entête
entête

Création d'un réseau documentaire sur le site de Grenoble

Élizabeth Cherhal

Michèle Rouhet

La situation documentaire sur le site de Grenoble présente une extrême diversité : les usagers concernés, étudiants, chercheurs, grand public ont des pratiques et des besoins différents. Les centres de documentation, les moyens et les responsabilités sont dispersés ; les niveaux d'informatisation sont très divers, allant d'un équipement sophistiqué à une gestion annuelle.

Le pôle universitaire et scientifique européen a été chargé par l'ensemble de ses partenaires de permettre l'accès de tous à toute la documentation disponible sur le site de Grenoble.

Création d'une base

Dans ce but, le pôle a mis en place une commission politique documentaire, chargée d'analyser les besoins et de faire émerger les solutions techniques.

La commission a retenu comme principal objectif la création d'une base qui recense, présente et donne accès aux catalogues de bibliothèques et centres de documentation du site grenoblois.

Cette base rassemblera tous les partenaires universitaires et scientifiques, les collectivités locales, les écoles supérieures et les entreprises privées de Grenoble. Au total, environ 150 établissements pourraient participer à ce réseau d'ici 2 ans.

Cette base sera accessible sur réseau (Grenet, Aramis, Renater, Internet) et pourra développer des actions de coopération avec des centres distants en France et à l'étranger. Ce réseau utilise les systèmes d'information Gopher, Wais, W3 qui sont des logiciels du domaine public, c'est-à-dire gratuits et sont, de plus, des outils utilisés dans le monde entier.

Une base prototype comprenant 9 établissements a été réalisée par le CIGG selon le modèle client-serveur. Une démonstration en ligne en a été faite le 21 octobre 1993.

Deux versions ont été réalisées. La première est une version hypertexte réalisée à l'aide d'une combinaison de Wais et WWW, et qui inclut du son et de l'image. La technique de navigation hypertexte semble particulièrement adaptée à ce type d'application, et cette version deviendra sans doute la version unique dans peu de temps. Une interface pour « terminaux simples », avec accès possible par minitel est en cours de développement.

L'autre version est d'ores et déjà accessible par Gopher. Elle permet l'accès aux catalogues, ainsi qu'aux renseignements sur les bibliothèques, mais sans navigation hypertexte et bien entendu sans le son ni l'image.

Démocratisation de l'information

Un réseau de ce type présente les avantages d'une réelle démocratisation de l'information. En effet les niveaux d'informatisation étant très divers, chacun reste indépendant et peut participer au réseau avec des niveaux d'implication différents selon ses moyens. C'est-à-dire :
- donner simplement des informations pratiques sur la bibliothèque ; - et/ou donner accès au catalogue tout en permettant à chaque établissement de conserver ses propres règles d'accès au document lui-même ;
- et/ou produire et mettre en accès des documents électroniques ;
- de plus, chaque partenaire garde la maîtrise de sa gestion informatique ;
- ces logiciels pour l'interrogation documentaire sont gratuits ;
- enfin, l'utilisation du réseau mondial Internet permet d'accéder à une mine inestimable de sources d'informations variées et ce réseau constitue, dans le même temps, le meilleur support pour faire connaître les ressources de Grenoble.

La mise en place du réseau à l'échelle du site se fera progressivement suivant le rythme de la remise à niveau des services.

En effet, la qualité et l'efficacité du service offert sur ce réseau supposent que le maximum d'établissements soient connectés à Renater et possèdent une base de données qui recense la totalité de leurs fonds.

Il faudra donc consacrer les investissements nécessaires à l'acquisition de machines et de câbles, au développement d'outils informatiques, à la saisie des notices d'ouvrages.

Une application de ce type ne pourra qu'améliorer l'accès de tous aux ressources documentaires. Celles-ci sont, en effet, un élément d'importance dans un projet d'ensemble visant à faire de Grenoble un pôle d'excellence.