entête
entête

Robert F. Heizer

Thomas R. Hester

Carol Graves

Archaeology

a bibliographical guide to the basic literature

New York ; London : Garland, 1980. - XII-434 p. ; 22 cm. - (Garland reference library of social science ; 54.) Bibliogr. p. 393-400. Index p. 401-434. - ISBN 0-8240-9826-9.

par Marie-Agnès Lamy

Commencée en 1968 par Robert F. Heizer, cette bibliographie a été poursuivie, à partir de 1971, avec la collaboration de Thomas P. Hester. Le manuscrit était terminé en 1979, quand survint le décès de Robert F. Heizer ; Carol Graves y apporta alors sa participation.

Cette bibliographie ne prétend pas être exhaustive. Elle recense des livres et des articles de périodiques : en tout 4 818 notices complètes (auteur, titre, date et lieu d'édition) avec classement matières et sous-classement alphabétique par auteurs, à l'intérieur des cinq parties qui composent le livre :
1. Nature et objet de l'archéologie.
2. Histoire de l'archéologie.
3. Le travail de l'archéologie : c'est la section la plus importante, elle comprend à elle seule 4 590 références, et se subdivise en sept grandes branches, comprenant elles-mêmes plusieurs parties. Ces branches sont les suivantes : a) approches de la Préhistoire : approche écologique, etc ; b) types d'archéologie : préhistorique, sauvage, sous-marine, etc ; c) grands types de sites, exemples choisis : sites mortuaires, tombes, monuments, etc. ; d) étendue des recherches : stratigraphie, champ photographique, photographie aérienne, etc ; e) analyse : typologie et classification, céramique, métaux, etc ; f) interprétation : analyse ethnographique, système social et religieux, démographie, etc. ; g) techniques de rapports de fouilles.
4. L'archéologie en tant que métier.
5. Sources de datation : bibliographies, dictionnaires et atlas.

Enfin, un précieux index par auteurs.

Cette bibliographie s'adresse aux étudiants débutants ou aux amateurs archéologues et peut être consultée comme livre de référence dans les bibliothèques publiques. Les archéologues professionnels et les professeurs y puiseront également des renseignements utiles. On peut toutefois regretter que la période chronologique couverte par ce travail ne soit pas mentionnée avec plus de précision ; elle aurait pu être un élément du titre.