entête
entête

Peter Henry Mann

Author-publisher relationship in scholarly publishing

London : British library, 1978. - 79 p.; 30 cm. - (The British library research and development reports ; 5416.) ISBN 0-905984-12-9 : 3.00 £

par Louis Baize

A la suite d'un colloque tenu en juin 1976 sur les tendances actuelles de l'édition des monographies universitaires, l'auteur - qui a à la fois un pied dans les milieux universitaires et un pied dans l'édition -a entrepris cette enquête avec l'aide de la BLA. Les œuvres de recherche, d'érudition, les publications universitaires (surtout les plus novatrices) ne peuvent intéresser qu'un public restreint et diffus ; elles nécessitent des mises de fonds considérables de la part de l'éditeur et leur amortissement est lent. Il est nécessaire que les équipes éditoriales connaissent les recherches en cours dans les Universités, prennent des contacts personnels avec les chercheurs « avancés ». Corollairement, les universitaires et les chercheurs ne connaissent pas le monde de l'édition, les contraintes économiques qui y règnent, les besoins du public étudiant et les sujets sur lesquels il manque des monographies à jour.

L'auteur a pris de très nombreux contacts (directs et indirects) avec les auteurs de 73 ouvrages préalablement sélectionnés et, principalement, avec 5 maisons d'édition représentatives. Ses conclusions sont donc fondées. Il recommande les contacts personnels, qui très souvent deviennent rapidement amicaux ; ces contacts permettent d'éviter les malentendus, de surmonter les a priori. Les intérêts des auteurs et des éditeurs sont complémentaires. Ils peuvent et doivent collaborer en confiance. Le tableau des p. 67-68 visualise les domaines où la coopération et les conflits peuvent s'instaurer, en raison d'une évidente différence de point de vue, au moins au départ. Franchise et confiance mutuelles permettent de trouver l'indispensable terrain d'entente.

La bibliographie comporte 56 références, en anglais.