entête
entête

Territoires à livre ouvert

la lutte contre l'illettrisme en milieu rural

Document coordonné par Christiane El Hayek. Paris : La Documentation française ; Ministère du Travail et des affaires sociales ; Groupe permanent de lutte contre l'illettrisme, 1997. - 349 p ; 24 cm. - (En toutes lettres ; 5). ISBN 2-11-003736-9. ISSN 1249-5190. 160 F

par Bernard Voltzenlogel

Cinquième volume de la collection « En toutes lettres », l'ouvrage Territoires à livre ouvert est à replacer dans le questionnement et les actions de terrain du Groupe permanent de lutte contre l'illettrisme (GPLI) et de l'Association Caravansérail. Cet ouvrage fait suite à de récentes rencontres locales organisées autour du thème de l'illettrisme en milieu rural. Au total, une trentaine de contributions permettent d'enrichir voire de renouveler l'approche de l'illettrisme en milieu rural, une approche qui témoigne de la diversité des expériences, en termes de réussites comme en termes d'échecs. L'ouvrage est excellent à tout point de vue, très complet, actuel et tout à fait original par l'approche territoriale qui le sous-tend.

Vous avez dit milieu rural ?

Les professionnels du livre en milieu rural trouveront ici des approches du monde rural très variées et, de ce fait, d'autant plus intéressantes. Données chiffrées et données qualitatives se révèlent à cet égard très précieuses pour qui veut adapter ses actions aux spécificités du monde rural. Ainsi, rapporté à l'illettrisme, on apprend que, pour l'INSEE, le milieu rural désigne les communes qui abritent une population de moins de 2 000 habitants, qu'il se caractérise notamment par une structure de population âgée, un moindre développement de la famille monoparentale, un niveau de diplôme inférieur ou égal au BEPC pour 82 % de la population adulte (66 % en milieu urbain) ; qu'il est « une ressource à mettre en valeur bien plus qu'un secteur à assister », et enfin qu'il se trouve au coeur des problématiques d'aménagement du territoire.

En définitive, milieu rural et illettrisme reviennent à mobiliser un regard à la fois sociologique, démographique, pédagogique, et historique. L'ouvrage contient de nombreuses indications chiffrées, exprimées soit en données nationales, soit dans quelques cas en données locales. Ainsi, les diverses contributions abordent successivement toutes les problématiques liées au profil socioprofessionnel du milieu rural, à la formation, à l'éducation, aux luttes actuelles contre l'exclusion et les phénomènes de précarité. La lutte contre l'illettrisme paraît être aussi une lutte contre l'exclusion, tant l'illettrisme peut être une cause directe de cette exclusion. La lecture est présentée comme un moyen d'accéder à la citoyenneté, autrement dit à l'intégration. A cet égard, on peut noter le rôle essentiel des « passeurs du livre » (majoritairement des femmes), l'importance du « porteur d'écriture » et de la traduction orale.

L'action des bibliothèques en milieu rural fait l'objet d'une présentation très complète, des bibliothèques populaires du XIXe siècle aux bibliothèques départementales de prêt d'aujourd'hui, présentation complétée par de multiples questionnements sur leur rôle social, le lien bibliothèques publiques/universités délocalisées, enfin l'absence (regrettée) d'une loi sur la lecture publique.

Actions de terrain et partenariat

La lutte contre l'illettrisme en milieu rural rassemble un partenariat multiforme et très variable selon les territoires où il s'exprime. Outre les institutions (État, collectivités territoriales, Europe), on relève de très nombreuses actions faisant intervenir le monde associatif. On citera plus particulièrement l'Union nationale des maisons familiales rurales d'éducation et d'orientation, l'Union locale des missions locales rurales, les Foyers ruraux, ATD Quart Monde. Bien d'autres partenaires encore interviennent, tels la Mutualité sociale agricole-MSA (programmes locaux pour l'enfance) ou les centres sociaux (en liaison avec l'Agence nationale pour l'emploi). Ces actions ont en commun leur caractère (préventif) et le public ciblé (essentiellement jeune ou « empêché »).

Citons plus particulièrement une action importante autour du conte, en liaison avec le Parc de Livradois-Forez, à l'initiative de l'Association des bibliothécaires en Livradois-Forez, des actions autour de la petite enfance en Mayenne, des ateliers de pédagogie personnalisée en Haute-Vienne et en Corrèze, ou, en Indre-et-Loire, des actions liées à la formation et à l'emploi.

Au total, il ressort de cet excellent ouvrage une mine quasi inépuisable de pistes à explorer, et de questionnements essentiels pour qui veut mieux appréhender le monde rural, comprendre ses forces et ses faiblesses, et mobiliser des politiques actives et adaptées. De nombreuses indications chiffrées, la qualité des contributions, la diversité des expériences en matière de lutte contre l'illettrisme font de cet ouvrage un outil conceptuel et pratique essentiel sinon indispensable.