entête
entête

Étude bibliographique sur les congrès médicaux

Christine Deschamps

Les chercheurs attachent tous une importance particulière à l'information contenue dans la « littérature grise ». Pour eux, cette littérature est celle qui est généralement le plus à la pointe de la recherche, et elle est en même temps celle qu'il est parfois le plus difficile de se procurer, soit que le circuit de diffusion se situe en dehors du circuit commercial, soit qu'il soit tout particulièrement malaisé de connaître la parution des publications, et les conditions d'accès à des documents. En plus des rapports, des mises à jour, des thèses et mémoires divers, cette littérature grise réserve une place de premier rang aux publications de congrès.

En effet, les comptes rendus de congrès permettent de faire la synthèse de l'état d'une question, et, tout en faisant le point sur un problème, ouvrent des perspectives nouvelles, par la discussion des dernières découvertes ou des applications les plus récentes de la technique. En plus des comptes rendus eux-mêmes, on trouve également pour certains congrès la publication des communications et des discussions qui permettent d'approfondir ou d'élargir quelques points de détail. Tous les chercheurs savent qu'on y puise souvent des explications pratiques ou des renseignements annexes mais fort utiles.

Une des difficultés dans la recherche des publications de ces réunions réside dans le fait qu'on peut les trouver sous différentes formes qui vont :

a) des preprints, ensemble des communications reçues avant la réunion du congrès, et retenues par la société organisatrice ;

b) aux publications qu'on trouve dans le commerce, sous forme d'ouvrages isolés, de monographies, de suites, ou d'articles de périodiques (on a alors rarement les discussions du congrès), ou encore de grandes collections consacrées par les éditeurs à la publication de congrès ;

c) sans oublier les possibilités de se procurer en tiré à part les communications présentées lors d'un congrès en en demandant un exemplaire directement à l'auteur, dont il faudra alors connaître l'affiliation.

Selon l'importance de la réunion, et selon la langue choisie, le congrès peut s'intituler : « Congrès, Conférence, Symposium, Colloque, Séininaire, Journée d'étude, Session, Réunion, Table ronde, Colloquium, Congress, Kongress, Konferenz, Tagung, etc. »

On mesurera à quel point il peut parfois être difficile de retrouver une publication de congrès, d'après quelques exemples :
- « International Congress of Biochemistry » : le 4e congrès avait été publié en 1958 avec texte intégral, sous la forme d'une série de 15 volumes ; le 6e congrès fut publié en 1964 en 2 vol. seulement (articles originaux + rapports des séances plénières).
- « Society for applied microbiology annual symposia » a été publié jusqu'en 1970 dans le périodique : Journal of applied bacteriology ; depuis 1971, on le trouve sous forme de monographies publiées par Academic Press.
- « Symposia of the Society for general Microbiology » : ces publications ne sont pas toujours le reflet des discussions du congrès annuel ; en effet, cette société publie sous ce titre des synthèses sur des thèmes précis, en les alternant, sur une période de 5 à 10 ans, sous forme de séries d'ouvrages publiés aux « Cambridge University Press ».

On peut d'ailleurs signaler à ce propos, que certaines publications d'associations et de sociétés savantes sont parfois citées dans le répertoire : World of Learning (London, Europa Publ.).

Il faut encore garder en mémoire le fait qu'une référence comprenant les mots « compte rendu », ou « acta », n'est pas nécessairement la citation d'une publication de Congrès, ou que dans les revues secondaires dépouillant les comptes rendus de congrès, les communications sont citées individuellement, leurs références se présentant comme celles d'un chapitre d'un ouvrage rédigé en commun.

On pourrait ainsi multiplier les exemples de difficultés rencontrées, d'autant qu'un certain nombre de communications de congrès ne sont en réalité jamais publiées (on les appelle alors communications perdues !), et qu'une citation trouvée n'est pas toujours utile, si elle est incomplète. Le chercheur peut en effet avoir besoin de connaître :
- au sujet de la réunion elle-même : le titre général du congrès, et le titre particulier de cette session, s'il est différent du titre général (réunion consacrée à un thème, par exemple), le numéro d'ordre de la session, la ville et la date de la réunion ; les noms du ou des auteurs, membres participants, leur affiliation ou adresse, le titre de la communication ou du chapitre ;
- puis au sujet de la publication : les renseignements bibliographiques usuels (ville d'édition, éditeur commercial, année, collation, mention de collection ou notes, ou encore titre du périodique, tome fascicule, année, numéro, ISBN ou ISSN).

On considère habituellement qu'un congrès est international s'il réunit des chercheurs d'au moins trois pays (avec une participation à peu près équitable entre les pays), mondial s'il rassemble des participants de tous les continents, ou régional s'il regroupe des participants d'un même continent, ou d'une même appartenance linguistique, etc.

Pour bien dominer cette masse d'informations, il faut avoir conscience que le problème se situe à trois niveaux :
1. Il faut pouvoir connaître l'existence des congrès (notamment l'annonce des congrès à venir) ;
2. Il faut savoir ce qui a été publié à la suite d'un congrès ;
3. Il faut enfin pouvoir avoir accès à ces publications.

Il existe donc des types de répertoires très différents, selon qu'ils aident à l'un ou à l'autre de ces niveaux : il y a les calendriers de congrès qui ne donnent souvent que des dates, parfois les noms et adresses des membres participants (pour pouvoir demander des tirés à part), mais assez systématiquement les noms et adresses des responsables ou sociétés organisatrices (ce qui est utile pour se procurer les preprints). Il y a aussi les grandes bibliographies, générales ou médicales, qui citent également des publications de congrès parmi leurs références ; les catalogues de bibliothèques, qui recensent l'état des collections de congrès détenus par une bibliothèque (ou par plusieurs si le catalogue est collectif), en les signalant souvent au titre général du congrès, plutôt que par citation de chacune des communications dans le détail comme le font les grandes bibliographies ; et enfin certains catalogues d'éditeurs commerciaux.

Heureusement pour la rapidité de la recherche, il existe aussi des bibliographies spécialisées dans les publications de congrès, grands répertoires exclusifs, qui peuvent eux-mêmes être spécialisés dans telle ou telle discipline. Il est bien évident que tous ces ouvrages de référence doivent être mis à jour, ou se présenter eux-mêmes sous forme de bibliographie courante ; le bibliothécaire doit donc lui-même avoir des renseignements précis sur le contenu de chacune de ces bibliographies, s'il veut éviter de perdre du temps dans ses recherches de renseignements.

1. Connaître l'existence d'un congrès

Les répertoires les plus simples sont les calendriers de congrès, qui citent à l'avance les dates prévues pour les congrès et permettent de connaître chronologiquement le déroulement de l'année scientifique. Parmi ceux sans spécialisations de disciplines, on trouvera notamment, par ordre croissant d'intérêt pour une bibliothèque médicale française :

- University seminar directory. - Los Angeles, Barrington Publ. - 1971

(Se situe exclusivement à l'intérieur du système éducatif des États-Unis. Trimestriel, avec index par universités, par collèges et par professeurs. Cite le coût d'assistance à ces réunions, le thème et l'endroit.)

- « Library of Congress ». International organizations section. - World list of futur international meetings. - Washington, Library of Congress. -1959-1969.

Part 1. - Science, technology, agriculture, medicine.

Part 2. - Social sciences, humanities.

Annonce les congrès sur les trois années à venir, comprend un index des sujets, un index des éditeurs scientifiques ou organisations responsables et un index géographique. Il est trimestriel et comporte un supplément mensuel indiquant les modifications éventuelles des dates initialement prévues. Il reprend la suite de la « List of international and foreign scientific and technical meetings », publiée par la National Science Foundation à Washington de 1954 à 1959.

- World Convention Dates. - Hempstead (N.Y.), Hendrickson Publ. - 1916

Mensuel. Répertorie les congrès des États-Unis et du Canada principalement, avec en plus quelques congrès internationaux. Les numéros de juin et décembre citent également les congrès selon la localisation géographique de la réunion. On trouve dans les autres numéros les modifications à apporter aux annonces antérieures.

- « Union des Associations internationales ». -International Congress Calendar. - Bruxelles, 1961

Annuel. Donne une liste chronologique, avec des prévisions parfois très éloignées : la 14 e éd. publiée en 1974 prévoyait les périodes de 1974 à 1985. Cite, en plus du lieu, le nom et l'adresse de l'organisation, le thème de la réunion, le nombre de participants prévus, si l'on prévoit la publication d'un compte rendu ou non, et si oui, la date de publication, et enfin fait éventuellement mention d'une exposition s'il y en a une dans le cadre du congrès. De plus, cet organisme publie également une revue mensuelle intitulée : International Associations. Associations Internationales, devenue en 1977 : Transnational Associations. Associations Transnationales et, dans cette revue, de nouveaux congrès sont annoncés tous les mois, et le numéro de décembre reprend le calendrier annuel des congrès.

Cette Union des associations internationales, qui publie des listes de congrès tenus depuis 1681 (1681-1899 et 1900-1911), publie également, nous le verrons plus loin, des répertoires de congrès, citant alors les publications qui en résultent.

D'autres calendriers viennent également citer les congrès futurs, mais plus spécialisés ceux-là : qu'ils soient scientifiques et techniques en général, plus particulièrement orientés vers la médecine ou la biologie, ou enfin limités à un domaine médical ou biologique spécialisé.

- « Special Libraries Associations ». - Scientific meetings. - New York, SLA. - 1956 →

Trois fascicules par an. Annonce les congrès, nationaux ou internationaux, dans les domaines techniques ou scientifiques, notamment en médecine, sciences de l'ingénieur et techniques de gestion. Donne une liste alphabétique des associations, universités, ou sociétés savantes organisatrices, avec liste séparée chronologique et index matières.

- IVA Directory of international congresses and symposia and exhibitions. - Stockholm, Almqvist & Wiksell. - 1976 →

Publié par la Royal Swedish Academy of engineering sciences.

- World Meetings. - Boston, World Meetings Information Center.

Part 1. - United States and Canada. - 1964→

Part 2. - Outside USA and Canada. - 1968→

(Suite de : Technical Meetings Index.)

Trimestriel, avec cumulatif annuel. Répertoire des congrès annoncés dans les domaines scientifiques, techniques et médicaux, pour les deux années à venir. Donne le thème de la réunion, les dates et le lieu de cette réunion, les organisateurs avec l'adresse pour demandes d'informations, les participants prévus, les dates limites de dépôt des communications, le nombre de communications prévues et la possibilité d'accès à ces documents, telle qu'elle est prévue. Index chronologique, géographique, thématique et par société organisatrice.

Ce centre publie également en supplément (pour la partie 1) :

- Call for papers. - Riverside (N.J.), Macmillan. - 1963 →

Hebdomadaire, qui signale les demandes de soumissions de textes de communications. De plus, ce même centre d'informations sur les congrès publie :

- World Meetings. Medicine. - Chestnut Hill (Mass.), World Meetings Information Center. -1978 →

Annonce les congrès purement médicaux deux années à l'avance.

Ces trois dernières publications produites par ce centre très important d'études sur les congrès sont intégrées à d'autres bibliographies de textes de communications, dans sa base de données, commercialisée par Data Courier et appelée : « World Meetings Data Bank ».

Dans les calendriers de congrès, citons également une publication non courante et déjà un peu ancienne :

- ASLIB. - Forthcoming international scientific and technical conferences. - 1971. - N° 48.

En médecine tout particulièrement, l'Organisation mondiale de la santé (OMS / WHO) publie régulièrement et depuis longtemps un calendrier d'annonces de congrès :

- « Council for International Organizations of Medical Sciences ». - Calendar of congresses of medical sciences. - Geneva, OMS. - 1952

Annuel, paraît en janvier. Prévoit les congrès médicaux pour les 4 ou 5 ans à venir, internationaux ou régionaux. Le volume de 1974 cumule 5 années. Possède un index matières et un index géographique.

(Ce calendrier regroupe en fait deux répertoires antérieurs : Calendar of international congresses of medical sciences + en annexe : Calendar of regional congresses of medical sciences.)

Toujours en médecine, il faut signaler des bibliographies courantes à caractère national :

- CME : Continuing medical education : medical symposia. - Los Angeles. - 1963 → (Current Medical Information.)

Trimestriel. Donne aussi les programmes et les annonces. Classé chronologiquement, avec index matières et index géographique.

- British Medicine. - London, British Council. -1972 →

(Suite par fusion de : British medical book list et de : British medical index.)

Mensuel. Annonce les congrès futurs et aussi les publications de congrès, que ce soit dans des monographies ou dans des périodiques.

- Calendar of forthcoming scientific and technological meetings to be held in Israël. - 1968.

- Calendar of national and international scientific meetings to be held in Australia. - 1971.

Ces calendriers ne concernent pas les congrès nationaux du point de vue de la publication, mais regroupent les annonces de congrès par pays de session. (Cette liste n'est pas exhaustive et est citée à titre d'exemple.)

Enfin, on trouve des annonces de congrès dans des domaines spécialisés, comme en technologie, par exemple :

- World calendar of forthcoming meetings. -

London, Iron and Steel Institute. - 1966-1973 ou en médecine :

- Medical meetings. - United Business Publications Inc., New York. - 1975

Huit numéros par an. Répertoire cumulatif annuel.

Mais surtout, il faut savoir qu'en médecine, on trouve très régulièrement les annonces de congrès dans les grands périodiques médicaux généraux :

- « JAMA » reference directories. (Journal of the American Medical Association.)

Depuis 1963, dans les pages de tête de chaque numéro, puis rassemblés, pour les congrès médicaux annoncés aux États-Unis, dans le premier numéro de chaque mois, ceux étrangers aux États-Unis étant rassemblés dans le second numéro du mois, et ceux organisés par des sociétés d'intérêt médical ou paramédical dans le 3e numéro du mois.

Plusieurs grands périodiques médicaux français publient également des calendriers de congrès médicaux français, internationaux ou régionaux, pour l'année en cours et les années à venir. Cela généralement dans leur numéro de février (Gazette médicale de France) ou dans un numéro spécial (Presse médicale). Les périodiques classent ces annonces par thème d'étude, donnent les noms des organisateurs et ont un index chronologique et une table alphabétique de matières...

Ainsi la Nouvelle Presse Médicale a-t-elle publié dans son n° 12, du 12-3-1979, une liste des congrès médicaux à venir de 1979 à 1984 inclus, et publie-telle, en plus de la rubrique « Congrès » paraissant régulièrement, une liste annuelle cumulative classée par ordre chronologique, puis avec un répertoire des spécialités médicales, complétée par une liste supplémentaire le mois suivant.

Sur le plan national, signalons également :

- « CEDOCAR ». - Liste des congrès organisés en France et à l'étrareger : manifestations scientifiques et techniques. - Paris, Cedocar, 1978→ (Annuel.)

Enfin, pour en terminer avec ces annonces de congrès, il faut penser à dire qu'on en trouve régulièrement, mais sans détails et sans index, dans des périodiques médicaux spécialisés dans telle ou telle discipline, en annexe en quelque sorte :

- Medical informatics.

- Actualités chirurgicales.

- Acta psiquiatrica y psicologica de la America latina (1978, 24, 2 ; liste de congrès.)

- Middle East journal of anesthesiology (1979, 5, 1 : Congress calendar.)

etc...

2. Connaître l'existence des publications

Une fois que l'on connaît l'existence d'un congrès, il faut ensuite identifier les publications faites à la suite de ces congrès. Ici encore, ce recensement peut se faire à l'aide de plusieurs types d'ouvrages :

A) Soit à l'aide de grandes bibliographies générales ou médicales citant entre autres références des congrès, isolés ou publiés dans des périodiques ;

B) Soit en consultant les bibliographies spécialisées dans les congrès en général, dans les congrès scientifiques ou techniques en particulier, ou encore dans les congrès à proprement parler médicaux ;

C) Soit enfin à l'aide de catalogues de bibliothèques citant les publications de congrès parmi leurs collections ou citant des titres de périodiques ayant publié des congrès.

Citons tout de suite comme étant à part des bibliographies établies par des spécialistes de la documentation, les catalogues d'éditeurs commerciaux :

- « Swets et Zeitlinger » a publié à Amsterdam un catalogue de 2 300 congrès, classés par ordre alphabétique de sujets, s'intitulant : Congress Proceedings. Bioscience. Medicine.

- « Krauss Periodicals Co » (New York). -International and national congresses and conferences. Special congress list. N° 2. Medicine and allied subjects. Cat. n° 134. (Spécialisé dans les congrès déjà anciens.)

- « Karger » à Bâle, dans son catalogue d'ouvrages médicaux : Medbooks, publié en 1969, cite les congrès publiés sous forme de monographies, en les classant par spécialités, avec une table de noms d'auteurs.

Il rentre également dans cette catégorie de publications les catalogues de congrès publiés par des organismes qui sont dans ce cas là les éditeurs commerciaux des congrès, tout en ayant par ailleurs d'autres activités de recherche ou de bibliographie. Ainsi l'INSERM, bien qu'organisme de recherche, est-il également l'éditeur commercial de congrès, présentés dans un catalogue :

- INSERM. - Publications INSERM 1979.

Partie III : Colloques internationaux ou séminaires technologiques européens.

1) Collection Colloques INSERM.

2) Co-éditions.

A la frontière entre le catalogue d'édition commerciale et la bibliographie, nous trouvons aussi :

- Bowker's medical books in print. (Réédité régulièrement.)

Cite les ouvrages publiés à la suite de congrès dans la liste des spécialités. Les congrès anonymes sont cités à leur nom général dans l'index auteurs, mais dans l'index titres au sujet précis de la réunion ; Bowker publie également une bibliographie de publications en série, en collaboration avec la bibliographie de périodiques bien connue qu'est l'Ulrich dont nous parlerons plus loin.

A. Les grandes bibliographies générales ou médicales

A la charnière de ces publications commerciales et des très grandes bibliographies médicales, on trouve ici :

- « Excerpta Medica », dont le rôle est double. C'est une société éditrice de congrès dans sa série : International congress series, et c'est surtout une grande bibliographie analytique dans les : Excerpta Medica Abstracts.

Les bibliographies nationales citent naturellement les ouvrages publiés à la suite de congrès ; il paraît inutile de toutes les citer pour mémoire. Cependant, il faut remarquer que la Bibliographie de la France, en plus des monographies, a cité pour la première fois des congrès dans sa partie officielle, en 1973 (t. 162, n° 27, 8 p.) : y compris les congrès paraissant dans des périodiques ; cela n'est malheureusement pas exhaustif.

La « National Library of Medicine » qui publie les deux grandes bibliographies médicales que sont l'Index Medicus et le NLM Current Catalog, cite bien entendu les publications de congrès depuis longtemps. Ainsi déjà l'Index Catalogue of the Library of the Surgeon General's Office (ancêtre du Current Catalog, et reprenant les périodiques de l'époque), publie-t-il une bibliographie plus complète que le simple état des collections de la NLM sous le titre : « Tentative chronological and bibliographical reference list of national and international meetings of physicians, scientists and experts. » (Index Catalogue, 4th Series, Vol. 3, 1938, pp. 3-288, et aussi : 4th Series, Suppl., Vol. 4, 1939, pp. 29-51.) Cette liste cite 1811 (1739+72) congrès, par ordre alphabétique de matières, avec sous-classement géographique et ordre chronologique à l'intérieur. Dans le corps de l'Index Catalogue, auquel renvoient généralement ces références, on trouve des notices bibliographiques très complètes.

- Index Medicus comprend, en plus des congrès publiés dans des périodiques, les congrès publiés en monographies depuis 1976 ; de plus, la NLM édite depuis 1965 un :

- Index of conference proceedings received. (Trimestriel.)

De même, le Bulletin signalétique du CNRS ajoute à ses citations de périodiques les congrès publiés en ouvrages. Signalons au passage que l'index matières de chacune des sections cite les congrès de la discipline en question à la vedette-matière : « Congrès » bien sûr, mais parfois aussi à « Actes ». La Section 101 (Sciences de l'information-documentation) donne en page de tête une rubrique « Quoi de neuf ? » donnant des listes de congrès, et notamment par le biais d'une revue intitulée : « Liste des rencontres professionnelles prévues... ». Depuis 1981, une nouvelle section, n° 401, est consacrée à la signalisation des congrès, rapports et thèses, dans tous les domaines scientifiques.

« Chemical Abstracts », après avoir répertorié les publications de congrès (quelles que soient leurs formes) dans un premier ouvrage intitulé : Access; key to the source literature of the chemical sciences en 1969, cite dans sa récente bibliographie :

- CASSI. Chemical Abstracts Service Source Index.

En plus des titres de périodiques, les publications de congrès : 9 960 congrès en tout (de 1907 à 1979).

On y trouve des références bibliographiques extrêmement complètes : titre complet de la réunion, CODEN du périodique, langue de publication, résumés, tables de matières, sommaires, adresses ou références de l'éditeur commercial ; puis le titre du congrès (AACR : Anglo-American Cataloguing Rules), le nom des éditeurs scientifiques, et la localisation dans des bibliothèques, avec état des collections, enfin l'ISBN ou l'ISSN.

« Biological Abstracts » ne publie pas de références de congrès publiés en isolés dans les Biological Abstracts à proprement parler. Ils sont cités dans le Bioresearch Index, devenu :

- Biological Abstracts / Reports, Review, Meetings.

En effet, Biological Abstracts cite seulement les congrès cités dans les périodiques, parmi les autres articles cités dans les sommaires reproduits. On prévoit que la nouvelle formule du Bioresearch Index permettra une augmentation de 50 % des annonces de congrès.

Dans les grandes bibliographies consacrées aux séries ou périodiques, on peut encore noter :

- World list of scientific periodicals published in the years 1900-1960, Appendex Vol. 3, 4th Ed.

Cite les congrès, mais ne donne pas de références bibliographiques.

- Ulrich's International Periodicals Directory (+ : Bowker's irregular serials), dernière édition 1979-80.

Il faut savoir que dans l' « Index to publications of international organizations », la deuxième section s'intitule : « International Congress Proceedings ». Les titres sont cités avec les numéros de pages et renvoient à des titres compris dans la liste générale à l'intérieur de la classification. Ceux qui sont cités sans numéro de page, renvoient à des titres cités dans : Irregular Serials ou dans : Ulrich's Quarterly.

- Quarterly index to Current Contents. - Philadelphia. ISI, 1980 Serie : Life sciences et Serie : Clinical Practice.

Ces index (un par série), récemment créés, permettent une recherche rétrospective à l'intérieur des « Currents Contents ». Ils citent donc les articles de périodiques publiés à la suite de congrès, mais aussi des monographies. Les références bibliographiques sont très complètes : avec le titre du périodique, on peut trouver le nom de l'éditeur commercial, et le prix du livre ou de l'abonnement, ainsi que l'adresse de certains des auteurs. Dans l'index matières KWIT permuté, on peut chercher à « International congresses ». (C'est une « semi-stop list » : termes n'apparaissant pas forcément dans le titre, mais n'étant pas non plus systématiquement retenus.)

Cet index fait un peu concurrence à un index également publié par la société ISI, mais spécialisé dans les publications de congrès :

- Index to scientific and technical proceedings. - Philadelphia, ISI.

Cet index couvre tous les domaines scientifiques et techniques. On y trouve 31000 volumes de Proceedings et 100 000 articles originaux par année (quel que soit leur support). Il donne les adresses des premiers auteurs, ce qui est utile pour les demandes de tirés à part. La table des matières possède 6 sections d'index (dont un par classification), qui recensent tous les aspects originaux publiés dans des congrès.

B. Bibliographies spécialisées dans les congrès (complétant les grandes bibliographies déjà citées)

Congrès dans tous les domaines

L'Union des Associations Internationales de Bruxelles, dont nous avons déjà parlé à propos des calendriers d'annonces de congrès, a publié égalelement, de 1961 à 1968 :

- Bibliographical current list of papers, reports and proceedings of international meetings. -Bruxelles, UAI (Mensuel.)

Puis, parallèlement, mais en remontant jusqu'en 1957, elle a publié de 1963 à 1966 :

- Bibliography of proceedings of international meetings held in... ; Bibliographie des comptes rendus des réunions internationales tenues en...

Comme, d'autre part en 1966, cette association avait publié sous le titre de :

- Yearbook of international congress proceedings deux bibliographies rétrospectives de congrès :

- 1re éd. : de 1960 à 1967,

- 2e éd. : de 1962 à 1969,

cette bibliographie a fusionné avec la précédente, et depuis 1969, sous le titre : Yearbook of International Congress Proceedings, publie annuellement des comptes rendus de congrès (monographies comprises), en 4 langues : anglais / allemand / français / espagnol, avec index des noms d'auteurs, des noms des organisateurs de congrès, et index chronologique.

On peut signaler au passage qu'au cours d'un congrès sur les congrès (INCOM : International Convention Organizers Meeting) en 1977, l'Union des Associations Internationales a publié un article sur la publication des documents parus à la suite de congrès. Cette organisation travaille dans le même sens que celle créée sous l'égide des Communautés européennes : l'Institut International de Recherche sur les Congrès, qui tient des séminaires à l'échelon international ou régional.

- Proceedings in print. - Arlington (Mass.), 1966 → (Bimestriel.)

Ce répertoire fournit des notices bibliographiques complètes. Chaque numéro recense environ 300 congrès, dans tous les domaines. Le numéro de décembre possède un index récapitulatif annuel.

- Conference publications guide. - Hall and Co, Boston (Mass.). - 1974 →

Mensuel avec des cumulatifs annuels. Ce guide donne la liste des rapports et comptes rendus des congrès entrés dans la base de données MARC par la Library of Congress. Index cumulatifs par sujets et par titres.

- Conference world (suite de : ACE News). -Association of Conference Executives, Huntingdon (Cambs). - 1978 → (Bimensuel.)

Congrès scientifiques et techniques

- Interdok; Directory of published proceedings. Series SEMT (Science, Engineering, Medicine, Technology). - Harrison. - 1966 (10 numéros par an avec cumulatifs annuels.)

C'est une liste chronologique, qui cite les comptes rendus couramment disponibles, de congrès nationaux et internationaux, mais qui ne remonte pas au-delà de 1964. On y trouve un index par descripteur et un index géographique. Depuis le volume n° 6, un index cumulatif supplémentaire est publié quatre fois par an. Chaque numéro remplace le précédent, le dernier numéro est lui-même remplacé par l'index cumulatif annuel. Il donne des références complètes, jusqu'au prix des publications. (Il existe aussi une série SSH : Social Sciences and Humanities.)

« World Meetings Information Center ». Ce centre qui recense, comme nous l'avons déjà vu, les congrès à venir dans des calendriers d'annonces de congrès, a également publié plusieurs séries de bibliographies de publications de congrès, en collaboration avec la « Crowell, Collier and MacMillan Information Corporation » :

- Current index to conference papers in life sciences, engineering, etc. - New York, CCM Inf. Corp. - 1969 → et depuis 1971, avec une série : Science and technology.

Mensuel avec cumulatifs semestriels. Il recense la littérature biomédicale à l'intérieur d'un cadre systématique : 45 000 publications par an, ce qui représente 1 200 congrès. Cet index est automatisé (de même que la bibliographie suivante), avec un thésaurus de 65 000 termes et synonymes.

- Current programs. - Chestnut Hill (Mass.), WMIC, 1 (1973) - 5 (1977)

Mensuel, avec index trimestriels et annuels : « Quarterly index to printed programs », et « Annual index to current programs ».

Devenu :

- Conference Papers Index (CPI), n° 6 (1978)→

Cette publication imprimée, correspondant à la base de données automatisée : CPI, diffusée par Data Courier (Lockheed), comprend trois séries : Life sciences / Chemistry, Physical sciences, Geosciences / Engineering. Elle recense par an les titres d'environ 120 000 communications et articles originaux. Elle permet de connaître le nom, l'adresse et l'affiliation des auteurs. Elle donne les informations nécessaires pour pouvoir commander des résumés des pré-tirages ou des comptes rendus de congrès.

Cette base de données, qui s'intitule maintenant : « World Meetings Data Center », regroupe aussi les renseignements fournis par les calendriers d'annonces de congrès, également publiés par le WMIC, et compte plus de 500 000 articles en mémoire. (1 000 congrès par an, 100 000 documents par an, en ligne et sous forme de bande magnétique, mise à jour mensuelle.)

- Conference reports. - Barking, Essex, Applied Science publications. - 1 (1977) → Comprend quatre sections : Médecine, Physique-Chimie, Technologie, Agriculture et Biologie.

Ce répertoire trimestriel donne des renseignements sur la documentation disponible à la suite des congrès. Il est très complet en médecine : Anatomie, Physiologie, Odontologie, Toxicologie, Neurologie, Neurochirurgie, Nursing, Chirurgie, Radiologie, etc.

Congrès médicaux

Parmi les plus anciennes bibliographies de congrès médicaux, signalons pour mémoire :

- Stümke (Hans). - Bibliographie der internationaler medizinischen Kongresse und Verbände. -Leipzig, Harrassowitz, 1939. - 280 p.

(Bibliographie der internationaler Kongresse und Verbände in der preussischen Staatsbibliothek, 1.) et :

- Bishop (W.J.). - Bibliography of international congresses of medical sciences. - Blackwell, Oxford ; Thomas, Springfield, 1958.

(Council for International Organization of Medical Sciences.)

Cite 363 congrès.

Plus récemment :

- « Washington University School of Medicine Library ». - MEDI-KWOC : Index to Conference Proceedings. - St Louis, 1973 →

Cet index, à commander en souscription, est quadrimestriel, et le dernier numéro de l'année est cumulatif. On y trouve les communications publiées dans les monographies à la suite de congrès. C'est un sous-produit du catalogage automatisé réalisé à la Washington University School of Medicine Library.

Médecine spatiale

A l'intérieur du réseau Euronet/Diane, le serveur allemand INKA (Fachinformationssystem Karlsruhe) propose deux bases de données établies par le « Fachinformationszentrum Energie, Physik, Mathematik » :

- « INKA-CONF » : annonce les conférences.

- « INKA-SPACE » : cite les contributions présentées.

Médecine nucléaire

- Konferenzberichte : Kernforschung, Kerntechnik. Conference papers : Nuclear research, Nuclear technology. - Fachinformationszentrum, Karlsruhe.

Automatisé, accessible sur base de données INIS.

Odontologie - Dental clinics of North. America. - 1969 → Quadrimestriel, puis trimestriel. Chaque numéro consiste en un compte rendu de congrès sur un ou plusieurs sujets d'odontologie.

Rappel des bibliographies automatisées

pouvant être interrogées à partir d'un terminal :

Index Medicus MEDLINE

Current Catalog of the NLM MEDLINE

Excerpta Medica EMBASE

Biological Abstracts ( + BA / RRM) BIOSIS

CASSI (Chemical Abstracts Service Source Index) CHEMABS, CBAC, etc.

Conference publications guide LIB.CON, CAT. MARC

Current programs (Conférence papers, World meetings) World Meetings Data Bank

Washington Univ. School of Med. Library MEDI-KWOC

Index to scientific and technical proceedings ISI

Conference papers : Nuclear research INIS

INKA-CONF / INKA-SPACE INKA (Euronet-Diane)

C. Catalogues de bibliothèques

Les autres grandes bibliographies de congrès sont des catalogues de bibliothèques parfois collectifs. Nous les citerons ci-dessous, lorsque nous parlerons de la localisation pour l'accès aux documents. On peut cependant noter que souvent ces catalogues signalent les collections en regroupant les congrès sous le nom général du congrès ou de la réunion, et non en les détaillant communications par communications comme le font les bibliographies.

3. Avoir accès aux documents

L'accès au document reste la dernière étape, le but final du chercheur. Cet accès peut être payant ou gratuit.

S'il est payant, c'est que le chercheur aura pu :
- le commander directement au libraire ou à l'éditeur commercial,
- après localisation du document dans une bibliothèque ou dans un centre de documentation, obtenir une reproduction (photocopie, microforme, ...) par l'organisme en question,
- le commander depuis un terminal d'ordinateur.

Mis à part le délicat problème du droit d'auteur, qui n'est pas le sujet de cette étude et demande encore une solution, le problème fondamental reste donc celui de la localisation du document.

Si l'accès au document est gratuit, c'est que le chercheur aura écrit à l'auteur pour lui demander le don d'un tiré à part (les renseignements trouvés dans les bibliographies de congrès sur les noms et adresses ou affiliations des auteurs l'y aideront), ou bien encore qu'il sera allé consulter dans une bibliothèque ou dans un centre de documentation, ce qui nous ramène à l'étude de la localisation des documents. Les outils qui sont à notre disposition pour ce travail sont essentiellement les catalogues des bibliothèques (par établissement, ou collectifs). Ces catalogues sont de deux sortes :

a) Catalogues généraux d'ouvrages ou de périodiques reçus dans un ou plusieurs établissements

Ainsi, pour la France, avons-nous : pour les ouvrages étrangers : le Catalogue collectif des ouvrages étrangers en cours (CCOE), pour les périodiques l'Inventaire permanent des périodiques étrangers en cours (IPPEC), le Catalogue collectif des périodiques médicaux en cours (COLMED), le Catalogue des périodiques reçus au CNRS, le Catalogue des périodiques reçus à la Bibliothèque interuniversitaire de médecine (2e éd. de 1976, + supplément), etc. Tous ceux-ci sont bien connus des bibliothécaires et des documentalistes.

Pour l'étranger, il faut savoir que tous les périodiques indexés par Excerpta Medica sont déposés ensuite à la « Royal Netherlands Academy of Arts and Sciences Library », Lending Department, Kloveniersburgval 29, 1011 JV Amsterdam, Pays-Bas. (Telex KNAW 18766 COBD. NL), qui peut fournir des photocopies ou microfiches sur commande.

- WHO Library Acquisitions. - Genève, OMS. - 1948 (Mensuel.)

Ce catalogue d'acquisitions cite les références des congrès et déborde largement le cadre de l'épidémiologie, de l'hygiène et de la santé publique.

- « Centre International de l'Enfance ». - Catalogue des acquisitions.

Ce catalogue montre également que les acquisitions du Centre international de l'enfance ne se limitent pas à la pédiatrie stricto sensu, mais visent tout l'environnement de l'enfance et de la maternité. Quand ce catalogue sera mis en mémoire et automatisé, la recherche sur terminal sera certainement très fructueuse.

Déjà cité : le « CASSI » (Chemical Abstracts Service Source Index).

Pour les publications de congrès, comme pour les collections de périodiques, il donne les localisations et l'état des collections 1907-1979 des bibliothèques participantes (extrêmement complet pour les bibliothèques américaines, beaucoup moins pour les bibliothèques européennes).

- Union list of serials in libraries of the USA and Canada. - New York, Wilson.

La 3" éd. de 1965 en 5 vol. comprend 2 suppléments inclus dans :

- New Serial Titles. - 1950

Tous les deux contiennent aussi les congrès publiés dans les périodiques qui y sont consacrés, mais ils ne donnent pas de références bibliographiques sur la réunion d'un congrès. Pour l'index matières, consulter :

« Subject index to new serial titles 1950-1965 ».

- Index of NLM serial titles. - 1979. - 2 vol.

Même type de renseignements que les précédents. L'index alphabétique est du type KWOC, avec des mots non retenus systématiquement : Stop word list. Ne pas chercher à congrès, conférence, ou symposia... Ne donne pas l'état des collections.

Cette liste de catalogues généraux pourrait s'étendre beaucoup plus longtemps, aussi nous arrêterons-nous là ; le lecteur saura compléter s'il en est besoin.

b) Catalogues de congrès

- Gregory (X.). Ed. - International congresses and conferences. 1840-1937. An union list of their publications available in the libraries of the United States and Canada. - New York, Wilson, 1938. - 229 p.

(Ce répertoire ne cite pas les congrès diplomatiques.)

On peut considérer qu'il est continué par :

- Conference proceedings in the health sciences. Comptes rendus des conférences sur les sciences de la santé, qui se trouvent à la Bibliothèque scientifique nationale. 2e éd. - Ottawa, Centre bibliographique de la santé, 1971. - 41.4 p.

Donne la liste des congrès reçus par la Bibliothèque jusqu'en 1971 (3 000 notices), plus les publications dans l'année : le supplément de 1972 recense 770 notices. C'est une liste alphabétique des comptes rendus, avec index des auteurs, des organisateurs, index matières et renvois, index chronologique et géographique. Depuis 1973, cette bibliographie est courante et reprend la totalité des collections.

Ex. : Vol. 1 : 1925-1973, représente 4 871 congrès. Le rythme de parution est annuel, avec cumulation quinquennale (1 vol. cumulatif en 1978.)

Il faut aussi signaler les publications régulières de la « Technische Informationsbibliothek » de Hanovre, dans la revue : DWF Dokumentation, Information, Zeitschrift für allgemein- und spezialBibliotheken, Biichereien, und Dokumentationsstelle, qui présente ses collections de congrès tous les ans : « Kongressberichte in Spezialbibliotheken. Beschaffung und Nützung. Ein Bericht aus der Arbeit der Abteilung : Tagungsberichte der TIB Hannover. »

En France, le seul grand catalogue de congrès d'une bibliothèque de médecine est celui publié par la « Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine », anciennement Bibliothèque de la Faculté de Médecine de Paris.

Il a connu plusieurs éditions :

1re édition :

- Catalogues des principaux périodiques et congrès de la Bibliothèque de la Faculté de médecine de Paris, publ. sous la dir. de A. Hahn. - Paris, Person, 1952. (Table analytique des congrès, pp. 307-375.)

2e édition :

Les congrès y sont séparés des collections de périodiques, mais on y trouve la totalité des congrès reçus à la bibliothèque, cumulés dans cette nouvelle édition :

- Catalogue des congrès, colloques et symposia. 2e éd. 1962-1968. Publ. sous la dir. de A. Hahn par J. Samion-Contet. - Paris, Person, 1962-1970. - 4 vol.

1. - 1962. - 623 p. (pas de table.)

2. - 1962-1965. - 400 p. (comprend les tables du T. 1 et du T. 2).

3. - 1re partie. - 1965-1968. - pp. 1-394 (pas de table).

3. - 2e partie. - 1965-1968. - pp. 395-495 (comprend exclusivement la table du T. 3, 1re partie).

Depuis cette édition, la bibliothèque a publié épisodiquement, en annexe à sa liste des « principales acquisitions nouvelles », une série « Congrès ». Le dernier état allait de juin 1975 à déc. 1976, et la série « Congrès » des nouvelles acquisitions y citait 66 p. de comptes rendus de congrès.

Ce catalogue donne les références de la réunion et les références bibliographiques détaillées de la publication, mais ne cite pas les auteurs, ni leur affiliation ni leur adresse.

La « Bibliothèque du Centre français de documentation odonto-stomatologique » (CFDOS), section de la Bibliothèque interuniversitaire de médecine, publie sur feuillets mobiles un catalogue de ses ressources ; le 3e tome, celui des congrès d'odontostomatologie reçus par le CFDOS, est en préparation.

Enfin, un des catalogues de bibliothèque les plus importants (bien qu'il soit utilisable seulement à distance, pour des demandes de reproduction ou de prêt international), est le catalogue des congrès de la section de prêt de la British Library :

- « British Library Lending Division ». - Index of conference proceedings. - Boston Spa, British Library, 1964 →

(De 1964 à 1973, la BLLD s'intitulait NLL : National Lending Library.)

D'abord trimestriel, puis mensuel, avec cumulatifs annuels. (En 1974, on a même publié un cumulatif 1964-1973 et en 1980, un vol. 1974-1978.)

Ce catalogue comprend plus de 110 000 titres (12 500 rien que pour l'année 1979 !). C'est une liste de titres sans classement, avec un index de mots-clés matières. Cette liste, strictement utilitaire pour l'usage de la BLLD, donne seulement la cote de la BLLD et aucune référence bibliographique. Son index est automatisé sur le système anglais BLAISE.

Les bibliographies de congrès abondent, nous venons de le voir, dans le domaine médical comme dans le domaine général. Il est déjà bien difficile de savoir exactement le type de renseignements qui y est contenu, et il est parfois encore plus difficile de se tenir à jour et d'avoir des renseignements suffisamment récents. Cependant, cela paraît pourtant moins grave que l'idée de voir se perdre bon nombre de ces communications, d'autant qu'elles ne sont pas toujours publiées dans leur intégralité.

Peut-être pourra-t-on éviter cet écueil lorsqu'on se servira plus largement que maintenant des possibilités d'utilisation des ordinateurs, grâce auxquelles les conférenciers communiqueront simultanément en conversationnel, quel que soit l'endroit où ils se trouvent au moment du travail en commun (peut-on encore parler de réunion ?). Les téléconférences qui vont vraisemblablement aller en se développant, pourront sans doute être enregistrées en direct ou en différé et stockées sur cassettes ou vidéocassettes sans difficulté. De sorte que, même si aucun éditeur commercial ne juge bon de faire imprimer une communication, il pourra alors être possible d'avoir accès à ces cassettes, mode de diffusion économique et simple. Le réseau Caducée, sur une fréquence différente de celle du téléphone, a déjà permis ainsi l'expérimentation de téléconférences médicales en France (30 télécentres en France à l'heure actuelle).

Pour ne pas rester à l'écart, c'est au bibliothécaire d'être vigilant en ce domaine.

Illustration
Annexe 1 - Adresses des principaux répertoires cités

Illustration
Annexe 2

Illustration
Annexe 3