécialisés intéressant un moins grand nombre de chercheurs.

Il faut préciser toutefois que les recherches ont porté plus spécialement sur la linguistique française du XVIIIe siècle, en raison des bases de travail qui nous étaient données, et que nous avons laissé de côté certains domaines, tel le théâtre anglo-américain reproduit en grande partie sur microfiches. Mais il s'agissait d'un sondage; et on peut dire, de toutes façons, que le nombre de catalogues des réimpressions sous forme de volumes est beaucoup plus important que le nombre de catalogues de reproductions sous forme de microfiches, en ce qui concerne l'édition française tout au moins. Il n'en est pas de même, semble-t-il, chez les anglo-saxons (8).

3° La proportion des réimpressions anastatiques par rapport aux rééditions est très forte, et ce malgré un prix de revient très élevé : 65 réimpressions anastatiques pour 102 rééditions.