entête
entête

Commission administrative paritaire

PERSONNEL SCIENTIFIQUE.

La Commission administrative paritaire du personnel scientifique des bibliothèques s'est réunie le 6 octobre 196I, sous la présidence de M. Julien Cain, directeur général des Bibliothèques de France.

L'ordre du jour appelait l'examen des questions suivantes :

I° Titularisations.

Étaient susceptibles d'être titularisées : avec effet du Ier août 1960 : Mlle Enjolras, Yvette (Bibliothèque du Centre national d'études judiciaires de Bordeaux); avec effet du Ier octobre 1960 : Mme Callu, Florence (Bibliothèque nationale).

Après audition des rapports de stage, la commission a proposé, à l'unanimité de ses membres, la titularisation des intéressés.

2° Tableaux d'avancement au grade de conservateur en chef (année 196I).

Tableau d'avancement au titre des bibliothèques municipales classées. La commission a décidé, à l'unanimité de ses membres, de proposer l'inscription à ce tableau de M. Breillat, conservateur de la Bibliothèque municipale de Versailles, et de M. Vaillant, conservateur de la Bibliothèque municipale de Grenoble.

Tableau d'avancement au titre du Service bibliographique des bibliothèques universitaires et de la formation professionnelle. Après un échange de vues, la commission a estimé qu'il convenait de répartir les tâches entre deux conservateurs en chef, l'un étant chargé de l'organisation du Service bibliographique des bibliothèques universitaires, l'autre de l'organisation des études et de la formation professionnelle, et elle a proposé d'inscrire ex-aequo sur le tableau d'avancement au grade de conservateur en chef pour ces emplois : Mlle Malclès, conservateur à la Bibliothèque universitaire de Paris (Sorbonne) et Mlle Salvan, conservateur au Service technique de la Direction des bibliothèques.

3° Remplacement de M. Babelon dans l'emploi de conservateur en chef au Cabinet des Médailles.

Un décret du 4 août 1961 1 permet la nomination du conservateur en chef du Cabinet des Médailles à la Bibliothèque nationale par voie de détachement.

Le jury, prévu par l'article 5 de l'arrêté ministériel du 23 juillet 1952, s'est réuni le 5 octobre 1961. Il a estimé que les titres et les mérites de M. Le Rider le désignaient pour occuper cet emploi, devenu vacant par suite de l'admission à la retraite de son titulaire.

Après un vote, la nomination de M. Le Rider à l'emploi de conservateur en chef du Cabinet des Médailles est proposé par la commission.

  1.  (retour)↑  Voir : B. Bibl. France, 6e année, n° 9-10, sept.-oct. 1961, p. 486.