entête
entête

André Allemand

L'OEuvre romanesque de Nathalie Sarraute

Neuchâtel : la Baconnière, 1980. - 490 p. ; 21 cm. - (Langages.) Bibliogr. p. 475-481. Index p. 482-487. - ISBN 2-8252-0012-3.

par Jacquette Reboul

L'œuvre romanesque de Nathalie Sarraute recouvre près d'une quarantaine d'années. Elle est traduite en vingt langues, preuve de son succès auprès d'un large public international. Représentante du Nouveau roman, Nathalie Sarraute a influencé considérablement les générations littéraires qui l'ont suivie.

Dans cette attachante étude, L'Œuvre romanesque de Nathalie Sarraute, André Allemand tente de cerner l'originalité propre de l'auteur, à la fois la méthode de création que Nathalie Sarraute a définie dans ses essais et ses articles théoriques, et la sensibilité même de l'artiste. Dans l'Ère du soupçon, Nathalie Sarraute proposait pour but aux romanciers de se consacrer à « la mise à jour d'une matière psychologique nouvelle. C'est la découverte ne serait-ce que de quelques parcelles de cette matière, une matière anonyme qui se trouve chez tous les hommes et dans toutes les sociétés, qui constitue pour eux et pour leurs successeurs le véritable renouvellement. » Dans une vaste fresque qui passe en revue successivement l'œuvre en formation et l'œuvre réalisée considérée selon les différents aspects du discours, l'auteur réussit à formuler avec clarté et bonheur ce qui fait le propre du talent de Nathalie Sarraute. Suivent une bibliographie et un index.

On peut recommander cette étude qui, en plus de ses qualités de sérieux, a le mérite d'être écrite dans une langue tout à fait accessible.