entête
entête

Guide-répertoire d'archéologie antique, époques celtique, romaine et mérovingienne

30, Bourgogne

[sous la dir. de J. Terrien]. - Touring club de France, 1979. - 34 p. : ill. ; 30 cm.

par Marie-Thérèse Laureilhe

Nous avons attiré plusieurs fois l'attention des bibliothèques sur les « Guides-répertoires d'archéologie antique » du Groupe d'archéologie antique du Touring club de France, nous ne reviendrons donc pas sur la description et le but de ces publications d'autant plus utiles que la publication de la Forma Orbis Romani paraît interrompue depuis un bon nombre d'années. Le 30e répertoire, qui vient de paraître, groupe quatre départements bourguignons : Côte-d'Or, Nièvre, Saône-et-Loire et Yonne, particulièrement riches en antiquités celtiques et gallo-romaines et choisis pour la première réalisation en France d'un « archéodrome » qui présente, près de Beaune, dans un décor naturel, des reconstitutions « à grandeur » de hutte néolithique, tumulus, fanum, atelier de potier, villa, nécropole, etc., ainsi que des salles d'expositions. Ces guides ont une bien meilleure présentation qu'à l'origine, d'abord multigraphiés, ils sont maintenant imprimés en offset et illustrés, ce qui met mieux en valeur le travail d'équipe de recherches et de rédaction qui en permet la réalisation.

Rappelons que chaque notice départementale commence par un répertoire, à jour, des groupements archéologiques et des sociétés savantes, des bibliothèques et des fouilles récentes et en cours, suivi d'une bibliographie non exhaustive, mais pratique et à jour. Le répertoire alphabétique des monuments, musées et sites est beaucoup plus précis pour les guides récents que pour les premiers parus. Le guide de Bourgogne est particulièrement caractéristique de cette évolution et nous devons le signaler aux bibliothèques, y compris celles des maisons de la culture et des lycées, car ce sera un excellent moyen d'intéresser les jeunes au passé de la Bourgogne. Mais il faut insister que sa place est également dans les bibliothèques d'étude car le sérieux de ses notices et la précision des renseignements bibliographiques, et archéologiques, en font un excellent instrument de travail pour les étudiants et un très bon memento pour leurs professeurs.