entête
entête

Vingt-septième Conférence de la Fédération internationale de documentation

La 27e Conférence de la F. I. D. s'est tenue à Londres du 6 au 16 septembre 1961.

Une très nombreuse délégation française a participé à cette conférence organisée avec le concours de l'ASLIB.

Des séances publiques avaient été prévues : I° Points saillants des progrès dans la documentation.
- Dr. L. Schneider. Les machines à écrire commandées par des cartes perforées au service du travail documentaire;
- A. C. van Schaik. Coopération bibliographique aux Pays-Bas;
- C. W. Cleverdon. Enquête sur l'efficacité de systèmes d'indexage, effectuée par l'ASLIB à Cranfield;
et E. Heumann qui a donné lecture de la communication de Verner W. Clapp : Points saillants des progrès dans la documentation aux États-Unis depuis la conférence de Rio de Janeiro.

2° Information scientifique et technique.

- R. G. L'Hermite, directeur général de la recherche pour le bâtiment et les travaux publics;

- Dr A. M. Moore, Parke, Davis and Company, Ann Arbor, Michigan, U. S. A. Le besoin d'information scientifique de l'industrie pharmaceutique aux États-Unis;

- Dr Y. Niwa, président, Centre d'information de science et technologie du Japon. Le service d'information scientifique au Japon.

3° Information économique concernant la gestion des entreprises.

- Prof. R. W. Revans, The Manchester College of science and technology, Manchester et Prof. J. L. Mey, Université de Groningen (Pays-Bas). La documentation de la littérature sur la gestion de l'entreprise;

- M. L. Havlicek, Directeur, Institut de l'information technique et économique, Prague. L'information pour la prise de décisions dans l'économie.

4° Emploi efficace de l'information.

- M. R. E. McBurney, Chef Technical information service, National Research Council, Ottawa. Applications pratiques de l'emploi efficace d'information;

- M. Kjeld Klinte, Dansk Teknisk Oplzningstjeneste, Copenhague. La productivité dans le service d'information;

- M. William T. Knox, Esso Research and Engineering Company, Linden, N. J. Un service d'information orienté sur la recherche;

- J. de Laclémendière, secrétaire général de l'Union française des organismes de documentation. L'information et la loi du moindre effort.

Une séance publique avait été également organisée par la Commission pour le stockage et la sélection mécaniques sur la documentation automatique des systèmes courants et futurs.

Outre les séances publiques, les commissions suivantes ont tenu séance :
- commission de la formation des documentalistes,
- commission des problèmes linguistiques,
- commission pour le stockage et la sélection mécaniques,
- comité ad hoc Reproduction documentaire,
- commission de la théorie de la classification et divers comités CDU dont le comité C. C. C.

Le bureau et l'assemblée générale ont tenu séance et le Comité français de documentation était représenté à l'assemblée générale par M. Poindron et M. de Laclémendière.

Parmi les problèmes qui ont plus spécialement été étudiés, notons ceux relatifs à la révision de la CDU, aux problèmes africains, aux relations avec la F. I. A. B., au programme de l'Unesco et aux questions financières.

Ont été élus vice-présidents : M. Wegelius (Finlande), M. Schürmeyer (Allemagne), M. Heumann (États-Unis). M. Adkinson a été élu « président désigné ».

La prochaine conférence de la F. I. D. aura lieu à La Haye en 1962; un congrès est prévu aux États-Unis en 1965.

Des visites avaient été prévues par l'ASLIB et plusieurs réceptions organisées par l'Université de Londres, le Gouvernement (au « British Museum »), l' « Imperial Chemical Institut », et l'ASLIB permirent aux congressistes d'avoir de très nombreux échanges personnels.