entête
entête

La bU vue par les étudiants

Laurence Jung

Le web social, à commencer par les forums de discussion, constitue une source très riche de témoignages sur les bibliothèques, qui a l’avantage de ne pas être induite par un questionnaire ou un entretien. Une question posée par un étudiant sur l’ambiance dans une bibliothèque universitaire – « Que pensez-vous de l’ambiance de travail à la BU ? » – a ainsi suscité 111 réponses et le message a été lu par 3 474 personnes, de loin le sujet qui a fait naître le plus d’intérêt chez les étudiants. Nous avons effectué une sélection et quelques coupes à l’intérieur des messages  1 pour éviter les redites, mais nous avons conservé l’ordre chronologique.

 

Comme l’indique le titre j’aimerai avoir l’avis d’un maximum de personnes concernant la nouvelle BU sciences. En effet elle est belle, pratique, et en plus il y a le wifi. Seulement j’ai constaté que trop souvent il n’était tout bonnement pas possible de travailler parce qu’il y a trop de bruit. Les gens ne semblent pas savoir qu’une bibliothèque c’est fait pour travailler dans le silence et pas un lieu pour discuter ... Même en s’enfermant dans les petites loges (qui sont très mal isolées) on entend le brouhaha ambiant. Si je me permet ce post c’est parce que j’en ai déjà discuté avec d’autres étudiants qui ont le même avis que moi... Je vous propose donc de donner votre avis et aussi de proposer des solutions.

 

La première que je vois: c’est de mettre en place un affichage massif dans toute la BU pour rappeler que le silence doit être de rigueur.

La deuxième c’est de ne pas hésiter à demander aux gens qui font du bruit de se taire (ce que je fais régulièrement mais quand tout le monde parle à voix haute c’est pas simple de passer son temps à reprendre tout le monde et je ne pense pas que ce soit le rôle des étudiants).

Visiblement les bibliothécaires ne semble pas non plus disposées à faire la police, même si je comprend qu’elles ne pense pas passer le journée a le faire, un rappel de temps en temps ça fait toujours son effet...

J’enverai ensuite le lien de ce topic à Mme *** pour avoir son avis et voir ce qu’elle peut faire.

 

Très intéressante la question posée par**** ! Pour ma part, squattant régulièrement le quatrième étage section chimie je n’ai rien à reprocher la plupart du temps mais il arrive souvent que des étudiants se posent dans les sièges rembourrés (les roses, verts, noirs) et étant à l’aise, y discutent de plus en plus fort ! Il m’est déjà arrivé de demander à certains de se taire et ai eu plus l’impression de passer pour une chiante qu’autre chose (mais c’est une B.U pas un café).

 

Comme solution, quelques affiches rappelant l’importance du silence dans un lieu comme celui-ci pourrait être bien. Moi je dirai que l’ambiance est acceptable globalement. Jusqu’à ce qu’un troupeau arrive au pas de course et se rue sur les tables en hurlant “Nan, celle là, là bas, elle est mieux !”, discutent 30 minutes de tout sauf de cours (sous les regards noirs des gens alentour) et disparaissent avec perte et fracas ! Après, j’y suis pas allée énormément non plus. Mais quelque soit l’heure, c’est vrai qu’il y a toujours un bruit de fond.

 

Je pense que l’ambiance se détériore de plus en plus au fil du temps. Au début, certes il y avait moins de gens donc une densité sonore moindre, mais l’ambiance était vraiment parfaite (c’est à dire pas un bruit). Puis plus ça va et moins ça va ! je pense que le problème vient du fait que cette BU est TROP bien : trop chaleureuse, trop causi (heu...orthographe), trop confortable ce qui invite plus à la discussion entre amis qu’au travail. Mais y en a quand même qui abusent genre c’est la BU à leur père et ça c’est vraiment abusé!

Je tiens à rajouter que c’est pas à nous de faire la police ! Parce que si t’as un petit groupe, genre 2 3 personnes, qui discutent ça va je veux bien me lever et leur demander de se taire, mais si c’est la moitié de l’étage...je pense qu’il faudrait rappeler la fonction principale d’une bibliothèque aux étudiants : travail pas salon de thé !

 

Je travaille régulièrement a la bu au 5eme etg vu sur le parc ! dont aujoud’hui et il y tj un léger bruit de fond (auquel je participe en parlant a mon collègue de travail^^) mais c’est normal cela ne doit pas forcement être silence complet... prenez des écouteurs comme moi si vous avez besoin d’être isolé ou allez dans les box. Non ?

 

Un responsable de la bibliothèque universitaire intervient alors pour annoncer que les demandes des étudiants sont prises en compte, que les bibliothécaires vont intervenir pour imposer le silence et afficher des rappels à l’ordre. L’initiateur du débat répond à cette intervention :

 

Rares sont les services de l’université a s’intéresser d’aussi près à l’avis des étudiants, je vous remercie donc d’intervenir aussi régulièrement sur le forum et de répondre aux attentes des étudiants. D’autant plus que vous sembler tenir compte des avis émis et mettez en place des actions concrètes en réaction (il est en effet souvent constaté que les promesses d’un jour ne sont malheureusement pas tenues). J’espère que ces actions porteront leur fruit le plus rapidement possible. Car même si il est vrai que le bruit est variable suivant les étages et les horaires, je pense qu’il est indispensable qu’il règne une ambiance SILENCIEUSE dans une BU. (Même si tout le monde ne semble pas de cet avis, ce que je respecte totalement) En effet il n’existe aucun autre lieu à la doua pour réviser dans le calme, alors qu’il y en a d’autres pour discuter, jouer au cartes, ou préparer des exposés en groupe, parler de l’élection d’Obama ou de la mort de feu Mickael JACKSON. (et du dernier épisode de grey’s anatomy suivi de private practice: oui je suis dans une promo de filles donc je connais les sujets de conversation IN!)

Pour ma part j’ai l’impression que les gêneurs sont en général dans les box... au 2ème en tout cas.

J’ai rarement été génée en travaillant à la BU et quand je l’ai été en général demander poliment de baisser le son à suffit. Cela dit il y a quelques exceptions : non la BU n’est pas faite pour téléphoner, pour faire de la visioconférence par Msn, ou pour écouter de la musique sur son portable (sans écouteurs ! Grrr !)

Enfin je considère qu’un bruit de fond est acceptable dans une BU s’il vient d’étudiants qui travaillent en groupe. (Et encore les box sont fait pour ça.) Par contre il y a suffisamment d’endroit pour se caler dans le campus pour que les discutions de la vie quotidienne puissent prendre place ailleurs ! Après pour les adeptes des mouches qui volent les boules Quiès c’est bien aussi. Après perso je bosse avec mon casque et ma musique alors je ne suis pas vraiment objective mais rarement dérangée. Et je me met dans les box quand je peux de peur que de la musique s’échappe de mon casque et dérange les voisins. Pour finir... je suis toujours IN LOVE avec cette BU.

 

Un nouveau sujet de désagrément apparaît en novembre :

 

Il fait TROP TROP TROP TROP TROP chaud

On a l’impression d’être dans un four! Je dois presque me mettre à nu; Je préfère bosser dans la fraicheur!”

 

C’est clair qu’il fait chaud, vive les économies niveau chauffage. Sinon, j’ai la nette impression que le bruit se dissipe de plus en plus, donc soit c’est une coïncidence, soit les gens se sont réellement sentis concernés par ce problème.

 

Boulet Nan en vrai j’ai toujours un peu de mal à m’y retrouver dans les rayon. Des compléments dans l’affichage des spécialités serait les bienvenus. (Suis-je en en biologie cellulaire ou en botanique ? Et ou est la neurologie ?) Ou sommes-nous les deux seuls boulets à fréquenter la BU ?

 

Il n’y a pas que deux boulets mais bien au moins 3 puisque moi non plus je comprends pas comment c’est rangé.

 

Les gens n’ont aucun respect dans cette BU, entre les téléphones qui sonnent, les gens qui y répondent, les discussions, les éclats de rire, les pronostics sur le match de foot du soir (spécial zone STAPS)... Faut vraiment que les gens acquièrent la discipline du silence et du respect du travail des autres. Etant passé par pharma je vous suggère d’aller travailler à la BU de Rockefeller, laisser juste un portable sur vibreur expose à beaucoup de râlements... J’ai même entendu un jour, une discussion de filles qui disaient : “ah mais comment tu fais à la BU quand t’as des talons” réponse de l’autre : “ah ben moi j’ai acheté des coussinets spéciaux à coller aux talons”. Pour ma part après plusieurs essais j’ai (ré)opté pour le travail dans les salles de cours, j’aime tellement la beauté des salles du bâtiment oméga.

Je rajouterais que certains laissent leur affaires dans les box sans y etre. Jeudi, le box à coté du mien (anorak+cours éparpillés dedans) est resté innocupé tout l’aprem.C’est fortement agaçant quand on sait le temps qu’il faut pour trouver un box de libre.

 

Fallait lui piquer quelques trucs il n’aurait pas recommencé.

Pour ma part je n’ai jamais eu de soucis de bruit, mais je n’ai “travaillé”qu’au rez-de-chaussé . vous savez, l’endroit où il y a juste romans, BD, mangas etc . . . (oui je sais je suis quelqu’un de sérieux) là je n’ai jamais été gêné par le bruit . . . alors que ça n’est pas un endroit qui soit vraiment un lieu de travail (même si le silence y est aussi de rigueur) Pour le reste je ne sais pas, je travail toujours chez moi pour les exams.

 

Mon avis à moi : Beaucoup trop bruyante. Je ne bosse qu’au 4ème, mais j’arrive plus à supporter les gens qui discutent à voix haute (ou même à voix basse) en plein milieu de la BU, debout en groupe. Ou même ceux qui bossent à deux sur une table, mais en parlant normalement.

 

Pareil que certains, je demande de baisser le volume, ça marche 3min et puis ça repart.

On est dans une BIBLIOTHEQUE, merde quoi. On est pas censé parler DU TOUT. C’est pas plus compliqué.

 

Ras-le-bol aussi des mecs de la BU à chaque étage. J’ai toujours pas compris à quoi ils servaient. Au début, j’allais leur demander des infos pour les bouquins, “ah je sais pas, faut demander aux bibliothécaires”. Ok, ils sont là pour surveiller que y’ait pas trop de bruit, me dis-je un peu naïvement. Mais que nenni! J’en ai jamais vu un seul aller reprendre des gens qui faisaient du bruit. Ca a toujours été à des étudiants de le faire. Les annonces anti-bruit “Nous vous rappellons que la biblio est un espace de travail, silence etc...” c’est sympa, mais ça sert pas à grand chose.

 

Même les «rondes» des bibliothécaires (et j’en vois pas des masses, une tout les 3 jours), ça règlera pas le pb. Nan, y’a des mecs, qui sont à chaque étage toute la journée et qui glandent RIEN. Ou alors ils sont super discrets dans leur travail, parce que je vois toujours pas à quoi ils servent (again). Ca devrait pas être à eux d’imposer le silence dans ce qui est au final une bibliothèque ? Comme dit précedemment par d’autres, les réservations de box m’exaspèrent aussi. Les gens qui posent 3 feuilles de brouillons ou 2 bouquins de la BU pour garder leur box tout l’aprèm... (Maintenant j’ai plus aucun scrupule, les bouquins je les repose dans les rayons et je prends le box. Et les affaires je vais les foutre par terre la prochaine fois. “Euh mais j’avais réservé, j’avais posé mes affaires.” “On réserve pas les box, va-t-en.”)

Faut dire que j’ai passé 2 ans en prépa médecine, où mettre son portable sur vibreur est un sacrilège. Et où l’on apprend que les chuchotements, ça passe pas les boules quiès/casque de chantier, alors que la VOIX BASSE si. Donc si vous avez des trucs à dire (importants, pas les scores de l’OL de samedi dernier), dites-les en chuchotant, pitié. (Facile, suffit de pas activer ses cordes vocales quand on veut dire des mots, et ça donne un chuchotement, tadam !)

 

Je suis impressionné (en bien) par les réactions (existantes !) de l’administration de la BU ! Faire un compte sur le forum VPE pour nous tenir au courant, j’avoue chapeau. Ca change des autres instances de la fac qui ne daignent même pas reconnaître notre existence. Excellente idée pour les réservations de box, génial si ça marche.

 

Pour la préparation des examens, beaucoup préfèrent travailler ailleurs :

Pour moi, la BU ça sert à:

– Consulter les livres sur place/les emprunter.

– Se connecter sur internet et utiliser les ordis.

– Faire les compte-rendus en groupe.

Mais pour préparer ses exams, surement pas! Déjà le temps de se rendre à la BU, trouver une place, attendre que ta pote qui veut absolument réviser avec toi vienne, papotage tous les quart d’heures avec la pote... c’est pas très sérieux tout ça. Du coup je reste chez moi.

Y en a qui ont rien à faire quoi... Dans cette fac ya 150 salles de libres tout le temps... Ya la BU de math qui est vide ca manque vraiment pas d’endroit pour bosser. Suffit d’aller chercher son bouquin et de bosser ailleurs... C’est vraiment pas compliqué. Au lieu de nous faire des crise de nerf du genre “merde quoi bla bla bla...).

 

Techniquement, la BU de maths est réservée... aux étudiants en maths. Je sais, ça peut paraître violent comme révélation, mais bon.

(Et moi, j’suis pas en maths.)

Tu dis que y’a 150 salles de libres dans la fac. Y’a aussi plusieurs dizaine de km² de libres sur tout le campus pour ceux qui veulent discuter, pas besoin de venir dans une BU qui est faite pour bosser.

Et les “150 salles de libre»”, si tu parles des sous-sols glauques et poussiéreux d’oméga, ou des salles de TD glaciales de Thémis ou tu te fais virer à chaque fois que y’a un TD qui démarre (normal, en fait)...

Bah perso, pour travailler, je préfère une BU avec de la moquette, confortable, chauffée, spacieuse, classe, avec des accès internet et les bouquins juste à côté. Et des box qui étouffent les bruits ambiants.

Y’a pas à tergiverser, la BU est faite pour bosser, et on est pas censé y parler. S’tout.

Y’en a (dont moi) qui peuvent pas bosser chez eux, pour une raison X ou Y. D’ou l’intérêt des BU. Si tu parles trop avec tes potes de révision bah arrête de réviser avec eux.

 

Euh y’en a toujours qui vont trouver quelque chose à redire. Certes ok parfois c’est bruyant, du temps de midi et tout ça...après les gens ne sont pas non plus que des bêtes de travail qui vont faire 8h-20h sans ouvrir la bouche, et ont un peu besoin de faire des pauses (sans non plus que ça soit abusé). Après on va pas nous interdire de respirer quand même aussi. Comme signalé plus haut, les carrels sont faits pour le travail en groupe, et perso...je suis bien contente de pouvoir travailler en groupe les comptes rendus de TP à rendre. C’est assez difficile de le faire avec le langage des signes.

 

Alors oui, pour avoir travailler en carrel, je suis d’accord que style les gens qui font une fixation sur ce que t’écris au tableau, c’est qu’ils sont pas assez concentrés (à moins que le bruit du feutre soit trop violent).

Après quand je veux vraiment travailler à fond sans bruit, et que la BU est un peu bruyante eh bah oui je vais dans une salle tranquilou (y’en a des libres toute l’aprem ou matinée) et je révise que même mieux (pas de distraction style PC, où une connaissance qui arrive, ...) et elles sont chauffées, moins que la BU où des fois c’est abusé, mais on se les caille pas.

 

Personnellement je trouve que sur la FAC, on peut travailler avec tous les moyens possibles (groupe, seul, sur PC,...)

C’est vrai que la biblio de Part Dieu manque cruellement de place ! Mais j’ai dû migrer là bas quand notre BU était fermée à Noël. (Et je crois que tous les gens de *** on fait pareil à ce moment!) D’ailleurs, j’ai trouvé ça un peu dommage que la BU ferme pendant une semaine entière pour les fêtes, juste avant les partiels. J’admet qu’on ferme un peu plus tôt pour les fêtes mais de là à tout fermer pour une semaine... Les autres bibliothèques étaient bien ouvertes, pourquoi pas là notre ?

 

Grève du 9 avril : Pourquoi ne sommes nous toujours pas visiblement informés des grèves? Comment cela se fait-il que se soit le 20 minutes qui nous l’apprenne et non la BU? C’est si compliqué que ça d’informer les étudiants !? D’autre part, pourquoi est-ce qu’on nous réclame à de multiples reprises des livres déjà rendus? Et le “revenez demain”, et bien non, c’est pas forcément possible, surtout une veille de vacances ....

 

*. Pour des raisons techniques, la version en ligne ne comprend pas les smileys qui figurent sur la version papier.

  1.  (retour)↑  Comme le lecteur l’aura deviné, leur contenu n’a pas été modifié, notamment en ce qui concerne l’orthographe, la syntaxe et la typographie (Ndlr).