entête
entête

Fondation nationale des sciences politiques. Documentation africaine

Le Bulletin des bibliothèques de France 1 a publié, en février 1957, une note de M. Meyriat relative au dépouillement systématique des revues françaises et étrangères spécialisées dans les sciences et les disciplines politiques, économiques et sociales qu'a entrepris, dès sa création, la Fondation nationale des sciences politiques. Ce dépouillement couvre actuellement environ 1.200 périodiques en un bon nombre de langues et s'effectue sur fiches normalisées.

Les fiches sont régulièrement envoyées à un certain nombre de grandes bibliothèques et institutions. Les destinataires comprennent actuellement la totalité des Instituts d'études politiques existant en France, de grandes bibliothèques universitaires françaises et étrangères, les services de documentation de plusieurs administrations centrales (comme la Présidence du Conseil ou le Ministère des affaires étrangères), de grandes banques (comme la Société générale), etc... Ces institutions peuvent ainsi se constituer un riche fichier de documentation, dans lequel l'insertion de fiches nouvelles est facilitée par l'utilisation des indices de classement qu'elles portent. Sur demande, la Fondation peut fournir des microfilms ou photocopies de tous les articles fichés.

Toutefois, ce service ne peut intéresser que des centres à vocation très large et dont la compétence s'étend à l'ensemble des domaines que couvre ce dépouillement, c'est-à-dire surtout l'économie, le droit public, la science politique, les relations internationales, la sociologie, les questions sociales et plus généralement tout ce qui concerne l'actualité politique, économique et sociale.

La Fondation voudrait essayer maintenant de satisfaire des correspondants dont les intérêts sont plus spécialisés. Étant donné l'importance actuellement revêtue par les questions africaines, elle a décidé d'entreprendre la diffusion d'une série particulière de fiches de dépouillement concernant l'Afrique. Les domaines de la connaissance couverts seront les mêmes que ceux qui ont été indiqués ci-dessus pour le dépouillement général. Mais un effort sera fait pour pousser plus loin ce dépouillement, dans le cas des questions africaines. Dès à présent la Fondation a pris les dispositions nécessaires pour recevoir un nombre plus grand de publications venant d'Afrique ou concernant l'Afrique, et elle s'est assuré le concours de collaborateurs supplémentaires spécialisés dans ces questions.

La diffusion de ces fiches de dépouillement se fera en deux séries : la première série couvrira l'Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye) et le Sahara, et comprendra pour le moment environ I.500 fiches par an; la seconde couvrira le reste de l'Afrique, ainsi que les études consacrées à l'ensemble de l'Afrique, et comprendra environ 2.500 fiches par an.

Le versement demandé aux bénéficiaires de ce service s'élèvera à 100 NF par an pour la première série, à 120 NF pour la seconde et à 200 NF pour l'ensemble des deux séries.

L'expédition de ces fiches commencera dès le mois de novembre 1959. Les fiches reproduites pendant les deux derniers mois de 1959 seront envoyées gratuitement aux institutions qui souscriront au service pour l'année 1960. Le service inclura des fiches consacrées aux périodiques spécialisés dans les questions africaines, et, dès que possible, couvrira également les livres publiés sur l'Afrique.

Pour obtenir d'autres renseignements ou pour souscrire à ce service, s'adresser à M. Jean Meyriat, directeur des services de documentation, Fondation nationale des sciences politiques, 27, rue Saint-Guillaume, Paris-7e.

  1.  (retour)↑  B. Bibl. France. 2e année, n° 2, février 1957, pp. 135-137.