entête
entête

Iraida I. Gerus-Tarnawecka

East slavic cyrillica in Canadian repositories

Cyrillic manuscripts and early printed books

Winnipeg : Society of Volyn, 1981. - 186 p. : fac-sim. - (Research institute of Volyn ; 47.)

par Françoise de Bonnières

Si, dans le continent nord-américain, les ressources des États-Unis en matière de slavistique commencent à être bien connues, il n'en va pas de même pour celles du Canada, aussi toute information à ce sujet est-elle la bienvenue. Comme le remarque Mr. Pope dans sa préface à l'ouvrage de I. Gerus-Tarnawecka, le Canada a longtemps été négligé comme source potentielle de matériaux slaves ; cependant, il a été dès le XIXe siècle le lieu d'une importante émigration slave, principalement ukrainienne, qui a apporté avec elle un certain nombre de manuscrits et d'incunables. Ces matériaux, souvent localisés dans des collections particulières, sont peu connus.

L'auteur, qui pour son enquête a visité 87 bibliothèques dont 27 collections privées, commence par un bref historique des collections canadiennes, dont les principales sont celles du Métropolite Ilarion Ohienko (Collège St Andrew à Winnipeg), celle du Professeur Oleksandr Kolessa (Bibliothèque de G. Gerych à Ottawa), et celle des Pères Basiliens (Mundare, Alberta).

Vient ensuite l'inventaire, avec description, des manuscrits cyrilliques du xve au XIXe siècle, puis celui des incunables, parmi lesquels on notera des volumes aussi précieux que l'Apostol et la Bible d'Ostrog d'Ivan Fedorov, le premier imprimeur russe. Ces deux inventaires sont respectivement suivis d'un certain nombre d'illustrations très bien choisies.

Le catalogue est complété par le relevé des institutions canadiennes avec pour chacune la liste des manuscrits et incunables slaves qu'elle possède, et par un index des centres russes, ukrainiens..., où ont été imprimés les volumes décrits.