entête
entête

Nécrologie

James Hazen Hyde (1876-1959)

En la personne de James Hazen Hyde, le milliardaire américain qui vient de s'éteindre dans sa 83e année, à Saratoga Springs (Etats-Unis), c'est un grand ami de la France et un généreux Mécène des bibliothèques françaises qui vient de s'éteindre.

Fils du fondateur de l' « Equitable life assurance society of U. S. », il naquit à New York le 6 juin 1876 et poursuivit des études supérieures à Harvard. Dès avant 1914, il vint s'établir en France, à Versailles, où il habitait, rue de l'Ermitage, un pavillon qui avait autrefois appartenu à la marquise de Pompadour. Très introduit dans les milieux littéraires et artistiques français, il était en relations étroites avec les plus grands écrivains français.

Pour l'aide qu'il apporta à la France pendant la Première guerre mondiale, il avait reçu la médaille de la Reconnaissance française. En 1920, il était fait docteur honoris causa de l'Université de Rennes. En 1938, il était élu à titre étranger membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Enfin la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur venait récompenser toute une vie consacrée au resserrement de l'amitié franco-américaine.

Quant à la fin de 1940, il dut regagner les Etats-Unis, il répartit sa bibliothèque personnelle entre deux établissements : les livres d'art furent donnés à la Bibliothèque des arts décoratifs; le reste, soit plus de dix mille volumes, échut à la Bibliothèque municipale de Versailles. C'est ainsi que celle-ci s'enrichit d'une importante collection d'ouvrages de littérature anglo-américaine et germanique, d'un lot de livres consacrés à l'histoire de l'Allemagne, de l'Angleterre et des États-Unis, d'un ensemble de livres relatifs à la guerre 1914-1918, enfin d'une bibliothèque de littérature française ancienne et moderne contenant notamment des éditions originales dédicacées par les plus éminents auteurs contemporains.