entête
entête

Commissions administratives paritaires

PERSONNEL SCIENTIFIQUE.

La Commission administrative paritaire du personnel scientifique des bibliothèques s'est réunie le 16 mai 1956, 55, rue Saint-Dominique, sous la présidence de M. Lelièvre, inspecteur général des bibliothèques, adjoint au directeur.

L'ordre du jour appelait l'examen des questions suivantes :

I. - Titularisation de bibliothécaires stagiaires.

Après audition des rapports de stage, la commission a proposé, à l'unanimité de ses membres, la titularisation des bibliothécaires dont les noms suivent :

Mme Sclafer, Jacqueline (Bibliothèque nationale), Mlle Bernard, Claude (Bibliothèque centrale de prêt du Rhône), Mlle Lapadu-Hargues, Françoise (Bibliothèque municipale de Toulouse).

II. - Établissement de tableaux complémentaires d'avancement.

La Commission a proposé l'inscription de M. Bleton, conservateur au Service technique de la Direction des bibliothèques de France, à un tableau complémentaire d'avancement au grade de conservateur pour l'année 1953, à la suite de majorations d'ancienneté pour services dans la Résistance.

III. - Mutation.

La mutation de M. Archimbaud, bibliothécaire à la Bibliothèque universitaire de Lyon, à la Bibliothèque universitaire de Clermont-Ferrand, a été proposée par la Commission administrative paritaire à la majorité de ses membres.

IV. - Incorporation dans les cadres métropolitains.

La Commission administrative paritaire a donné un avis favorable à l'intégration de M. Chauveinc, bibliothécaire à la Bibliothèque de l'Institut des hautes études de Dakar, dans le corps des bibliothécaires avec effet du 1er janvier 1956, et son détachement rétroactif à compter du 1er novembre 1954.

V. Notation au titre de l'année 1955. Répartition des réductions d'ancienneté.

Après examen, la Commission a adopté, à l'unanimité de ses membres, les propositions présentées par l'administration.

PERSONNEL TECHNIQUE.

La Commission administrative paritaire du personnel technique s'est réunie le 27 avril 1956, 55, rue Saint-Dominique, Paris, 7e, sous la présidence de M. Brun, inspecteur général des bibliothèques.

La Commission a examiné le projet de répartition des réductions d'ancienneté en fonction de la notation chiffrée.

Elle a proposé ensuite, à l'unanimité de ses membres, l'inscription de Mlle Fernet (Éliane), sous-bibliothécaire au Muséum national d'histoire naturelle, à un tableau complémentaire d'avancement au titre de l'année 1955. L'intéressée bénéficiera donc d'une promotion à la première classe, avec effet du 1erjanvier 1955.

PERSONNEL ADMINISTRATIF.

La Commission administrative paritaire du personnel administratif des bibliothèques s'est réunie le 11 avril 1956, dans les locaux de la Direction des bibliothèques de France, sous la présidence de M. Lelièvre, inspecteur général des bibliothèques, adjoint au directeur.

L'ordre du jour appelait l'examen des questions suivantes : Titularisations - Inscription au tableau d'avancement - Attribution de réductions d'ancienneté en fonction de la notation chiffrée.

I. - Titularisations.

Après audition des rapports de stage, la Commission administrative paritaire a proposé les titularisations suivantes :

Commis : Mlle Rouquet, Françoise (Bibliothèque universitaire de Toulouse).

Sténodactylographes : Mlles Bienaimé, Nicole (Bibliothèque universitaire de Nancy) et Glasmann, Colette (Bibliothèque nationale).

Employées de bureau : Mlles Delecourt, Marie-Louise (Bibliothèque universitaire de Lille), Joseph, Monique (Bibliothèque nationale), Lebocq, Antoinette (Bibliothèque universitaire de Paris).

II. - Inscription au tableau d'avancement à la classe exceptionnelle de commis.

La Commission a donné un avis favorable à l'inscription de M. Rossignol, Raymond, commis à la Bibliothèque universitaire de Paris, au tableau d'avancement à la classe exceptionnelle.

PERSONNEL OUVRIER.

La réunion de la Commission administrative paritaire commune au personnel ouvrier et de maîtrise et aux conducteurs d'automobile s'est tenue le 11 mai 1956, 55, rue Saint-Dominique, Paris, 7e, sous la présidence de M. Lelièvre, inspecteur général des bibliothèques, adjoint au directeur.

A l'ordre du jour figurait l'examen de la répartition des réductions d'ancienneté en fonction de la notation chiffrée.