entête
entête

Frederick Gregory

Scientific materialism in Nineteenth century Germany

Dordrecht : D. Reidel, 1977. - 279 p. : ill. ; 23 cm. - (Studies in the history of modern science ; 1.) Bibliogr. p. 262-271. Index p. 273-279. - ISBN 90-277-0760-X : 35 Dfl.

par Serge Guérout

Le premier volume de cette collection intitulée « Études sur l'histoire de la science moderne » est consacré au matérialisme scientifique dans l'Allemagne du XIXe siècle vu à travers quatre de ses représentants : Karl Vogt, Jacob Moleschott, Ludwig Büchner et Heinrich Czolbe. Le matérialisme scientifique, qu'il ne faut pas confondre avec le matérialisme dialectique de Marx, fut profondément influencé par l'œuvre de Ludwig Feuerbach ; il en retient essentiellement la préférence pour le fait scientifique (presque tous les matérialistes scientifiques ont reçu une formation scientifique tournée surtout vers la biologie), ainsi qu'une certaine religion humaniste. La première partie du livre de Frederick Gregory est donc consacrée à Feuerbach, puis sont exposées la vie et les œuvres de chacun des quatre auteurs. La dernière partie regroupe les thèmes principaux du matérialisme scientifique sous trois rubriques : Philosophie des sciences (leur point de vue sur la causalité naturelle, l'empirisme, la physique et la mécanique comme modèles des sciences), controverses en biologie (sur la génération spontanée, le vitalisme), matérialisme et société, la dernière de ces rubriques mettant à jour le fossé profond qui les sépare du marxisme.

L'ouvrage est abondamment annoté et comporte en annexe une longue bibliographie et un index auteurs-sujets.