entête
entête

Manual of online search strategies

ed. by C.J. Amstrong and J.A. Large.
Aldershot : Gower, 1988. - 831 p. ; 25 cm

par Magdeleine Moureau

C'est un ouvrage qui porte bien son nom. Il est à recommander aux utilisateurs des bases de données bibliographiques en ligne. Les 19 chapitres qui le composent ont été écrits par des spécialistes différents mais l'ensemble est homogène (autant que peut l'être ce genre d'ouvrage).

Les sujets abordés vont du plus général - développement des stratégies de recherche, recherche par citations - au particulier - brevets, chimie, sciences biologiques, sciences médicales, agriculture, énergie et environnement, ingénierie, informatique et traitement de l'information, sciences sociales, juridiques, données humaines, économiques. Enfin, les trois derniers chapitres traitent de sujets qui peuvent intéresser l'ensemble des lecteurs : systèmes conviviaux d'aide à la recherche, bases de données pour recherche rapide de références et enfin journaux électroniques. Les chapitres présentent à la fois les bases de données disponibles, les serveurs sur lesquels elles sont implantées et les façons de les interroger. Chaque texte est émaillé d'exemples qui facilitent la compréhension. Ils constituent une étude très complète du sujet, même si le remarquable chapitre sur les brevets ne semble pas faire une grande part aux bases de données françaises. En revanche, les Français sont bien représentés en tant qu'auteurs, puisque ce sont Henri Dou et Parina Hassanaly (de l'université d'Aix-Marseille) qui ont rédigé l'article sur la chimie.

Un premier appendice donne la liste des bases de données mentionnées et des serveurs sur lesquels on les trouve ; un second la bibliographie des principaux répertoires de bases et de banques de données. Deux index (bases de données et serveurs cités) complètent l'ouvrage.

Bien sûr, on peut émettre au cours de la lecture quelques critiques : j'avoue n'avoir pas très bien compris l'utilité du chapitre « Energy and the environment » qui ne couvre qu'une partie des problèmes de l'énergie ou de l'environnement. Une étude sur l'énergie seule aurait intéressé plus de lecteurs. Certains exemples peuvent prêter à discussion ; ainsi la stratégie de recherche (p. 9) sur la pollution pétrolière fait apparaître le concept refin (raffinage) qui, j'en suis certaine, est redondant avec celui de pétrole (oil, petrol) et oublie celui d'hydrocarbures qui est souvent employé dans les textes plus scientifiques. De même, la meilleure base de données pour traiter le sujet est APILIT, mais celle-ci, utilisée par les pétroliers, est d'un accès relativement restreint. Malgré les critiques qui peuvent venir çà et là à l'esprit, l'ouvrage est excellent. Il conviendrait de le trouver dans toutes les bibliothèques d'utilisateurs appelés à faire des recherches dans les bases de données.