entête
entête

3e Rencontre Docasie

Olivier Caudron

Réseau national des bibliothécaires et documentalistes spécialisés sur l’Asie, constitué en 2007 à l’initiative de Louise Pichard-Bertaux (Maison Asie-Pacifique de l’université de Provence à Marseille), Docasie a choisi la capitale, et plus précisément la Maison de l’Asie avenue d’Iéna, pour tenir sa troisième Rencontre, les 2 et 3 juillet 2009, à l’invitation de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO), de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Bulac) et du Centre d’études sur la Chine de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Instance d’information et d’échanges, le réseau Docasie transcende les cloisonnements institutionnels d’une part, linguistiques d’autre part. Étaient ainsi représentés la Bibliothèque nationale de France (BNF), la bibliothèque du musée Guimet – Musée national des Arts asiatiques, des centres de documentation du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et des bibliothèques de grands établissements : Collège de France, École française d’Extrême-Orient, École des hautes études en sciences sociales, École pratique des hautes études, École normale supérieure de lettres et sciences humaines de Lyon. À ceci s’ajoutent des services communs universitaires de documentation et, en voie de fusion, la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations et la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (Biulo). L’aire des langues concernées allait de l’Inde au Japon et à la Corée, en passant par le Tibet, la Chine, la Thaïlande, la Birmanie, la Malaisie et l’Indonésie, ou encore le Cambodge et le Vietnam… Il est d’ailleurs apparu nécessaire d’étendre désormais le réseau à la région du Pacifique, comme c’est déjà le cas du réseau Asie du CNRS, qui regroupe quelque 2 000 chercheurs travaillant sur la zone Asie-Pacifique.

La directrice de la Bulac, Marie-Lise Tsagouria, a présenté aux 40 participants l’actualité de son établissement, avant d’en faire visiter le chantier. Déjà fusionnées fonctionnellement depuis janvier 2009, Bulac et Biulo fusionneront institutionnellement en 2010. Les services s’installeront dans le bâtiment en janvier 2011, avant l’ouverture au public en septembre suivant.

La rencontre a aussi été l’occasion de mieux connaître la bibliothèque de la Maison de l’Asie, qui comprend des collections de l’EFEO, de l’EHESS et du CNRS, sous la conduite de sa directrice Cristina Cramerotti et de Christophe Caudron, responsable des fonds Asie du Sud-Est à la bibliothèque de l’EFEO. La présentation de plusieurs outils collaboratifs du « web 2.0 » appliqués à la documentation sur l’Asie a également suscité l’intérêt des participants, telles les pages Netvibes du site de la Maison de l’Asie.

Il est prévu d’enrichir le site internet du réseau  * qui, d’ores et déjà, décrit les établissements adhérents et donne les liens vers leurs catalogues, dont plusieurs sont intégrés dans le Système universitaire de documentation (Sudoc) ou en passe de l’être.

Au total, une rencontre riche à la fois en convivialité et en perspectives de travail partagé, et un réseau utile à la connaissance, au développement et à la valorisation des collections documentaires nationales sur l’aire asiatique.

  1.  (retour)↑  http://docasie.ish-lyon.cnrs.fr (consulté le 17 décembre 2009).