entête
entête

Simone Wallon

L'Allemand musicologique

Beauchesne, 1980. - 161 p. ; 22 cm. -(Guides musicologiques ; 2.) Index p. 131-158. -ISBN 2-7010-1011-X.

par Colette Marion

« Conçu surtout dans une optique pratique, ce guide tente d'apporter une aide à ceux qui sont amenés à lire, traduire ou résumer des textes allemands... », c'est-à-dire d'abord à l'étudiant en musicologie, puis à tout musicologue, musicien, ou ami de la musique. Séparé en trois sections (vocabulaire, conversation, traduction), il est en effet suffisamment complet pour s'adresser à un public varié.

La première section recense plus de 3 000 mots strictement musicaux, classés systématiquement, avec leur genre et la traduction française : que l'on veuille bien se souvenir qu'il suffit de connaître 800 mots d'une langue pour la conversation courante, et que 3 000 mots correspondent à une connaissance déjà approfondie ! On trouvera non seulement tous les termes musicaux, mais aussi toutes les expressions, les synonymes, et en tête de chaque rubrique les divers faux-amis et des particularités sémantiques.

La seconde partie (14 p.) est un petit manuel de conversation, et si certaines expressions peuvent faire sourire - comme dans tout manuel de conversation - on y trouvera tout ce dont on pourra avoir besoin dans les bibliothèques allemandes, au concert ou dans une librairie.

Les exemples de traductions musicologiques (12 textes de difficulté croissante) s'adressent à des lecteurs ayant déjà une bonne connaissance de l'allemand ainsi qu'un bon niveau musicologique. Judicieusement choisis, ils contiennent la plupart des difficultés auxquelles peuvent se heurter les traducteurs et éviteront au musicologue les plus gros faux-sens...

La précision et la clarté de ce petit guide en font un outil unique et indispensable dans toute bibliothèque tant musicale que d'allemand, en effet les quelques lexiques multilingues existant dans le domaine de la musique sont beaucoup moins complets et ne rendent nullement compte des finesses de la langue.