entête
entête

Gustav Hegi

Illustrierte Flora von Mitteleuropa

Bd. 2. Teil 1. Liefg 4

Berlin ; Hamburg : P. Parey, 1977. - P. 241-320 : ill. ; 28 cm. ISBN 3-489-54520-6

par Michel Guédès

La flore d'Europe centrale de Hegi est l'un des monuments de la floristique européenne et mondiale. Gustav Hegi (1876-1932) en publia la première édition en 13 volumes, formant 7 tomes, qui parurent de 1906 à 1931. Il s'était pour cette entreprise assuré la collaboration de divers autres botanistes. Une seconde édition fut ensuite commencée, avec le concours de nombreux spécialistes. Pour certains volumes, on se contenta cependant de réimprimer la première édition, en remaniant l'iconographie et en incluant des suppléments. La préparation et la publication des volumes entièrement refondus se poursuivent encore. La publication intervient par livraisons et pour un volume donné s'étale sur de longues années. C'est ainsi que commencée en 1964, la parution de la seconde édition du premier volume, consacré aux Composées, n'est pas encore terminée. Chose assez curieuse, le second et dernier volume concernant cette famille ne sera qu'une réimpression de la première édition, qui vit le jour en 1929. L'achèvement de la seconde édition des Composées nous mettra donc en possession de deux volumes neufs d'apparence, mais dont l'un reflétera l'état de la science en 1929 et l'autre, d'une certaine manière, sa progression de 1964 à 1979 ou 1980.

Certains volumes de la seconde édition se sont épuisés. Une réimpression de cette seconde édition a alors été publiée dans le cas du premier volume du tome 3, tandis qu'une troisième édition refondue est en cours de publication depuis 1966 pour le premier volume du tome 2 et annoncée pour les trois volumes qui constituent le tome 1 ainsi que pour le second volume du tome 2.

Nous nous trouvons donc devant l'une des publications les plus complexes de la littérature botanique contemporaine. Il semble approprié de signaler et de recommander particulièrement les volumes parus ou en cours de parution en édition récemment refondue. Ce sont ceux qui forment les tomes 2/1, 3/1, 3/2, 3/3, 4/1, 4/2A, 6/1, 6/2 et 6/3. Des volumes refondus paraîtront, en seconde ou troisième édition, pour les tomes 1 (3 volumes), 2/2 et 4/2B.

Les soucis bibliographiques qu'on rencontre en abordant le Hegi, et auxquels s'ajoutent pour l'utilisateur français quelques difficultés linguistiques, sont amplement compensés par la moisson qu'on fait dans l'ouvrage. Sous le nom de flore, celui-ci est beaucoup plus qu'une flore. On y trouve de longues études sur les caractères et la position systématique des familles et des renseignements similaires sur les genres. Pour tous les taxons, des données anatomiques, caryologiques, palynologiques et phytochimiques s'ajoutent très généralement aux descriptions morphologiques auxquelles les flores se limitent d'ordinaire. La distribution géographique des taxons dans leur ensemble et en Europe centrale en particulier est minutieusement décrite. Des précisions écologiques et phytosociologiques sont fournies. Bien entendu, toutes ces indications s'appuient sur de nombreuses bibliographies disséminées dans tout l'ouvrage. Les références concernant la publication des noms de taxons, y compris les genres et familles, sont scrupuleusement mentionnées. Les noms vernaculaires des plantes et leurs noms savants tombés en synonymie sont libéralement fournis. L'illustration se compose de dessins en général très finement exécutés, de photographies dont beaucoup sont excellentes, et dont certaines, destinées à montrer les plantes dans leur milieu naturel, sont parfois peu instructives, de nombreuses cartes de répartition et de planches en couleurs d'assez bonne qualité.

La flore de Hegi, qui jadis paraissait à Munich, est maintenant publiée à Berlin. On devrait la trouver dans toutes nos bibliothèques d'étude. Elle concerne particulièrement chez nous le botaniste de la moitié nord de la France et des Alpes, mais par l'ampleur de sa documentation, elle intéresse en fait tous les botanistes même s'ils ne sont pas floristes, et aussi les écologistes et les biogéographes, même s'ils ne sont pas spécialement botanistes. Elle est malheureusement onéreuse. Les volumes refondus dont la publication est terminée se vendent 160 à 260 DM et les livraisons qui constituent progressivement les autres volumes, formées de 80 p., coûtent 28 DM.