entête
entête

The Dynamics of science and technology

social values, technical norms and scientific criteria in the development of knowledge

ed. by Wolfang Krohn, Edwin T. Layton, Jr and Peter Weingart. - Dordrecht : Reidel, 1978. - 293 p. ; 23 cm. -(Sociology of the sciences : a yearbook ; 2.) ISBN 90-277-0775-8

par Serge Guérout

Ce volume annuel, le second dans la collection « Sociology of the sciences » est consacré aux liens existant entre la science et la technologie. Par le nombre des facettes sous lequel le sujet est abordé il intéressera les historiens autant que les sociologues, les économistes ou les philosophes de la science. C'est d'abord la distinction conceptuelle qui est réexaminée, sur l'exemple de la physique : science ou technologie ? Mais on peut considérer cette ambigüité dans la façon dont la recherche scientifique est dirigée : recherche pure ou appliquée ? On peut aussi se pencher sur une innovation technologique particulière : une étude est faite de l'origine et du développement de la turbine hydraulique au XIXe siècle, laquelle fut mise au point de façon très différente par des installateurs de moulins aux États-Unis et par des ingénieurs en France. L'étude de l'avènement de la radio est plus parlante encore dans la mesure où la succession des étapes dans le temps fait qu'il est difficile de lui trouver un inventeur : Maxwell qui a fondé la théorie du champ électromagnétique en 1864, ou Hertz qui a mis au point en 1888 un appareillage permettant de détecter et de transmettre des ondes électromagnétiques, ou Oliver Lodge qui montra la possibilité de transmettre ainsi des messages en 1894, ou Marconi qui, en fondant en 1897 sa « Compagnie de TSF » prouva la faisabilité technique et commerciale du procédé, ou enfin, si on entend par radio non plus la transmission d'un point à un autre mais la diffusion dans toute une région géographique, Frank Conrad fondant dans les années 1920 la « Westinghouse Company » ? La relation ambigüe entre la science et la technologie est encore illustrée par l'exemple de la technologie de combustion en liaison avec ses disciplines de base, la thermodynamique et la mécanique des fluides. D'autres études sont plus spécialement consacrées au contexte social dans lequel se développent la science et la technologie : la formation des ingénieurs au XIXe siècle, l'introduction des chaînes de montage industriel en Europe, la transformation durant ces deux derniers siècles de la médecine anglaise d'art traditionnel en pratique scientifique, enfin la « scientifisation » de la technologie.

Chaque contribution est suivie de notes bibliographiques et l'ouvrage se termine par un index.