entête
entête

Rameau en réseau sur le Web

Max Naudi

Fabrice Blondeau

De nombreuses nouveautés sont apparues ces derniers mois autour de Rameau 1 (Répertoire d’autorités- matière encyclopédique et alphabétique unifié), le langage d’indexation de référence de la plupart des bibliothèques françaises et autres centres de documentation. Elles méritent un bref tour d’horizon, rassemblant des communications et informations jusque-là un peu dispersées.

Changement organisationnel

L’important changement organisationnel annoncé depuis un an est intervenu en juillet 2000. Après plusieurs années de partage des responsabilités entre l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (Abes), éditeur et diffuseur des produits Rameau, et la Bibliothèque nationale de France (BnF), gestionnaire intellectuel de la liste d’autorité, l’ensemble des responsabilités revient exclusivement à cette dernière, dans le cadre d’une nouvelle convention entre tous les utilisateurs. Cette reprise ne devrait pas avoir d’incidences majeures sur les abonnés aux différents produits 2.

En revanche, la création depuis février 2000 de pages Web sur le site de la BnF 3 devrait sensiblement influer sur les relations entre les utilisateurs et les gestionnaires de la liste. Rappelons que la cohérence du référentiel Rameau est assurée par le Bureau des autorités-matière de la BnF ; néanmoins, sa vocation de langage d’indexation national implique une utilisation et un développement concertés avec l’ensemble des partenaires à l’échelon national et international.

Le Fichier national des propositions

C’est dans cette perspective que, le 20 juin 2000, a été ouvert sur le Web le « Fichier national des propositions », application qui reprend en le développant un service de même nature proposé auparavant par l’Abes. Consultable librement par tous, ce fichier permet à tout établissement utilisateur de Rameau, après inscription gratuite sur le Web, d’effectuer des propositions de création ou de modification de vedettes, pour des termes non trouvés dans la liste d’autorité.

Les propositions sont faites en fonction des besoins documentaires, le vocabulaire d’indexation devant être développé dynamiquement, sur la base de documents à indexer et dans le cadre du catalogage courant. Chaque proposition obéit aux règles décrites dans le Guide d’indexation, détaillées et mises à jour sur le site.

Ces propositions sont traitées par les gestionnaires Rameau. Une fois validées – elles peuvent à l’occasion être refusées ou demander un complément d’information, toutes choses explicitées sur le site –, elles viennent enrichir la liste d’autorité et sont annoncées dans le Journal Rameau, semestriel (consultable lui aussi gratuitement sur le Web), qui marque les grandes étapes du développement du référentiel en présentant la liste des vedettes créées, des vedettes modifiées, et les grandes évolutions réalisées ou envisagées dans l’organisation de Rameau. Enfin, les propositions intègrent la liste d’autorité elle-même, puis les produits Rameau, de la même façon que toute nouvelle vedette.

Il est encore trop tôt pour déterminer l’impact du fichier des propositions, mais, en dépit des vacances d’été, on soulignera que plus de cinquante établissements se sont déjà inscrits et que le cap des cent propositions a été franchi fin août ; les sciences et les techniques, domaines exigeants en termes pointus et univoques, arrivent assez largement en tête. Une synthèse de la première année d’activité du fichier sera proposée en ligne sur le site de la BnF (vers septembre 2001).

On trouve aussi sur le site une page d’actualités qui détaille régulièrement offre de formation, parutions à venir et événements divers, ainsi qu’une page « Contacts », qui précise le nom et l’adresse électronique des responsables Rameau pour chacun des domaines de la connaissance.

D’autres informations importantes sur Rameau (descriptif des produits, statistiques, etc.) sont également disponibles sur ce site, notamment la Présentation générale de Rameau qui rappelle les principes du réseau, du langage et de son utilisation (première partie du Guide d’indexation).

Dans l’attente de sa prochaine édition programmée pour 2002, une mise à jour partielle du Guide d’indexation Rameau sera d’ailleurs proposée en ligne dès octobre 2000 pour prendre en compte les évolutions intervenues dans Rameau (actualisation de la rubrique « Présentation générale », création d’une rubrique « Errata » du Guide d’indexation).

Plusieurs services importants viendront encore compléter cette offre dans les prochains mois. En premier lieu, un accès à la liste d’autorité Rameau en ligne, gratuit, sans déchargement de notices, à partir d’une interface Web simple et, nous l’espérons, conviviale. D’autre part, parce que l’actualité de Rameau est aussi alimentée par une diffusion croissante à l’étranger et par sa participation à différents projets internationaux, une nouvelle rubrique du site Web présentera toutes les coopérations en cours (pays arabes francophones, projets européens Macs et Renardus, etc.).

  1.  (retour)↑  Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez adresser vos questions à : mailto:rameau@bnf.fr
  2.  (retour)↑  Les abonnés devront désormais adresser leurs commandes à BnF, Service commercial, 58, rue de Richelieu, 75084 Paris cedex 02
  3.  (retour)↑  Rameau sur le Web : http://www.bnf.fr/web-bnf/infopro/rameau/