entête
entête

VIIe Congrès international des bibliophiles

Le VIIe Congrès international des bibliophiles s'est tenu aux États-Unis du 29 septembre au 13 octobre 1971. Placé sous le patronage de l'Association internationale de bibliophilie, que préside M. Julien Cain, il a été organisé par un comité dont la présidence d'honneur revenait de droit au grand collectionneur américain qu'est M. Lessing J. Rosenwald, et grâce à une équipe de bibliothécaires et d'amateurs animée par M. Gabriel Austin, ancien secrétaire du Grolier Club et secrétaire adjoint de l'Association internationale de bibliophilie, désormais responsable du Département des livres de « Parke-Bernett Galleries », avec la collaboration de M. Jacques Guignard, conservateur en chef de la Bibliothèque de l'Arsenal et secrétaire général de l'Association.

Le Congrès groupait 94 participants dont une quarantaine d'Américains, les autres pays représentés étant l'Allemagne, l'Angleterre, la Belgique, l'Espagne, la Grèce, l'Italie, Madagascar et la Suisse. La délégation française comprenait, de son côté, 24 membres, mais seuls parmi les bibliothécaires Mme J. Veyrin-Forrer, conservateur de la réserve du Département des imprimés à la Bibliothèque nationale et M. Jacques Guignard purent participer à ce congrès. En l'absence de M. Julien Cain, la présidence a été assurée par M. Otto Schäfer qui possède, comme on sait, à Schweinfurt, une remarquable collection de livres illustrés anciens de tous pays. Les congressistes ont pu se rendre de Boston à Philadelphie et New York et, dans chacune de ces villes, ils ont visité de magnifiques expositions organisées spécialement pour eux et accompagnées de catalogues imprimés. De chacune de ces villes aussi, ils ont pu aller voir aux environs, tantôt les collections privées les plus fameuses comme celles de M. Lessing J. Rosenwald, Mrs Donald Hyde et M. Hans Kraus, tantôt les bibliothèques des universités de Yale et de Princeton, à la fois si riches et si remarquablement organisées.

Un savant exposé a été fait à Boston par M. Philip Hofer, conservateur honoraire de la « Houghton library » de Harvard (Le Livre illustré français au XVIIe siècle), mais c'est surtout à New York, où le Congrès avait son siège au Grolier Club, que les communications ont été les plus nombreuses (Resources of libraries in New-York city), par M. A. Hyatt Mayor du « Metropolitan Museum », président de la « Hispanic society of America »; Tendances actuelles de la reliure en Belgique par M. Georges Colin, conservateur de la réserve à la Bibliothèque royale Albert Ier de Bruxelles; The Use of Mediaeval and Renaissance manuscripts par le professeur Paul Kristeller, de « Columbia University »; la Bibliothèque Robert Hoe, source d'enrichissement de la collection des reliures de Mariemont par M. Paul Culot, bibliothécaire scientifique au Musée de Mariemont; Discussion of the resources of American libraries in Near and Far Eastern Books and manuscripts par Miss Dorothy Miner, conservateur de la « Walters Art gallery » de Baltimore (Islamic Book), Mr Wango Weng (Chinese book), M. Karl Kup, conservateur honoraire de la « New York public library » (Japanese book). Le Congrès s'est terminé le 13 octobre, mais le lendemain, ceux des bibliophiles qui le désiraient ont pu se rendre à Washington pour une visite à la « Library of Congress », sous la conduite de M. Frederick Goff, conservateur des Rare books, et à la « Folger collection » dédiée au culte de Shakespeare.

Les congressistes européens - dont beaucoup se rendaient aux États-Unis pour la première fois - ont été éblouis par les richesses des collections américaines, par les possibilités matérielles offertes à leurs conservateurs ainsi que par l'extrême générosité de l'accueil que les Américains leur ont réservé. On espère voir paraître l'an prochain un volume contenant les Actes du VIIe Congrès international des bibliophiles.