entête
entête

Planned public relations for libraries

a PPRG handbook

ed. by Margaret Kinnell.
Londres : Taylor Graham, 1989. - 118 p.
ISBN 0-947568-31-X

par Marie-Hélène Kœnig

Cet ouvrage, édité sous les auspices du Publicity and public relations group de la Library association, réunit dix contributions de collègues britanniques sur le thème des relations publiques dans les bibliothèques.

Une réponse aux critiques

L'avant-propos (John B. Lavelle et Margaret Kinnel) le situe en réponse à une double demande de la part des professionnels des bibliothèques. D'une part un besoin de théorisation (professionnalisation), d'autre part un ensemble de techniques et de savoir-faire pour la mise en oeuvre des relations publiques dans les bibliothèques et centres de ressources documentaires.

On peut considérer ce double objectif globalement atteint grâce à ces articles de « praticiens » des bibliothèques, illustrant les différents volets de ce thème à l'aide de leur expérience propre. Sont successivement traités : l'approche commerciale des relations publiques, les besoins des usagers, les campagnes de publicité, leur budgétisation, le lobbying politique, la formation du personnel, l'évaluation qualitative. L'ouvrage s'achève sur une contribution plus générale sur la place - et l'importance ! - des relations publiques dans les bibliothèques.

La première contribution de John White situe les relations publiques dans un contexte économique élargi, où elles apparaissent comme une réponse aux exigences et critiques de publics prêts à se tourner vers la concurrence en cas d'insatisfaction. Le problème est posé, d'emblée, de la nécessité pour les organisations, commerciales ou non, de prendre en compte ces réactions pour mener à bien leur activité.

Colin Harris évoque ensuite les « besoins des usagers » en regard des différents services offerts par les bibliothèques. Il passe en revue les divers moyens d'appréhender les publics et amorce une réflexion sur la méthodologie à utiliser. Il considère les études de public et leurs résultats comme autant d'outils directement utiles au management des bibliothèques.

L'importance des relations publiques

Au travers de deux relations d'expérience, Joe Hendry pour les bibliothèques publiques et Sylvia P. Web pour les bibliothèques spécialisées évoquent les différentes étapes et éléments de relations publiques efficaces.

Stephen A. Roberts traite de la partie budgétaire des relations publiques et de la nécessité d'une méthodologie pour ce faire.

Le lobbying politique est ensuite évoqué par George Cunningham, avec l'exemple de la campagne orchestrée pour empêcher le gouvernement britannique d'instaurer la TVA sur les produits éditoriaux en 1984-85. Il donne également des conseils pratiques.

Deux contributions sont ensuite consacrées à la formation du personnel aux relations publiques : Darlène E. Weingand pour la formation initiale et John Pyle pour la formation continue. Ce dernier détaille son expérience d'un service de relations publiques dans une bibliothèque publique et souligne l'importance pour un tel service de considérer également les autres membres du personnel comme des clients.

L'avant-dernière contribution traite de l'évaluation d'une campagne de relations publiques. David Pickton passe en revue les éléments qui se prêtent à une évolution ainsi que les différentes méthodes.

Enfin, Bob Usherwood termine sur l'importance des relations publiques dans l'organisation des services d'information, tout en soulignant que la principale difficulté réside dans le contrôle de la qualité d'un service par rapport à celle d'un produit.

Cet ouvrage permet d'objectiver une double nécessité : celle d'intégrer à part entière les relations publiques dans le management des bibliothèques, et l'importance de la sensibilisation de tous les acteurs d'une bibliothèque publique à cette prise de conscience.

Le principe de ce genre d'ouvrage permet la richesse de confrontation d'expériences, avec le risque d'inégalité des contributions, ce qui est parfois le cas pour celui-ci. Il reste que l'on apprécie la présentation préliminaire de tous les auteurs, avec leur profil professionnel et leurs publications, ainsi qu'une bibliographie à l'issue de chaque contribution.