entête
entête

Bibliothèque interuniversitaire de Clermont-Ferrand. Section médecine, pharmacie, odontologie

Thèsindex médical

index alphabétique annuel des sujets traités dans les thèses de médecine soutenues en France et dans certaines universités de langue française : 1978-1979

établi par Raymond Perrin, avec la collab. de Martine Fell et de Camille Teillot. - Clermont-Ferrand : Bibliothèque interuniversitaire, 1979. - IX-423 p. ; 29 cm. ISSN 0399-0548

par Paul Roux-Fouillet

Le sixième index annuel des sujets traités dans les thèses de médecine - le troisième portant le titre de Thèsindex médical - couvre la période comprise entre le 1er juin 1978 et le 1er juin 1979. Il signale 9 519 thèses (près de 10 000 en 1976-1977, 10000 en 1977-1978) reçues à Clermont-Ferrand pendant ces douze mois, dont 9 347 reçues par le Fonds national des thèses (7 000 en 1976-1977, 9 000 en 1977-1978). On notera la part croissante du Fonds national des thèses. Ce dernier comprenait au 1er juin 1979, 25 348 thèses de médecine numérotées 1 à 10 000 et 20 001. à 35 348. Les 172 thèses complémentaires en 1978-1979 comportent 157 thèses d'universités suisses (Genève, Lausanne, Zurich), 7 thèses de biologie humaine et 8 thèses vétérinaires présentent des rapports étroits avec la médecine et la biologie humaines.

Comme les années précédentes, l'index dont on connaît bien l'esprit, la structure et les qualités est précédé d'une note précisant « Comment obtenir les thèses signalées dans le thèsindex », de la liste des sections médicales des bibliothèques d'université (« bibliothèques universitaires » serait plus exact), et d'un guide pour l'utilisation du thèsindex. La liste des bibliothèques comporte pour la première fois celle de Saint-Étienne. Il serait souhaitable que la Bibliothèque centrale de médecine de Paris figure sous sa nouvelle dénomination de Bibliothèque interuniversitaire de médecine.

M. Raymond Perrin, qui a établi ce thèsindex comme les précédents, avec l'aide, cette fois, de Martine Fell et de Camille Teillot, ne nous donne qu'une brève introduction. Que pouvait-il ajouter à celle du thèsindex 1977-1978 qui faisait vraiment le point sur la valeur documentaire des thèses de médecine, le Fonds national des thèses et le système d'indexation des thèsindex ? On ne saurait trop le complimenter pour le travail considérable, la ténacité et la méthode éprouvée qui lui permettent de mener régulièrement à bien cette somme annuelle. Ces thèsindex tendent de plus en plus à constituer la bibliographie nationale courante des thèses médicales françaises ou tout au moins l'index-matières - mais n'est-ce pas l'essentiel - de la véritable bibliographie représentée par les fiches, largement diffusées, des diverses bibliothèques.