entête
entête

Chronique des bibliothèques

Bibliothèques universitaires.

Lille (Nord).

Exposition William B. Yeats. - Une exposition, organisée dans le hall de la Faculté des lettres pour commémorer le centenaire de la naissance de William B. Yeats, a été inaugurée à la fin du mois de mars par son Excellence l'Ambassadeur d'Irlande. Cette inauguration a été organisée dans le cadre du Ve Congrès de la Société des anglicistes de l'enseignement supérieur.

La Bibliothèque universitaire a prêté 56 livres, comportant un grand nombre d'œuvres de Yeats et des ouvrages critiques, des ouvrages sur les écrivains et le théâtre irlandais et sur l'Irlande en général. L'exposition est restée ouverte pendant cinq jours.

Bibliothèques municipales.

Abbeville (Somme).

Le Syndicat d'initiative a organisé le 23 février dernier une soirée en l'honneur de la Bibliothèque municipale. Après une causerie de Mme Agache, bibliothécaire, sur l'histoire de la Bibliothèque et sur les multiples locaux qui l'ont abritée de sa fondation en 1643 à sa récente installation à l'hôtel d'Emonville, l'abbé Desobry, qui a entrepris un corpus photographique des manuscrits de la région, a présenté ses plus beaux manuscrits à peinture.

Exceptionnellement, le célèbre manuscrit n° 4 (Évangiles de Saint-Riquier) bien connu des Abbevillois sous le nom d' « Évangéliaire de Charlemagne » avait été exposé et les nombreux assistants ont pu l'admirer après l'excellente introduction que constituaient une série de diapositives en couleurs.

Bordeaux (Gironde).

Exposition : Camps de concentration nazis. - Pour commémorer le 20e anniversaire de la libération des camps de concentration, les Associations de déportés, internés et familles de disparus ont organisé, dans la salle d'exposition de la Bibliothèque municipale, une exposition « Camps de concentration nazis » qui avait été présentée à Paris au mois de février.

Placée sous le patronage de M. le Ministre des Anciens combattants, cette exposition a été inaugurée le II mars par M. Chaban-Delmas, président de l'Assemblée nationale, maire de Bordeaux. Elle est restée ouverte jusqu'au zo mars.

Brest (Finistère).

La Bibliothèque municipale de Brest vient de bénéficier du legs de la bibliothèque de M. Hervé Deniel qui comptait plus de 2 ooo volumes. Cet érudit local, qui faisait preuve d'un grand éclectisme, a doté la bibliothèque d'un fonds important d'ouvrages d'étude, d'ouvrages d'art et de bibliophilie.

Caen (Calvados).

Exposition : Le Moyen âge. - La Section des Jeunes de la Bibliothèque municipale de Caen a présenté dans ses vitrines et sur ses murs, du 15 février au 31 mars, une exposition consacrée au Moyen âge et réalisée par les éducateurs et les élèves de la Maison d'enfants de Saint-Vigor-le-Grand, près de Bayeux. Objets reconstitués, personnages en miniature réalisés en corde ou en étoffe, maquettes, tapisseries, blasons, tissus estampés, reproductions de miniatures, c'est toute une évocation de la vie quotidienne des personnages médiévaux et singulièrement de l'écolier, de ses travaux et de ses jeux, qui a été réalisée à partir de livres et de documents prêtés par la Bibliothèque municipale de Caen. Pour compléter l'exposition et favoriser les recherches des jeunes lecteurs toujours fascinés par cette période - qui figure d'ailleurs au programme de nombreux enfants - Mlle Le Cacheux, bibliothécaire-adjointe chargée de la Bibliothèque d'enfants, a établi en une dizaine de pages multigraphiées une bibliographie très complète de tous les ouvrages disponibles, complétée par une discographie et une liste des diapositives appartenant à la Bibliothèque 1.

Cherbourg (Manche).

Exposition de livres d'étrennes. - Organisée par la Bibliothèque d'enfants en collaboration avec plusieurs libraires de la ville, cette première exposition avait été faite dans un double but : élévation du niveau des livres mis à la disposition des jeunes (jusqu'à 16 ans) en librairie grâce à une sélection rigoureuse, possibilité pour les adultes de mieux connaître la littérature enfantine et de choisir en toute liberté en feuilletant, comparant, s'informant des prix, etc. Les libraires ayant hésité à confier des livres neufs, les 500 ouvrages exposés appartenaient à la Bibliothèque d'enfants (nouvelles acquisitions et même livres usagers), ils avaient été choisis par la bibliothécaire en fonction de ce qui était disponible dans les librairies et ce choix avait été discuté et approuvé par les libraires dans une réunion de travail préliminaire. Cette exposition de deux jours (samedi et dimanche) a eu lieu à la Chambre de Commerce, annoncée par voie de presse, mais sans caractère publicitaire, surveillée par des jeunes gens de la Maison de Jeunes (rétribués par les libraires), elle a recueilli par sa neutralité les suffrages de tous les membres de la profession intéressée, alors que certains étaient hostiles au départ. Elle n'a peut-être pas eu un très grand retentissement auprès du public mais elle a cependant eu suffisamment de succès pour que les libraires désirent en refaire une l'année prochaine, mais cette fois-ci en y prenant une part plus active.

Limoges (Haute-Vienne).

Exposition « Ces hommes de notre temps ». - L'Association France-Grande-Bretagne a présenté à la Bibliothèque municipale de Limoges, du 27 février au 13 mars 1965, « Ces hommes de notre temps ».

Cette exposition était constituée en grande partie de portraits extraits de la revue Life : personnalités religieuses du monde chrétien (Pie XII, Jean XXIII, Paul VI, Athénagoras, Archevêque de Canterbury...), leaders du monde afro-asiatique (Nasser, Mao-Tsé-toung, Tchang Kaï-chek...), chefs d'états américains et européens. Une large part était faite aux membres de la famille royale anglaise et aux principaux événements de leur vie. Une vitrine regroupait les portraits de quelques savants et écrivains marquants de notre époque.

La Bibliothèque avait prêté des œuvres des personnalités représentées.

Lyon (Rhône).

Inauguration du Musée lyonnais de l'Imprimerie. - Le 18 décembre 1964 a été inauguré le Musée lyonnais de l'Imprimerie par M. Dennery, directeur des bibliothèques et de la lecture publique, et M. Pradel, maire de Lyon, qui ont pris la parole ainsi que M. Audin, conservateur du Musée, M. Martin, conservateur de la Bibliothèque municipale de Lyon, et M. Gougenheim, président du Syndicat lyonnais des Maîtres imprimeurs. De nombreuses personnalités assistaient à l'inauguration dont MM. Voet et Verfliet du Musée Plantin-Moretus, M. l'inspecteur général honoraire Brun, M. l'inspecteur général Caillet, Mlle Salvan et MM. Guignard, Vaillant, Desgraves, Rocher, Bleton ainsi qu'un groupe de spécialistes parisiens.

Installé, ainsi que le Musée lyonnais de la banque, dans l'hôtel de la Couronne, de style Renaissance, rénové par les Monuments historiques, le Musée retrace l'histoire de l'imprimerie dans ses aspects techniques, intellectuels, et artistiques. C'est ainsi par exemple que la salle des origines évoque les supports naturels et artificiels du livre, la xylographie, les débuts de la métallographie et Gutenberg, tandis que telle autre salle permet de montrer le rôle du livre dans la Réforme et le développement des sciences du XVIe au XVIIIe siècle.

Sans négliger la présentation de pièces célèbres par leur rareté ou leur beauté comme le premier livre illustré imprimé à Lyon, le missel de Neumeister sur vélin, ou le Placard de « l'affaire des placards », on s'est efforcé de donner au Musée un caractère didactique qui a souvent inspiré le choix des livres exposés et amené à adjoindre aux vitrines des panneaux explicatifs comportant un texte et souvent des illustrations.

Depuis l'inauguration, sont en cours d'aménagement une salle d'exposition et une salle de conférence qui doivent permettre de faire du Musée - en liaison avec la Bibliothèque municipale de Lyon à laquelle il est rattaché - un centre de recherches d'histoire du livre.

L'exposition « l'Art français du XVIIe siècle à travers l'estampe », inaugurée le 15 janvier 1965 à la Bibliothèque municipale de Lyon et organisée avec le concours de M. Daniel Ternois, professeur d'histoire de l'Art à l'Université de Lyon, fait suite aux « Livres à figures du XVIIe siècle ». Celle-ci avait incité tout naturellement à étudier surtout l'histoire des idées et la signification des thèmes. La suivante, complémentaire et différente à la fois, présente l'estampe pour elle-même, comme œuvre d'art indépendante, sous l'angle du style et de la technique, et reflète le développement de l'art français du XVIIe siècle en général. Aussi a-t-on préféré à une distinction entre « graveurs de métier » et « peintres-graveurs » un plan chronologique assez souple. Celui-ci permet d'évoquer les divers courants qui s'entrecroisent au cours du siècle et ne peuvent se réduire au seul conflit classique-baroque mais se fondent sous Louis XIV dans l'unité du style classique.

Cependant, ne furent pas négligés les groupements plus humains autour des grandes personnalités créatrices du siècle, soit que ces artistes de premier plan aient eux-mêmes pratiqué la gravure, soit qu'ils aient suscité autour d'eux une école de graveurs pour diffuser leurs oeuvres. C'est pourquoi à côté de Bellange, de Callot, de Bosse, de Mellan, de Nanteuil, une place importante a été réservée aux cercles de Vouet, de Poussin, de Champaigne, de Le Brun.

Les pièces exposées, appartenant aux collections de la Bibliothèque de Lyon, avaient été heureusement complétées par quelques estampes aimablement prêtées par le Musée des Beaux-Arts de Lyon et par le Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale.

Fin février, la Bibliothèque municipale de Lyon a accueilli une exposition envoyée par le « British Council » qui présentait sur des panneaux les réalisations de quelques typographes britanniques contemporains orientés surtout vers les domaines publicitaires, et permettait ainsi de constater l'influence des tendances modernes de l'art sur la publicité.

Mulhouse (Haut-Rhin).

Exposition « Nouvelles villes anglaises ». - Le Consul général de Sa Majesté Britannique à Strasbourg, accompagné du Maire de Mulhouse et des autorités locales, a inauguré le Ier mars à la Bibliothèque municipale de Mulhouse une exposition de panneaux photographiques consacrés aux nouvelles villes anglaises, une des réalisations les plus remarquables de l'urbanisme d'après-guerre. Cette exposition a été ouverte au public du 23 février au 6 mars.

Nantes (Loire-Atlantique).

Réception du délégué culturel du Canada. - Le samedi 16 janvier, à l'issue d'une réception présidée par M. le Maire de Nantes, M. Jean Hamelin, conseiller culturel de la délégation générale du Québec à Paris, a remis solennellement à la Bibliothèque municipale une centaine d'ouvrages canadiens, romans, essais, anthologies.

A cette manifestation assistaient de nombreuses personnalités dont M. Émile Decré, président de l'Association France-Canada, entouré du bureau de l'Association sous les auspices de laquelle se déroulait le séjour à Nantes de M. Jean Hamelin.

Exposition : « Blasons des maires, échevins et notables ». - Le mercredi Ier février, en présence de Mme Lobut, représentant M. le Préfet, de M. Abel Durand, président du Conseil général, et de nombreuses personnalités, M. le Maire a inauguré à la Bibliothèque municipale une exposition, consacrée au quatrième centenaire de la Municipalité de Nantes, « Blasons des maires, échevins et notables de la Ville de Nantes ».

Plus de 300 blasons, réalisés par Mlle Michau, sous la direction scientifique et artistique de M. Georges Durivault, membre de la Société héraldique de France, ont été présentés au public.

Exposition : Masques et travestis. - Le samedi 27 mars, veille du défilé de la mi-carême de Nantes, une exposition sur le thème « Masques et travestis » a été inaugurée à la Mairie de Chantenay.

Cette exposition a été organisée par la section de prêt de Chantenay de la Bibliothèque municipale de Nantes.

Réalisée avec le concours du Comité des fêtes de la ville de Nantes et de nombreux lecteurs, cette exposition présentait, outre une rétrospective de l'histoire du Carnaval de Nantes, des affiches anciennes, des costumes, une collection de poupées travesties et des masques d'Alaska, de Bali, d'Haïti, du Mexique et du Venezuela.

Des visites commentées de l'exposition ont été organisées par Mlle de Baudinière, sous-bibliothécaire à la Bibliothèque municipale de Nantes, à l'intention des enfants des écoles.

Saint-Gaudens (Haute-Garonne).

Inauguration de la nouvelle bibliothèque. - Le 28 février dernier fut inaugurée à Saint-Gaudens la nouvelle Bibliothèque municipale aménagée au rez-de-chaussée du Centre culturel, lui-même inauguré récemment. De nombreuses personnalités étaient présentes à cette inauguration, en particulier M. Ducos, député, ancien ministre de l'Éducation nationale, M. de Bertrand-Pibrac, maire de Saint-Gaudens, et Mme Blanc, directrice de la Bibliothèque centrale de prêt de la Haute-Garonne.

  1.  (retour)↑  Bibliothèque municipale. Caen. - Le Moyen âge. Bibliographie... - 27 cm, II p., couv. ill., multigr.