entête
entête

Bibliographie der Buch-und Bibliotheksgeschichte

BBB

Bearb. von Horst Meyer. - Bad Iburg : Bibliographischer Verlag H. Meyer, 1982. - 362 p. ; 21 cm. - (BBB ; 1, 1980-1981.)
Index p. 313-362. - ISBN 3-923526-01-6 : DM59.

par Albert Labarre

Comme dans d'autres disciplines, les chercheurs en histoire du livre et des bibliothèques ont besoin de connaître la littérature sur le sujet qui les intéresse. Les chroniques ou les bibliographies partielles ou sélectives que publient certaines revues leur rendent des services, mais ne leur suffisent pas. L'idéal réside en une bibliographie internationale et visant à l'exhaustivité, comme celle que Vonstius a publiée de 1928 à 1941, ou l'ABHB (Annual bibliography of the history of the printed book and libraries) dont les neuf volumes, publiés de 1973 à 1982, portent sur la production des années 1970 à 1978, le dernier volume contenant 2957 notices.

Les bibliographies à caractère national sont aussi utiles, surtout lorsqu'il s'agit d'un pays comme l'Allemagne, où la littérature sur le livre et les bibliothèques abonde. Aussi depuis 1976, les Wolfenbütteler Notizen zur Buchgeschichte consacrent-elles la majeure partie de leurs livraisons à un dépouillement bibliographique sur l'histoire du livre et des bibliothèques dans le domaine allemand. Les trois premières années contenaient 3722 notices, terminées par une table générale. Les fascicules parus depuis (juillet 1979-mai 1982) en donnent 4130.

Horst Meyer, qui a participé à cette entreprise, lance à présent une bibliographie annuelle. Elle recense les monographies et les articles sur l'histoire du livre et des bibliothèques, publiés dans l'aire linguistique allemande ; elle retient aussi des contributions venues d'autres pays « pourvu qu'elles soient d'un intérêt particulier d'un point de vue thématique ou méthodique ». Les articles proviennent d'un dépouillement direct des revues, qui s'appuie sur les ressources des riches bibliothèques de Basse Saxe (Gôttingen etc.), tandis que les notices des monographies sont plutôt empruntées aux bibliographies nationales.

Ce premier volume rassemble des publications de 1980 et 1981 et quelques unes de 1978 et 1979, venues tardivement à la connaissance du rédacteur. Il contient 3730 notices réparties dans un cadre systématique en huit parties recouvrant de nombreuses subdivisions : généralités, l'auteur, la présentation du livre, genres et formes de livres, commerce et diffusion du livre (les bibliothèques et la bibliophilie entrant dans ce chapitre), le lecteur, curiosa (division sans doute inutile, puisqu'elle ne contient que 4 notices sur des sujets variés) et recensions (classées par ordre alphabétique des auteurs recensés). En liminaire, la liste des revues dépouillées donne 330 titres dont 260 de langue allemande ; il serait pratique que le lieu d'édition soit indiqué à la suite du titre de chacune. Pour faciliter l'utilisation de cet important répertoire, cinq index le complètent : un index des auteurs et éditeurs de contributions, un index des auteurs de recensions, puis des index des noms, des lieux et des matières.

Il n'est pas question de chicaner sur la complétude de cette bibliographie, puisqu'elle apporte manifestement beaucoup plus que l'ABHB dans le domaine germanique, et que les notices y sont même plus nombreuses que dans les Wolfenbütteler Notizen. Il est plus délicat d'établir une limite entre les contributiôns d'ensemble, extérieures au monde germanique, qui sont retenues et celles qui ne le sont pas. Si plusieurs périodiques français sont dépouillés, le Bulletin du bibliophile par exemple, ne l'est pas. On peut s'interroger aussi sur l'économie de cette publication : est-elle destinée à remplacer, à concurrencer ou à compléter les Wolfenbütteler Notizen ou bien à leur servir de cumulation ?

Cette bibliographie n'en demeure pas moins d'un grand intérêt et promet d'être un instrument de travail fort précieux dans le domaine concerné. Mais cette publication n'a manifestement disposé que de moyens modestes. Elle s'appuie sur une frappe dactylographique, reproduite par offset, dans des caractères d'un corps assez petit, ce qui peut gêner la consultation, même si la mise en page est claire. Si le volume est reliable, les cahiers ayant été heureusement conservés, le papier paraît bien médiocre. Le volume résistera-t-il aux fréquentes manipulations de l'usuel qu'il est appelé à devenir ?