entête
entête

La grande Guerre et Nancy

Juliette Lenoir

Éric Nunes

Après qu’en 1871 l’Empire allemand a annexé l’Alsace et la Lorraine du nord, Nancy est la première ville de la France de l’est, à trente kilomètres de la frontière. Elle a accueilli les Alsaciens et les Mosellans qui ont opté pour la France et beaucoup de ces réfugiés ont fait souche, épousant des Nancéiens et construisant des maisons. Dans cette période de déchirements, Nancy s’est trouvée prospère en habitants et les besoins nouveaux ont stimulé les industries et les arts, et l’École de Nancy avec Daum, Gallé et Majorelle.

Après le faste de la cour de Stanislas au début du XVIIIe siècle, c’est le deuxième âge d’or de la ville, qui trouve son apogée dans « L’exposition internationale de la France de l’Est » de 1909. Puis la Grande Guerre éclate ; le front est tout proche, la région est violentée par les combats. Enfin Metz est libérée en novembre 1918.

Les propositions culturelles pour célébrer le centenaire de 14-18 sont riches et variées, du jeu Soldats inconnus d’Ubisoft à la Grande Collecte. Pour s’associer à l’événement, la bibliothèque de Nancy a choisi de montrer le quotidien de la guerre à travers la presse de son territoire : elle a ouvert le Kiosque lorrain où sont publiés in extenso trois titres de journaux de l’époque.

Le Kiosque lorrain

Avec le Kiosque lorrain, la bibliothèque met en ligne le fruit de sa dernière campagne de numérisation (2013) soit près de 50 000 pages. Cette campagne portait sur trois titres de presse lorraine française (L’Est républicain 1889-1918, Journal de la Meurthe et des Vosges 1914-1920 et Bulletin des réfugiés de Meurthe et Moselle 1914-1921). Des documents historiques des archives municipales de Nancy enrichissent l’ensemble.

Le chercheur qui consulte le Kiosque dispose d’un moteur de recherche par date et en mode plein texte grâce à l’OCR.

Pour enrichir la navigation, le site propose aussi des accès éditorialisés à ses ressources : le visiteur se voit aussi proposer différents accès, soit par des articles à la une, sélections pour entrer dans l’événement et s’approprier les ressources mises à disposition, soit au travers de focus, petits scénarios qui racontent des histoires à partir des matériaux de la base.

Ces outils permettront de mettre en avant des thématiques différentes au fur et à mesure du chargement de nouveaux titres sur de nouvelles périodes et de maintenir ainsi la fraîcheur de l’accueil du Kiosque.

Illustration
Page d’accueil du « Kiosque lorrain ».

Illustration
Consultation d’un numéro de « L’Est républicain ».

Le choix du logiciel

Il existe peu d’outils de mise en ligne de bibliothèque numérique sur le marché, quelques solutions Software As A Service (SAAS), quelques logiciels propriétaires et enfin quelques outils libres, pas toujours adaptés aux besoins particuliers des bibliothèques. La bibliothèque de Nancy a fait le choix d’un logiciel libre : Omeka (plate-forme de publication de contenus développée par le Roy Rosenzweig Center for History and New Media de la George Mason University et mis à disposition sous licence libre GPL).

La bibliothèque a déjà réalisé deux mises en ligne de ses contenus numérisés en 2012 (http://morey.nancy.fr) et 2013 (http://bmn-renaissance.nancy.fr) à l’aide de ce logiciel, et le résultat a été jugé satisfaisant. Omeka est d’ailleurs utilisé dans plusieurs bibliothèques universitaires en France (université de Lorraine, Rennes 2, Bordeaux 3…) et compte une communauté active.

Sa souplesse (une base de données et des plug-ins) en fait un outil relativement puissant et peu coûteux à mettre en place dans sa forme standard. Une utilisation plus évoluée, ou l’adaptation des plugins existants, nécessite néanmoins de pouvoir compter sur l’assistance d’un développeur (Omeka est basé sur le framework Zend). Il a en outre l’immense avantage d’être compatible OAI-PMH, et donc d’être moissonnable facilement par d’autres bibliothèques numériques.

Les choix techniques

Pour le développement d’un plugin « presse » adapté aux besoins, la bibliothèque a fait appel à un prestataire. Ce plugin permet à l’administrateur le chargement en masse des fascicules de presse sous forme de fichiers jpeg, de fichiers XML-Alto structurant l’OCR, et des fichiers pdf pour le téléchargement. Il permet, côté utilisateur, la visualisation des fascicules en mode texte et image, la recherche plein texte. Ce plugin qui assure chargement et visualisation (Newspaper Reader) sera bientôt mis à disposition de la communauté Omeka.

Le moteur de recherche d’Omeka a également été retravaillé pour s’adapter aux besoins d’une recherche de type plein texte basée sur l’XML-Alto, ce qui est relativement novateur, et plus performant que la recherche dans la couche texte du PDF. Au cours de l’année 2015, il fera l’objet d’autres développements et de nouveaux contenus seront chargés, notamment l’Est Républicain jusqu’en 1945.

Dans le Kiosque, les productions de la bibliothèque sont publiées sous licence CC-BY-SA, et les fichiers numérisés sous la Licence ouverte / Open licence d’Etalab (ministère de la Culture).

La Bibliothèque numérique du Sillon Lorrain

Le Kiosque lorrain est une première esquisse pour la future Bibliothèque numérique du Sillon Lorrain, vaste projet des bibliothèques de Thionville, Metz, Épinal et Nancy de faire des outils numériques un instrument naturel de formation, de cohésion sociale, d’émancipation et de valorisation des territoires, dans une logique de politique culturelle concertée.

La Bibliothèque numérique proposera des contenus numérisés par les institutions culturelles du territoire, des contenus sous droits acquis ou créés, dans un environnement éditorialisé et avec des modes innovants de navigation. Elle aménagera dans les sites des espaces de pratiques culturelles numériques collectives et individuelles, animés par une programmation pédagogique et artistique.

Le pôle métropolitain du Sillon Lorrain réunit dans une alliance innovante quatre intercommunalités, séparées cent ans auparavant par une frontière et par les guerres, pour bâtir ensemble des projets d’avenir : sa bibliothèque numérique sera une illustration de cette ambition.