entête
entête

Helmut Presser

Das Buch vom Buch

5000 Jahre Buchgeschichte

2. verb. Aufl. - Hannover : Schlütersche Verlagsanstalt und Druckerei, 1978. - 244 p. : ill., fac-sim. ; 28 cm. Index p. 231-243. - ISBN 3-87706-014-5 : 55 DM

par Jacques Betz

La qualité de «cicerone» de Helmut Presser, appelé à conduire d'innombrables visites, au fil des années, dans le vénérable musée Gutenberg, à Mayence, autre forme de la « mémoire du monde », chère à Alain Resnais, à travers l'art graphique, l'autorise particulièrement à publier, en une 2e édition améliorée, ce « Livre du livre », qu'il consacre à son histoire. Son titre, plutôt original, se veut une invitation à une meilleure connaissance de cet ensemble de signes typographiques retenant le reflet du monde entre deux plats. Si l'auteur cherche à faire profiter les uns de son expérience acquise au contact de visiteurs aux questions souvent pertinentes et riches d'enseignement, et à la vue d'originaux de 5 millénaires, il souhaite, par ailleurs, éveiller chez d'autres cet amour pour le livre, dont il divulgue le secret tout au long de ces pages.

L'ouvrage s'ouvre sur une vaste fresque historique, remontant à l'antiquité avec son écriture cunéiforme, ses supports et leur conservation ; vient ensuite la lumière du Moyen âge, où s'enluminent les manuscrits ; il contient en germe cet âge d'or où Gutenberg vint enfin, et où le temps des incunables, sortis de la mémorable presse à la main, ouvrit leur commerce. Presser fait alors assister son lecteur à la progressive transformation de l'art graphique, où la gothique, également, aura son heure ; cette évolution se fait de siècle en siècle, et, dans l'ouvrage, de chapitre en chapitre, pour arriver à cette perfection, qui fait tout l'attrait et toute la valeur du livre moderne, élevé au rang de la bibliophilie, et déjà dépassé par la composition automatique des textes fondée sur l'utilisation des possibilités offertes par les calculateurs électroniques.

Élevant, à son tour, son propos, Helmut Presser célèbre, à sa manière, un certain nombre d'œuvres parvenues, depuis longtemps, à une audience mondiale et fait l'éloge de la lecture. Puis, sur 26 pages, avec, en regard de chacune d'elles, la reproduction en fac-similé et en pleine page, d'un exemple typique de l'art graphique, l'auteur présente un tableau chronologique, qui rappelle les 5 000 ans de l'écriture prise en charge par l'imprimerie, pour devenir typographie, appelée à être utilisée longtemps par l'homme comme moyen d'expression et de communication avec ses semblables. L'ensemble forme une démarche scientifique basée sur une documentation solide, et sur une iconographie propre à captiver le lecteur. L'ouvrage s'achève sur l'« arbre généalogique» de l'écriture, établi en son temps par la fonderie Bauer, à Francfort-sur-le-Main, sur un index des noms et des matières, pour aider le lecteur, et sur une bibliographie choisie d'une trentaine de titres d'ouvrages allemands.

Cet ouvrage fait honneur à son auteur, en même temps qu'il honore l'art graphique.