entête
entête

Réunions de l'Association internationale des bibliothécaires et documentalistes agricoles

Stuttgart-Hohenheim, avril 1960

Du 20 au 23 avril 1960, s'est tenue à Stuttgart-Hohenheim, au siège de l'École supérieure d'agriculture, une session d'études, organisée pour le compte de l'Agence européenne de l'O.E.C.E. par l'Association internationale des bibliothécaires et documentalistes agricoles (I.A.A.L.D.) et le Conseil de la recherche pour l'alimentation, l'agriculture et les forêts d'Allemagne, sur : la documentation agricole, rôle des bibliothèques et des services d'information. Cette session a été suivie, du 25 au 28 avril, de la réunion de l'Assemblée générale de l'Association, qui a groupé une centaine de membres représentant vingt pays différents.

L'ordre du jour du colloque comportait les thèmes suivants : Recherche agronomique et bibliothèques de référence : leur rôle en tant qu'organismes d'information - Les besoins documentaires des vulgarisateurs agricoles - Le périodique d'analyses, lien entre la recherche scientifique et l'agriculture pratique - Les systèmes de classification en tant qu'instrument de recherche documentaire - La coopération inter-régionale et internationale en documentation agricole - Les bibliothèques publiques rurales, besoins des lecteurs et préférences des populations rurales.

Les rapports et les comptes rendus des discussions seront publiés par les soins de l'Agence européenne de productivité. Un résumé en a paru au Quarterly bulletin of the International association of agricultural librarians and documentalists, de juin 1960.

Signalons seulement quelques-unes des recommandations qui ont été adoptées :
- Il est nécessaire d'accroître la collaboration entre les documentalistes et les vulgarisateurs agricoles pour que ces derniers, placés dans des conditions souvent difficiles par rapport aux sources de documentation, puissent disposer des renseignements nécessaires à la poursuite de leur tâche.
- La coopération internationale entre bibliothèques et centres de documention agricoles est à renforcer, notamment par l'établissement d'un inventaire des périodiques agricoles existants et l'intensification des échanges de documents.
- Le développement des connaissances en matière de bibliothéconomie et de documentologie est fortement à encourager, en particulier par l'introduction de conférences ou de cours spéciaux dans l'enseignement des écoles d'agriculture et par des échanges de personnel entre bibliothèques.
- L'accroissement du volume des demandes de renseignements bibliographiques émanant des chercheurs et vulgarisateurs agricoles exige une augmentation corrélative des crédits de matériel et de fonctionnement mis à la disposition des bibliothèques et centres de documentation.

L'assemblée générale de l'I.A.A.L.D., après avoir examiné les conclusions de la session d'études et les rapports des différents comités de travail (bibliographie, classification, échanges des documents, bulletin trimestriel), dressa le programme des cinq années à venir. Elle décida notamment d'entreprendre le relevé des périodiques agricoles existant dans le monde, l'inventaire et l'étude des différents systèmes de classification utilisés par les bibliothèques et centres de documentation agricoles, la rédaction d'un manuel de bibliothéconomie agricole.

Quelques légères modifications ont été apportées à la constitution du Comité exécutif, qui se trouve composé comme suit : président : M. F. E. Mohrhardt (Washington, États-Unis); vice-présidents : MM. S. von Frauendorfer (Vienne, Autriche), et D. Kervégant (Versailles, France); secrétaire général : M. H. D. Griseau (Bad Godesberg, Allemagne); trésorier : M. T. P. Loosjes (Wageningen, Pays-Bas); rédacteur en chef du Bulletin : M. D. H. Boalch (Rothamsted, Grande-Bretagne) ; membres : Mme G. Björkman (Stockholm, Suède), M. H. G. Gravenhorst (Buenos-Ayres, Argentine), Mlle M. T. Ronchi (FAO, Italie), Mme Willam-Engels (Gembloux, Belgique), M. E. Zink (Campinas, Brésil).