entête
entête

Nécrologie

Maurice Godefroy

Jacques Billioud

Le 21 juillet 197I est mort à Genève, presque centenaire, Maurice Godefroy qui dirigea pendant trente ans la Bibliothèque de la Faculté des sciences de Marseille. Né à Besançon le 29 juillet 1872, il fit ses premières classes dans cette ville, à l'institution Sainte-Marie, jusqu'en 1885. Il poursuivit ses études secondaires à Paris, au Collège Stanislas. Après une année de mathématiques générales à l'Institut catholique et une année de mathématiques spéciales au lycée de sa ville natale, il obtint en 1894 la licence ès-sciences mathématiques. Son service militaire effectué, il se prépara aux épreuves du certificat d'aptitude aux fonctions de bibliothécaire universitaire qu'il obtint brillamment en 1896. Il fit alors un stage de deux ans à la bibliothèque de Besançon, puis fut nommé à Marseille en 1898, en tant que bibliothécaire de la Faculté des sciences. Ce fut son premier et seul poste. En 190I, Maurice Godefroy soutint devant l'Université de Paris une thèse de Doctorat ès-sciences mathématiques sur la fonction Gamma (histoire, théorie, bibliographie). La même année il était nommé officier dans l'ordre des Palmes académiques. En 1907, il recevait la rosette d'Officier de l'Instruction publique.

Le long séjour de trente années qu'il fit à la tête de la section scientifique de la Bibliothèque universitaire d'Aix-Marseille fut particulièrement bénéfique pour cette dernière. Créée par arrêté ministériel du Ier septembre 1880, elle était installée dans les locaux de la Faculté des sciences, au n° 40 des Allées Léon-Gambetta, tout près de la Canebière. Constituée par le groupement de divers petits fonds de livres provenant des laboratoires elle n'avait, au moment de la nomination de Maurice Godefroy qu'une faible importance. Le mérite de ce dernier fut de réussir à développer ses collections et en particulier celles de périodiques. Tenace et persévérant, il parvint à obtenir des crédits substantiels et enrichit la bibliothèque de nombreux abonnements français et étrangers, forgeant ainsi la base d'un précieux instrument de travail. Doué d'un esprit méthodique et très intéressé par la catalographie, il fit paraître dans les actes du Congrès international des bibliothécaires de 1900 une excellente étude sur l'emploi des fiches imprimées pour le catalogage. En 1907, il publia le premier répertoire imprimé des périodiques de la Bibliothèque de la Faculté des sciences. Ses qualités professionnelles, reconnues et appréciées de tous ses pairs, le firent élire, en 1920, à la Commission supérieure des bibliothèques au Ministère. Toute sa vie, Maurice Godefroy porta un vif intérêt aux sciences mathématiques. Il est l'auteur de plusieurs études sur la théorie des fonctions dérivables, les intégrales de Fresnel, la convergence des séries. En 196I, à l'âge de quatre-vingt-neuf ans, il publia un Traité de mathématiques générales.

Au début de l'année 1927, Maurice Godefroy succéda à Georges Fleury, comme bibliothécaire en chef de l'Université d'Aix-Marseille. Il demeura à ce poste jusqu'à la fin de l'année 1928, date à laquelle il prit sa retraite. Il continua de résider à Marseille dont sa femme était originaire. En 1936 cependant, il vint s'établir en Suisse, à Genève, avec sa famille. C'est là qu'il est mort, presque centenaire, probablement doyen des bibliothécaires français. Maurice Godefroy resta toujours très attaché à notre établissement. Chaque fois qu'il était de passage à Marseille il ne manquait pas de venir nous voir pour se tenir au courant sur son ancienne « maison ». Sa fidélité devait se marquer, jusque dans ses dernières volontés, par le don de tous ses livres à la Bibliothèque universitaire.