entête
entête

Bibliothèque nationale

UN DON DU DANEMARK A LA FRANCE

La Librairie Munksgaard qui, sous les auspices de l'Ambassade du Danemark, a présenté à la Maison danoise, du 6 au 2I février 1960, une importante sélection de ses éditions, a bien voulu faire don à la Direction des bibliothèques de l'ensemble des ouvrages exposés.

Cette collection comporte environ 500 volumes, ouvrages d'érudition d'une haute valeur scientifique, collections savantes, revues, Acta scandinaves et internationaux, dont un grand nombre écrits en français, en anglais, en allemand... et surtout, reproductions en fac-similés de manuscrits qui constituent la grande spécialité des Éditions Munksgaard.

Citons, à côté des fac-similés des manuscrits du moyen âge islandais, suédois, américains, hébreux, la dernière en date de ces collections : le Corpus codicurn Danicorum Medii aevi, dont le premier tome, le Necrologium Lundense, sorti de presse en 1960, inaugure une série de 20 volumes qui reproduira une cinquantaine de manuscrits danois.

Tous ces ouvrages se présentent sous une forme remarquable par la beauté du papier, la qualité de la typographie, la perfection des illustrations et des fac-similés, l'élégante simplicité des reliures.

Présenté dans le cadre de la Maison du Danemark, ce bel ensemble a été, le vendredi 5 février, remis officiellement par M. Gudmundsen, propriétaire-directeur des Éditions Munskgaard, à M. le Directeur général des bibliothèques, en présence de M. E. Waerum, ambassadeur du Danemark.

Au nom de M. Gudmundsen, M. le conseiller d'ambassade Mogens Hermannsen a évoqué l'évolution de la petite librairie ouverte il y a seulement quarante ans et devenue la célèbre maison d'édition Munksgaard. C'est en raison de sa position dans le monde intellectuel que les Éditions Munksgaard ont la joie d'offrir à la France, seconde patrie des Danois, ce témoignage de leur admiration.

M. Julien Cain a exprimé sa gratitude; il a dit combien il appréciait un geste généreux qui resserre les liens d'amitié unissant la France et le Danemark, et enrichit non seulement la Bibliothèque nationale, mais d'autres grands établissements français, tels que la Bibliothèque scandinave de Sainte-Geneviève, de collections estimées dans le monde entier.