entête
entête

Répertoire des systèmes et services d'information des Nations Unies

Genève : Bureau interorganisations pour les systèmes d'information, 1978. - 311 p. : couv. ill. ; 29 cm

par Bernadette Nôtre

Ce répertoire, divisé en 4 parties, doit permettre aux gouvernements et autres utilisateurs potentiels d'identifier les systèmes offerts et les services produits par les organisations de la famille des Nations Unies et de leur indiquer où ils peuvent trouver l'information sur un sujet particulier.

Chaque organisation est désignée par les sigles anglais et français de son nom, suivis d'un code numérique. Chaque système ou service est affecté d'une référence incluant son numéro d'ordre et son sigle qui s'ajoutent au code de l'organisation dont il dépend. Les codes numériques servent au classement des rubriques des deux premières parties ainsi qu'à leur index.

La première partie recense les organisations de la famille des Nations Unies dont les fonctions ou programmes prévoient la collecte, la diffusion ou l'analyse de l'information. La deuxième partie donne une description détaillée des services et systèmes d'information à l'exclusion de ceux à caractère entièrement statistique. L'index géographique constitue la troisième partie et fournit les adresses correspondant aux première et deuxième parties ainsi que celles des centres des Nations Unies et des bibliothèques dépositaires des organisations citées. Un index matières complète le volume.

Jusqu'à présent, il fallait chercher tous les renseignements dans les revues et annuaires des organisations, ce qui était long et aléatoire, aussi ce répertoire devrait rendre de grands services. Le maniement de celui-ci en sera grandement facilité lorsque l'index des deux premières parties aura été classé dans l'ordre alphabétique des noms ou qu'un index alphabétique des sigles et noms aura été adjoint au volume.

Il est dommage également que sous le nom des bibliothèques dépositaires ne soient mentionnées que cinq organisations au maximum ONU, FAO, GATT, UNESCO, OMS. Cette sélection réduit les services que l'on attend de cette rubrique si utile pour localiser les publications recherchées. D'autre part quelques mots matières comme « stupéfiant » ou « cancer » mériteraient un renvoi.

Souhaitons qu'une deuxième édition remaniée voit bientôt le jour et que ce répertoire largement diffusé, reçoive un accueil favorable. Il sera, en tout cas fort utile aux bibliothèques dépositaires ou non.