entête
entête

Werner Arnold

Eine Norddeutsche Fürstenbibliothek des frühen 18. Jahrht

Herzog Ludwig Rudolf von Braunschweig-Lüneburg, 1671-1735, und seine Büchersammlung

Göttingen : Göttinger Hochschulschriften-Verlag, 1980. - 182 p. ; 23 cm. - (Arbeiten zur Geschichte des Buchwesens in Niedersachsen ; 3.) ISBN 3-88309-002-6 : DM 28.

par Jacques Betz

Le duc Ludwig Rudolph von Braunschweig. Lüneburg, 1671-1735, le plus jeune fils du prince Anton Ulrich, qui était connu dans le monde politique et littéraire à l'époque baroque, possédait une belle bibliothèque. Celle-ci comptait parmi les collections de livres des princes Guelfes, de l'Allemagne du Nord, qui au cours du XVIIIe siècle, devinrent la possession de la bibliothèque du duc August Wolfenbüttel. Elle est intéressante à plus d'un titre.

Elle représente en effet une bibliothèque générale d'environ 15 000 volumes, parus, pour la plus grande partie, à la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles, et parmi lesquels, une forte majorité d'ouvrages d'histoire de l'époque. Mais, le grand intérêt de ce fonds vient de l'existence, en plus des catalogues, d'un important ensemble de documents et d'actes, tels que lettres, factures et protocoles des entretiens du duc avec ses bibliothécaires' ; ils permettraient d'évoquer la formation et le développement de cette bibliothèque ducale.

Ainsi l'auteur commence par les débuts de cette bibliothèque, évoque son personnel, étudie ses formes d'enrichissement et donne un aperçu de ce fonds, où l'histoire et la théologie, la jurisprudence et la philosophie sont proposés aux lecteurs, sans oublier des oeuvres poétiques. L'auteur donne ensuite un état comptable de cette bibliothèque, dont les catalogues successifs depuis 1716 jusqu'à la classification de 1737 font l'objet du chapitre suivant. Puis le lecteur se trouve informé sur son utilisation, avec son service de prêt et en tant que cabinet de recherche pour savants et érudits. Enfin, l'auteur expose les circonstances de la dissolution de cette bibliothèque et du transfert de ses volumes à Wolfenbüttel. En annexe, Werner Arnold publie dix-huit lettres de Georg-Christian Knörr au duc Ludwig Rudolph. L'ouvrage s'achève sur une bibliograplaie relative au passé historique et au contenu de cette bibliothèque tout à fait exceptionnelle. Il est bon d'ajouter que ce travail, agrémenté de portraits et de fac-similés, a trouvé une place bien méritée dans le cadre des travaux relatifs à l'histoire du livre en Basse-Saxe, dont il forme le troisième volume. Ainsi la Bibliothèque Wolfenbüttel est à l'honneur.