entête
entête

Libraries in post-industrial society

ed. by Leigh Estabrook. - Phoenix : Oryx Press, 1977. - XXIV-337 p. ; 24 cm. - (Oryx press Neal-Schuman professional books series.) ISBN 0-912700-00-9 : 12.00 £

par Jacquette Reboul

Cette anthologie de 25 articles, Libraries in post-industrial society, définit et discute le concept de société post-industrielle, défendu par le sociologue américain Daniel Bell et des sociologues européens comme Alain Touraine. La société post-industrielle serait une société fondée sur le pouvoir du savoir, gouvernée par une « élite de la connaissance ». L'ouvrage étudie les implications de cette nouvelle société sur l'évolution de la bibliothéconomie contemporaine, en particulier l'impact de la « professionnalisation », de l'emploi tertiaire et quaternaire, de l'extension de l'administration et des services publics. L'organisation de la connaissance devient une donnée essentielle de la prise de décision et l'information un élément fondamental de l'organisation sociale. D'où l'incidence renforcée du rôle de l'État sur la gestion de la documentation, l'importance intellectuelle de l'ordinateur dans la pensée scientifique, le développement de la formation continue jusqu'au plus haut niveau, la coexistence d'une haute culture et d'une culture de masse dans le monde. La majorité de ces articles cherche à définir un modèle de bibliothèque dynamique répondant à ces nouveaux besoins ; les auteurs en sont des spécialistes des différentes disciplines, sociologie, économie, administration, sciences ainsi que bibliothéconomie et s'adressent à un large public. L'ouvrage se termine par une bibliographie et un index.

Cette anthologie, fortement marquée par les théories sociologiques américaines contemporaines, est intéressante, documentée et ne peut qu'inciter à la réflexion.