entête
entête

Dictionnaire des techniques aéronautiques et spatiales

français, anglais, allemand

Aérospatiale. - Gauthier-Villars, 1978. - 1144 p. -33 photos ; 31 cm. ISBN 2-04-010124-1: 520 FF

par Philippe Jung

Au cours des deux dernières décennies les activités aérospatiales ont évolué vers une multiplication des accords de coopération et de licence de fabrication à l'échelon international. Par ailleurs les exportations ont pris une importance sans cesse accrue, la grande valeur ajoutée du matériel aéronautique ou spatial équilibrant en effet souvent un manque de matières premières.

Dans tous les cas ces différentes activités impliquent l'usage de la langue anglaise. Il ne faut pas non plus négliger l'importance de la langue allemande, d'autant plus que notre voisin d'Outre-Rhin est notre partenaire aéronautique privilégié. Le Dictionnaire des techniques aéronautiques et spatiales français-anglais-allemand apporte donc une aide précieuse aux personnes engagées dans les projets internationaux.

C'est le travail d'une équipe de l'Aérospatiale qui a permis, en partant d'un ouvrage bilingue paru il y a sept ans, de publier ce volumineux dictionnaire comportant 24 000 termes ou expressions dans chacune des trois langues mentionnées. Les noms, verbes et adjectifs sont indiqués, ainsi que le genre des noms. Les termes anglais et américains sont différenciés. Les traductions distinctes d'un même mot suivant la discipline concernée sont indiquées.

Cet ouvrage couvre quarante-huit disciplines au total, auxquelles il aurait fallu ajouter celle de la propulsion ; la rubrique transport supersonique devrait laisser place à celle plus générale de transport.

Certaines expressions, telle que « vue de la soute », ne paraissent pas nécessiter leur place dans le dictionnaire, alors que des termes plus importants ont été oubliés, parmi lesquels : ergols en astronautique, étape de base en termes normalisés, tonneau barriqué en voltige, vol de pente en vol à voile ou boilerplate (maquette de vol spatial). Quelques traductions sont inexactes : flick roll est équivalent à tonneau déclenché, wing à escadre, booster à pousseur. A cet égard une utilisation conjointe du Vocabulaire des sciences et techniques spatiales récemment paru est recommandée.

L'utilité déjà très grande de ce dictionnaire sera encore augmentée lorsqu'il y sera joint une liste séparée des abréviations couramment employées et qui sont hermétiques pour le spécialiste d'une branche différente. Certaines sont d'ailleurs mentionnées, sans traduction, comme ADAC (Avion à décollage et atterrissage courts).

Destiné à une large diffusion auprès des ingénieurs, techniciens, pilotes et vendeurs des industries aérospatiales de nombreux pays, ce dictionnaire fera probablement l'objet de mises à jour qui lui permettront de faire autorité dans un secteur d'activités en évolution constante.