entête
entête

Bob Regor

Le Traitement de texte en bureautique

les moyens

Viroflay : C. Roger, 1982. - 359 p. ; 22 cm.
ISBN 2-903-880-00-X : 184 F

par Éric Goupil

La bureautique, qui fait actuellement l'objet de plusieurs ouvrages est abordée ici sous l'aspect de son fer de lance : le traitement de texte. Dans ce domaine encore récent, il arrive souvent que les utilisateurs soient perplexes devant les propos fréquemment hermétiques des vendeurs de matériels.

L'ouvrage a le mérite d'être précis, détaillé et bien documenté. Il se compose de cinq parties. La première est consacrée à des généralités sur ces systèmes informatiques particuliers que sont les machines de traitement de texte. La deuxième examine les différents systèmes existants (machine à écrire électronique, monoposte, multiposte,...). La troisième partie est consacrée aux modes d'impression sur papier et la quatrième aux moyens de stockage de l'information (cassettes magnétiques, disquettes...). Dans ces deux parties, il est très appréciable de disposer de la description précise des différents dispositifs ou différentes techniques cités dans les discours et les brochures. Pour tous ceux, et ils sont de plus en plus nombreux, qui ont conscience que le système de traitement de texte sera amené à communiquer avec d'autres systèmes informatiques, la cinquième partie traite des possibilités d'échange avec ces autres systèmes.

Il est intéressant de voir figurer la description sommaire de techniques d'impression non liées directement au traitement de texte (offset, stencil) ou d'autres matériels bureautiques (lecteur optique, photocomposeuse, télécopieurs).

Par son niveau de détail, l'ouvrage s'adresse davantage aux personnes qui ont des problèmes bien cernés (par exemple celui, important, de la compatibilité entre les matériels) ou souhaitent approfondir leurs connaissances, qu'à celles qui veulent découvrir le traitement de texte.

L'aspect organisationnel n'est pas abordé dans ce tome. Une liste des fournisseurs de machines est donnée en annexe ; toute description des produits proposés par les fabricants eût été inutile, compte tenu de la rapidité d'évolution du marché.