entête
entête

Doris Lessing

an annotated bibliography of criticism

comp. by Dee Seligman. - Westport, CT ; London : Greenwood press, 1981. -XV-139 p. ; 24 cm. Index p. 125-139. - ISBN 0-313-21270-8:$25.00.

par Isabelle Calvet

Malgré l'intérêt grandissant que connaît auprès du public, depuis une dizaine d'années, l'œuvre de Doris Lessing, aucune bibliographie exhaustive n'a été publiée depuis 1973 (Selma R. Burkom, Margaret Williams : Checklist of primary and secondary sources). Cependant chaque année sont publiés des thèses, des articles, et des ouvrages consacrés à Doris Lessing. M. Dee Seligman a tenté de combler ce vide et la bibliographie présentée ici est à jour jusqu'en 1978.

L'introduction donne une courte biographie et le résumé succinct de ses principaux romans. La bibliographie elle-même se présente en trois parties ; chaque notice est numérotée :

1) Liste des romans, nouvelles, poèmes, pièces de théâtre, essais, reportages, lettres, critiques, scripts publiés par Doris Lessing. Les œuvres sont classées par genres puis par ordre chronologique de parution, les éditeurs sont indiqués ainsi que les dates d'édition et de réédition.

2) Liste des ouvrages qui ont été traduits à l'étranger : sous les 21 noms de pays cités, classés alphabétiquement sont indiqués, par ordre chronologique : le titre dans la langue du pays suivi du titre original, le nom du traducteur, l'éditeur. Cette liste risque d'être assez vite périmée. Pour la France, par exemple, Shikasta (qui fait partie de la série Canopus in Argos) a paru il y a quelques mois, ainsi que L'été avant la nuit ; Vaincue par la brousse (The Grass is singing) a été réédité en 10/18. Une mise à jour sera donc nécessaire.

3) La troisième partie, de loin la plus longue, présente les biographies, les interviews, les critiques, les références à Doris Lessing dans d'autres ouvrages, les articles, les documents publiés par la « Modern language association », les thèses, les bibliographies, les cours... Chaque notice est suivie d'un commentaire donnant le thème général.

Comme toujours le grand reproche que l'on peut faire aux bibliographies anglo-saxonnes est de ne donner que des références anglaises et américaines (deux thèses allemandes sont signalées), aucun article paru dans une autre langue que l'anglais n'est indiqué. Cela limite donc l'utilité de cette bibliographie, par ailleurs très intéressante ; beaucoup d'articles sur Doris Lessing sont parus dans les périodiques français depuis l'attribution du prix Médicis étranger en 1976.

Deux index, titres et noms propres rendent cet ouvrage aisément utilisable. C'est une bonne source de références qui facilitera le travail des chercheurs désireux d'étudier l'œuvre très riche de cet écrivain.