entête
entête

Chronique des bibliothèques

Bibliothèque nationale. Paris.

Exposition : Paul-Louis Courier. - A l'occasion du bi-centenaire de la naissance du grand pamphlétaire français 1, plus de trois cents documents (dont beaucoup, inconnus jusqu'à aujourd'hui, viennent d'être offerts à la Bibliothèque nationale) ont été exposés du 15 novembre à fin décembre 1972, évoquant l'œuvre littéraire et la vie du « vigneron de la Chavonnière ».

Exposition : Les Peintres graveurs français. - A côté des œuvres des membres de la Société des peintres graveurs français, cette 53e exposition présentait celles d'un certain nombre d'invités tels que Domy, Gäfgen, Lardera, Messagier, Szafran, Titus-Carmel et bien d'autres qui contribuent ainsi à offrir le panorama le plus divers et le plus vivant de l'estampe contemporaire 2. En mémoire des sociétaires disparus, avaient été réunies des œuvres de Gromaire, Hermine-David, Waroquier et François Desnoyer. Pour sa part, le Cabinet des Estampes a consacré un hommage à Mary Cassatt avec les rarissimes gravures en noir et en couleurs de cette artiste, élève de Degas, l'une des célébrités féminines de l'impressionnisme.

Exposition de l'Oeuvre des reporters David Hurn, Guy Le Querrec et Constantine Manos. - Dans sa galerie de photographie du 67 rue de Richelieu, le Cabinet des estampes a présenté du 9 novembre au 16 décembre 1972 l'œuvre de trois photographes reporters contemporains qui selon leur tempérament et leur choix illustrent la vie et les mœurs d'un pays différent. David Hurn montre, parfois cruellement, les malaises et les inquiétudes de la société anglaise actuelle. Guy Le Querrec présente des images toutes récentes de la vie et des problèmes des Bretons d'aujourd'hui. Constantine Manos retrace dans une oeuvre longuement mûrie les rythmes simples et purs de la vie antique.

Exposition : Cent ans de cartes postales françaises. - Avec le concours du Musée postal et avec l'aide de la Chambre syndicale et du Cercle français des collectionneurs de cartes postales, le Cabinet des estampes a présenté du 25 novembre au 5 décembre 1972 l'histoire de la carte postale de ses origines à nos jours.

Bibliothèques universitaires, interuniversitaires et d'université.

Besançon (Doubs).

Liste des périodiques français et étrangers en cours. - La Bibliothèque universitaire de Besançon a publié une liste 3 qui regroupe l'ensemble des périodiques en cours de l'ensemble de ses sections (droit, lettres, médecine, sciences). Classées dans un ordre alphabétique unique les notices comprennent cote, titre, lieu d'édition et état des collections.

Lille (Nord).

Opérations « portes ouvertes » à la Bibliothèque interuniversitaire de Lille. -Répondant à l'invitation qui leur avait été faite, plusieurs groupes d'élèves des établissements secondaires de la région visitèrent, sous la conduite des conservateurs, les locaux de la section droit-lettres de la Bibliothèque interuniversitaire de Lille, les 16 et 19 mai 1972.

Annoncée par la voie de la presse une autre opération « portes ouvertes » eut lieu à la section sciences de Villeneuve d'Ascq le 27 mai 1972. Un conservateur et un sous-biliothécaire commentèrent la visite qui se déroula par petits groupes et expliquèrent le fonctionnement de la bibliothèque.

Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Création d'un service d'information bibliographique. - La création du Service d'information bibliographique a pour but de mettre en commun les ressources documentaires des bibliothèques et centres de documentation du département qui ont bien voulu participer à ce travail collectif. L'éloignement de grands centres et la faiblesse des ressources disponibles rendaient nécessaire cette collaboration. Dans un premier tation de la Chambre de commerce, le Service départemental de lecture publique des Pyrénées-Orientales et la Bibliothèque universitaire, ont participé à l'élaboration d'un catalogue collectif de leurs périodiques en cours qui a fait l'objet d'une publication dans un bulletin à périodicité variable 4 qui donnera ultérieurement un relevé des répertoires bibliographiques des bibliothèques participantes. Est également envisagée la publication de bibliographies spécialisées ayant trait à la région.

Bibliothèques municipales.

Chalons-sur-Marne (Marne).

Bulletin de liaison. - A partir du numéro 16 (décembre 1972), le bulletin de liaison de la Bibliothèque municipale de Chalons-sur-Marne a changé de format et de formule. Désormais intitulé Lecture 72 5, ce bulletin recense les dernières acquisitions, illustre un thème de l'actualité récente par un choix de livres et donne nouvelles et informations concernant la bibliothèque.

A mi-chemin de la simple liste jugée insuffisante et de la sélection trop approfondie et trop commentée qui, si l'on n'y prend garde, devient un succédané de revue littéraire, ce bulletin rencontre un grand succès auprès du public de la bibliothèque municipale.

Dieppe (Seine-Maritime).

Exposition : Richesses de la Bibliothèque municipale. - Dans le cadre de l'A.I.L., a été inaugurée, le 28 octobre 1972, au Château-Musée de Dieppe, l'exposition Richesses de la Bibliothèque municipale, sous la présidence de M. Irénée Bourgois, conseiller général, maire de Dieppe, et de M. Georges Guibon, Président des Amys-du-Vieux-Dieppe. Cette inauguration s'est déroulée en présence de nombreuses personnalités.

Deux parties principales composaient l'exposition : l'histoire de Dieppe, d'une part et d'autre part, l'art du livre à travers les siècles. Les manuscrits affiches, dessins et autographes (lettres de Duquesne et Richard Simon, entre autres), rappelaient le passé de Dieppe, patrie de navigateurs hardis, de cartographes et d'ingénieurs de l'art naval. L'art du livre était présenté, à l'aide de documents caractéristiques. Du manuscrit enluminé du XVe siècle, on aboutissait au livre du XIXe siècle, en passant chronologiquement par les incunables, les éditions du XVIe siècle et XVIIe siècle (éditions Plantin, éditions aux planches gravées). L'histoire de la reliure était retracée par des exemples précis. Les divers procédés de gravure (sur bois, en taille douce, lithographie), étaient également exposés, le matériau (bois, cuivre, pierre), étant associé aux tirages exécutés. De nombreuses gravures encadrées couvraient les murs des salles d'exposition, notamment les gravures extraites des Antiquités romaines de G. Piranesi. Cette exposition est demeurée ouverte au public jusqu'au 21 janvier 1973.

Dunkerque (Nord).

Les Nouveaux aménagements de la Bibliothèque municipale. - Fondée au début du XVIIIe siècle par le bailli dunkerquois P. Faulconnier, enrichie au cours du XIXe, la Bibliothèque municipale de Dunkerque connut des fortunes diverses. Logée depuis 1872 dans l'ancien hôtel d'un armateur dunkerquois, Benjamin Morel, elle fut dévastée en 1929 par un incendie qui ne laissa intact que le monumental escalier de pierre blanche qui existe toujours. Les Forges de Strasbourg réalisèrent en 1932 l'équipement qui resta en place jusqu'en 1968, époque d'une totale transformation qui devait s'achever au mois de juin 1972. La bibliothèque abrita jusqu'à l'incendie de 1929, 80 000 imprimés, 190 manuscrits, 35 incunables et les archives communales (service actuellement séparé en cours de reclassement). Ce qui reste des collections anciennes mutilées par l'incendie de 1929 et l'évacuation de la guerre est peu à peu remis en place. Les transformations réalisées en 1968-72 portent sur les salles du public et l'extension d'un service de prêt à domicile, créé dès 1946. Au rez-de-chaussée fonctionne désormais une salle de prêt d'une surface de 220 m2 pouvant contenir 10 000 volumes sur 300 m de rayonnages de noyer et tubes noirs (Ets Polshröder). Un effort de décoration pour créer un cadre inédit a porté sur les couleurs des revêtements, les sièges, et l'éclairage ponctuel, diffusé par 60 spots métallisés et à barres fluorescentes sur un plafond surbaissé de panneaux suédois. Avec des murs sable et une moquette greige, les tables et guéridons blancs, les chauffeuses en tweed violet, les chaises jaunes d'or prennent place à l'intérieur d'une « claustra » métallique réservant un coin de consultation sur place d'ouvrages de lecture facile sur la vie courante (cuisine, bricolage, médecine, décoration). Des rayonnages muraux laqués noirs font place aux hebdomadaires de décoration, couture, cuisine, sport automobile, pop musique, cinéma, théâtre, littérature.

Une salle des jeunes ouvre ses vitrines murales d'exposition sur la rue; elle comporte une Ire pièce de 90 m2 pouvant recevoir 60 à 70 enfants de 5 à 12 ans (moquette bleue, tables rondes blanches, fauteuils de plastique orange, canapés blancs, et suspension électrique orange), et une 2e salle de 60 m2 ouverte aux jeunes de 12 à 16 ans. Cette dernière comporte des collections documentaires illustrées portant sur les voyages, les animaux, les sports, les beaux-arts et les classiques de la littérature universelle, tandis que la première salle offre aux plus jeunes des ouvrages de fiction.

Une discothèque à 2 auditoriums et 2 cabines d'écoute est en cours de réalisation. Au Ier étage, la salle de consultation d'usuels et d'ouvrages d'initiation, classés suivant la Classification décimale universelle, peut recevoir 80 lecteurs. Des rayonnages (métal laqué vert) délimitent des « coins » pour le droit, la médecine, où figurent des manuels d'enseignement supérieur. Elle est meublée de tables blanches et de chaises fauteuils jaune d'or, sur une moquette vert bronze. Une salle de « périodiques savants », qui sert aussi de salle de réunion (Amis du vieux Dunkerque et des Bibliothèques, Ciné-Club) lui fait suite.

La fréquentation du service de prêt librement ouvert à toute personne justifiant d'un domicile dans l'arrondissement de Dunkerque est en moyenne de 150 lecteurs adultes les mardi, jeudi, vendredi, 250 les mercredi et samedi et 250 enfants par jour. Un mois après l'ouverture au public le 12 septembre 1972 le nombre d'inscriptions s'élevait à 2 349 inscrits dont 722 enfants. Pour l'ensemble du « grand Dunkerque » fonctionnent en outre 3 succursales (une nouvelle sera ouverte au début de 1973 dans la ZUP Petite-Synthe) qui comportent actuellement 6 200 inscrits.

Les nouvelles installations ont été inaugurées officiellement le 18 novembre 1972 par M. Jean Bleton, inspecteur général des bibliothèques et de la lecture publique, en présence de M. Claude Prouvoyeur, maire de Dunkerque, de M. Leuwers, représentant M. Vincent, sous-préfet et de nombreuses personnalités locales de l'administration et de l'enseignement. Sous la conduite de la bibliothécaire, les visiteurs parcoururent les différentes salles du rez-de-chaussée et du premier étage avant de prendre part à la réception offerte par la municipalité. Auparavant M. Bleton et M. Prouvoyeur devaient, dans de brèves allocutions, rappeler le rôle déterminant de la lecture publique dans l'éducation permanente grâce à la bibliothèque. « Il convient, déclara notamment M. Bleton citant Jacques de Bourbon-Busset, d'aider l'esprit à faire son travail. Il ne fonctionne pas n'importe où, n'importe quand et n'importe comment. Il faut lui créer des conditions favorables. D'où l'importance de la présentation matérielle du livre et du cadre des bibliothèques publiques. Un local avenant prépare déjà le lecteur. Rien ne doit être épargné pour rendre plus aisé le rendez-vous entre l'auteur et son lecteur inconnu, celui qui compte ».

Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne).

Exposition : Le Comportement de l'homme devant le livre. - Du 10 au 18 octobre 1972, la commission de la Bibliothèque municipale de Lagny-sur-Marne a organisé durant la Quinzaine commerciale, dans l'enceinte de l'hôtel de ville, une exposition sur Le Comportement de l'homme devant le livre. Photos, livres en vitrines, textes reproduits, dessins illustraient différents panneaux-vitrines dus à un dessinateur local et représentant le vacancier, l'inquiet, le savant, le militant, le dévoreur de livres, le bricoleur, l'indifférent. Un concours doté de 150 livres-cadeaux fut organisé à l'intention des enfants auxquels la lecture des ouvrages nécessaires pour concourir, avait été recommandée. Certaines associations locales s'associèrent à ces initiatives en organisant une soirée poétique, une séance audiovisuelle sur le livre et les écrivains à travers les timbres, un concert d'orgue avec exposition sur le livre support de la musique et une table ronde avec un écrivain.

Mulhouse (Haut-Rhin).

Acquisitions récentes au Cabinet des estampes. - La Bibliothèque de Mulhouse a présenté du 21 octobre au 10 novembre 1972 une sélection de gravures et de livres illustrés acquis par le Cabinet des estampes depuis 4 ans. L'exposition reflétait l'effort entrepris pour rassembler d'une part des lithographies sorties des ateliers de Godefroy Engelmann à Mulhouse (le premier grand établissement lithographique français) et d'autre part les œuvres de quelques grands noms de la gravure française des XIXe et xxe siècles. Inaugurée en présence des représentants de la municipalité, cette exposition a reçu un accueil très sympathique de la population mulhousienne.

Expositions dans les bibliothèques enfantines. - La bibliothèque des Coteaux a présenté du 4 octobre au 2 novembre 1972 une exposition intitulée Deux oiseaux vus par les enfants : le rossignol et le martin-pêcheur, choisis l'un pour son chant, l'autre pour son plumage. Réalisée à l'aide de montages de dessins et collages avec support scientifique et littéraire par les enfants et l'animatrice de la section enfantine, l'exposition comprenait 20 dessins avec commentaires, la présentation de 27 ouvrages et périodiques, 3 disques, le tout exposé sur 14 panneaux. La section enfantine de la Bibliothèque centrale a réalisé une présentation minéralogique avec la participation des enfants et même des adultes, parents de jeunes lecteurs, enseignants et membres de la Société minéralogique. Une cinquantaine de pierres et roches identifiées par les enfants grâce à la documentation trouvée sur place ont pu ainsi être exposées au mois d'octobre. Le succès de ces deux réalisations, différentes dans leur conception, mais identiques quant à l'objectif : intéresser les enfants à divers problèmes, a amené les responsables à tenter de nouvelles expériences.

Valence (Drôme)

Exposition : Les Livres de la Réserve de la Bibliothèque municipale. Deux cent cinquante volumes de la Réserve de la bibliothèque municipale ont été présentés au Musée de Valence du 23 septembre au 5 novembre 1972. Les ouvrages anciens étaient répartis selon différentes rubriques : manuscrits enluminés; incunables; impressions du XVIe siècle, de Paris, Venise, Bâle, Meaux, Orléans, Lyon, Tournon, etc... de Josse Bade, Jean Petit, Simon de Colines, Thielman Kerver, Jehan Prével, Alde Manuce, etc...; Henri Estienne, Christophe Plantin etc...; ouvrages illustrés; éditions originales; reliures armoriées.

Les ouvrages se rapportant à Valence ont particulièrement retenu l'attention du public local, notamment les différents livres de prières : livres d'heures, diurnal, bréviaires, missels provenant de l'abbaye de Saint-Ruf; ouvrages imprimés à Valence (on imprima à Valence dès 1508); ouvrages écrits par des Valentinois ou ayant appartenu à des personnalités du lieu; éphémérides et chroniques ayant trait à la vie valentinoise; biographies anciennes de Valentinois. Un présentoir était consacré aux œuvres manuscrites et imprimées de Valentinois qui se sont illustrés dans les lettres dans la première moitié du xxe siècle : Marius Villard, Louis Le Cardonnel, Gabriel Faure, Jean-Marc Bernard.

Les ouvrages modernes, illustrés par des peintres ont été remarqués non seulement par la beauté de leurs pages coloriées mais aussi par leur typographie claire et aérée. Une notice remise gracieusement à l'entrée aux visiteurs donnait un aperçu de l'histoire du livre et des particularités de l'exposition de Valence. Elle rappelait en outre les origines de la Bibliothèque municipale, héritière des bibliothèques de l'Ordre de Saint-Ruf et de l'Université de Valence, disparus successivement en 1775 et en 1789, ainsi que des biens prélevés à la Révolution dans les monastères et chez les émigrés.

Bibliothèques centrales de prêt.

Marne

Exposition : les Livres et les travaux manuels. - La Bibliothèque centrale de prêt de la Marne a réalisé une exposition sur le thème Les Livres et les travaux manuels qui sera présentée dans 26 communes importantes du département. Une brochure présentant un choix d'ouvrages les plus variés avait été distribuée dans les écoles; ces ouvrages ont été prétés pendant une année à une vingtaine de classes qui ont confié leurs réalisations à la bibliothèque pour constituer cette exposition.

  1.  (retour)↑  [Exposition. Paris, Bibliothèque nationale. 1972]. - Paul-Louis Courier. Préf. par Étienne Dennery, ... - Bibliothèque nationale, 1972. - x-87 p.; 21 cm.
  2.  (retour)↑  [Exposition. Paris, Bibliothèque nationale. 1972]. - Société des peintres graveurs français. 53e exposition, du 17 novembre au 10 décembre 1972. - Bibliothèque nationale, 1972. - [144 p.]; 21 cm.
  3.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE UNIVERSITAIRE DE BESANÇON. - Liste des périodiques français et étrangers en cours, novembre 1971. - Besançon : Bibliothèque universitaire, 1971. -86 p. multigr.; 30 cm.
  4.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE UNIVERSITAIRE DE PERPIGNAN. - Informations bibliographiques. -Perpignan : Bibliothèque universitaire. - 2I cm.
    : Catalogue collectif des périodiques reçus dans les bibliothèques et centres de documentation des Pyrénées-Orientales. - 1972. - 103 p.
  5.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE. Châlons-sur-Marne. - Lecture 72 : Bulletin de liaison.-Châlons-sur-Marne : Bibliothèque municipale, 1972. - 22 p., 30 cm.