entête
entête

Bibliolexique à l’usage des amateurs de livres

Paris, Éditions des Cendres, 2007, xliv p., 17 cm
ISBN 978-28674-2153-2 : douze euros

Très élégant – voire un peu maniéré, avec sa pagination en chiffres romains et ses nombres écrits en toutes lettres –, comme tous les ouvrages publiés par les Éditions des Cendres, qui consacre une large part de son catalogue – papier, et élégant lui aussi – à la bibliophilie, cet ouvrage rassemble « cent quatre-vingt-un mots relatifs au domaine du livre, dont le préfixe est biblio- (gr. biblion, livre) à l’exclusion du mot bible et de ses dérivés », avec, pour chaque entrée, la nature, l’étymologie, la définition, la première mention et l’inventeur du mot. Celui qui « manifeste une obsession pour le classement des livres » saura ainsi qu’il est un « bibliothécomane. n. (gr. thêkê, armoire, et mania, folie) » (Octave Uzanne, 1877). Si on se réjouit que Dominique Lahary soit cité pour son « Internet est bibliothéconomiquement traitable » (p. xxxviii), on regrettera que le livre soit paru trop tôt pour proposer une entrée au « bibliothécais » de Noëlle Balley.  F.B.