entête
entête

Concours d'entrée à l'École nationale supérieure de bibliothécaires

Session 1976

Maurice Aillet

Par arrêté interministériel du 26 mars 1976 (J. O. du 2 avril 1976) a été autorisée l'ouverture de deux concours pour le recrutement de quarante élèves bibliothécaires, les postes offerts se répartissant ainsi : trente-trois pour le premier concours dit « concours externe » et sept pour le second concours dit « concours interne ».

Le choix des sujets a été effectué les 5 et 6 mai 1976 par le Jury réuni au Service des bibliothèques publiques, 16, rue Lord Byron Paris. Les épreuves écrites d'admissibilité se sont déroulées les 2 et 3 septembre à Paris et dans 28 centres, dont 2 Outre-Mer. L'admissibilité a été proclamée le 8 octobre; les épreuves d'admission, orales, ont eu lieu du 20 au 26 octobre rue Lord Byron et l'admission a été proclamée le 28 octobre.

Le déroulement des deux concours a été le suivant :

Composition du jury

Président :

M. Caillet, inspecteur général des bibliothèques.

Résumé de texte (Ier et 2e concours)

a) Sciences humaines :

MM. Desgraves, inspecteur général des bibliothèques; Fillet, conservateur en chef, Bibliothèque municipale de Tours; François, directeur de l'École nationale des chartes; Mlles Hubert, conservateur, Bibliothèque Nationale; Paulian, conservateur, Bibliothèque de la Sorbonne; MM. Pelou, conservateur, Service des bibliothèques ; Toulet, conservateur, Bibliothèque Nationale; Mme Wagner, conservateur, École nationale supérieure de bibliothécaires.

b) Sciences juridiques et économiques :

M. Lethève, conservateur en chef, Bibliothèque Nationale; Mme Rambaud, conservateur en chef, Bibliothèque Cujas de droit et sciences économiques.

c) Sciences exactes et Sciences appliquées :

Mlle Guéniot, conservateur en chef, Bibliothèque de l'Université de Paris XI; Mme Nicole, conservateur en chef, BIU C Paris.

Questionnaire (Ier et 2e concours)

Mme Boisard, conservateur en chef, Bibliothèque Nationale; Mlles Carpentier, conservateur, Service des bibliothèques; Chaumié, conservateur en chef, Bibliothèque du Museum national d'histoire naturelle; Garrigoux, conservateur en chef, Bibliothèque municipale de Versailles; M. Merland, conservateur en chef, directeur de l'École nationale supérieure de bibliothécaires; Mme de Narbonne, conservateur, Service des bibliothèques; M. Nortier, conservateur, Bibliothèque Nationale ; Mlle Royer, conservateur, directeur de la Bibliothèque centrale de Prêt de Seine-et-Marne.

Organisation des bibliothèques (2e concours)

MM. Caillet; Tuilier, conservateur en chef, Bibliothèque de la Sorbonne.

Langues (Ier et 2e concours)

- Allemand : MM. Betz, conservateur honoraire, Bibliothèque Nationale; Lecouteux, assistant, Université de Paris IV.

- Anglais : Mmes Aufrette, professeur agrégé, lycée Camille Sée; Grenier, maître assistant, Université de Paris III; Lavoine, professeur agrégé honoraire; Nivelet, conservateur, directeur de la Bibliothèque Beaugrenelle, Paris; Pauvlopoulos, maître assistant, Université de Paris III; M. Poujol, maître assistant, Université de Paris III; Mmes Profit, maître assistant, Université de Paris III; Shepherd, maître assistant, Université de Paris III.

- Arabe : M. Ahmed-Bioud, conservateur, Bibliothèque Nationale.

- Chinois : Mlle Séguy, conservateur en chef, Bibliothèque Nationale.

- Espagnol: Mme Chamaraux, professeur agrégé, lycée Maurice Ravel; Mlle Pommier, professeur agrégé, lycée Bessières; Mme Prudon-Monserrat, maître assitant, Université de Paris III.

- Hébreu : M. Sirat, professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales.

- Italien : M. Cohen, professeur agrégé, lycée Maurice Ravel; Mlle Poli, professeur agrégé, lycée Balzac.

- Japonais : Mme Fujimori, maître assistant, Université de Paris VIII.

- Portugais : Mlle Penjon, maître assistant, Université de Paris IV.

- Russe : Mme Forest, bibliothécaire contractuelle spécialiste en retraite; M. Vassilieff, maître assistant, Université de Paris IV.

- Grec : M. Astruc, conservateur, Bibliothèque Nationale.

- Latin : MM. Gasnault, conservateur, Bibliothèque Naitonale; Thomas, conservateur en chef, Bibliothèque Nationale.

Entretien oral de culture générale (Ier et 2e concours)

MM. le Recteur Antoine; Caillet; le Recteur Debeyre; Desgraves; Mlle Hubert;

MM. Lethève; Merland; Mmes de Narbonne; Nicole; MM. Noël, professeur agrégé, Université de Rennes; Tuilier.

Sujets d'écrit

Premier concours

Épreuve de résumé de texte suivi de questions (durée : trois heures, coefficient 2). Au choix des candidats.

- Sciences humaines : THIMONNIER (René). - La Notion d'orthographe (in Le Système orthographique du français, Paris, 1976, p. 93-99). Questions : I° Que faut-il entendre par « libéralisme orthographique? » (ligne 152). - 2° D'après l'auteur, quel est le poids de l'histoire dans la formation de l'orthographe du français ? - 3° Une réforme autoritaire de l'orthographe vous paraît-elle possible ou souhaitable ? (quelques lignes).

- Sciences juridiques : LÉAUTÉ (Jacques). - Droit pénal et démocratie (in Aspects nouveaux de la pensée juridique. Recueil d'études en hommage à Marc Ancel, t. II. Études de science pénale et de politique criminelle, Paris, 1975). Questions : I° « Pas de crime, pas de peine sans loi », décrivez brièvement le domaine du droit pénal. - 2° Comment sont faites les lois : initiative, discussion, vote, promulgation? - 3° Le législateur doit-il toujours tenir compte de l'opinion publique pour l'élaboration des lois pénales ?

- Sciences exactes : CHEYMOL (G.). - Le Métabolisme des principaux glucosides cardiotomiques chez l'homme (in Progrès médical, juin 1975, 103, p. 177-180). Questions : I° Définition du métabolisme. - 2° Comment expliquer l'accumulation d'un médicament dans l'organisme ? - 3° Citez quelques facteurs qui peuvent modifier l'action d'un médicament in vivo.

- Sciences appliquées : CARPENTIER (J.). - Les Satellites de navigation (in Revue générale des sciences pures et appliquées, 1964, t. 71, p. 138-142. Questions : I° Définition des satellites de navigation. - 2° Différence entre navigation astronomique et navigation à l'aide de satellites. - 3° Qu'entend-on par éphémérides ?

Épreuve de questionnaire (durée : deux heures, coefficient 2).

I° Un bibliothécaire de bibliothèque municipale vous demande de l'aider à préparer, à l'occasion du Bicentenaire, une exposition sur les artisans de l'Indépendance américaine. Dites quels sont les personnages que vous souhaiteriez évoquer et pour quelles raisons. - 2° Quelles sont les bibliothèques que vous avez fréquentées depuis votre enfance et quels souvenirs en avez-vous gardés ? - 3° Vous vous rendez de votre lieu de résidence à l'un des trois lieux suivants, à votre choix : Ankara, Agadir, Cap Nord. Indiquez votre itinéraire et dites ce que vous vous proposez d'observer sur telle ou telle partie de ce parcours. - 4° Un nombre croissant de chercheurs s'intéressent à l'histoire des sciences; dites si cet intérêt vous paraît justifié en prenant pour exemple une science de votre choix.

Épreuve de traduction (durée : deux heures, coefficient I).

- Allemand : MANN (Thomas). - Über Eichendorffs Taugenichts (extrait de Reden und Aufsätze, Berlin, 1965).

- Anglais : MURDOCH (Iris). - Priscilla (extrait de The Black Prince, p. 68-69).

- Chinois : K'i-tan Kouo tche t'ong Kien (début de la préface de l'index du K'i-tan Kouo tche, publication du Centre d'études sinologiques de Pékin, vol. 12, 1949, p. VI).

- Espagnol: MURCIANO (Carlos). - Resena litteraria, Miguel Delibes, Un ano de mi vida (dans la Estafeta literaria, n° 495, I° de julio 1972).

- Italien : BASSANI (G.). - Il Camposanto di Ferrara (in Storie Ferraresi).

- Portugais : FIGUEIREDO (Fidelino de). - Onipresença da palavra (extrait de A Luta pela expressaõ, 1944).

- Russe : JARCEVA (V. N.). - Naucno-tehniceskaja revolucja i razvitie jazyka (in Vestnik Akademii nauk SSSR, 3, 1975, p. 7I-72).

- Grec : LYSIAS. - Contre Ératosthène, paragr. 8I-84.

- Latin : VITRUVE. - De Architectura, livre I, chap. I, paragr. 1-3.

Second concours

Épreuve de résumé de texte suivi de questions (durée : quatre heures, coefficient I).

Au choix des candidats :
- Sciences humaines : IMBS (Paul). - Les Exigences de la lexicographie moderne (in Journal des savants, 1965, p. 47I-476). Questions : I° Précisez ce que l'auteur entend par « acceptions des mots polysémiques » ligne 48. - 2° Quelle importance accorder aux dictionnaires dans les bibliothèques ? - 3° Commentez cette assertion de l'auteur : « les langues, même maternelles, ne s'héritent pas, mais s'apprennent ».
- Sciences juridiques : BENATAR (S.), ÉMERGUI (M.), LIATCHESS (D.). - L'Image de la femme dans Spirou (in Publications de l'Institut d'Études politiques de Toulouse, 8, 1975). Questions : I° Qu'est-ce que le manichéisme. - 2° Y a-t-il encore des métiers interdits aux femmes par les règlements, dans la pratique ? 3° La lecture de Spirou peut faire penser que « la femme au foyer » appartient le plus souvent au milieu bourgeois. Cette affirmation vous semble-t-elle encore exacte ?
- Sciences exactes : BRisou (J.). - A propos du pouvoir antibiotique des mers (in Bulletin de l'Académie nationale de médecine, juin-juillet 1975, 159, p. 487-49I). Questions : I° Qu'est-ce que l'antibiose ? - 2° Rôle des prédateurs microphages dans les maladies transmissibles. - 3° Qu'entend-on par animaux benthiques ?
- Sciences appliquées : MICHELET (Henri). - La Machine typographique d'Isaac de Rivaz (extrait de la Revue d'histoire des sciences et de leurs applications, 1965, t. 18, p. 241-247). Questions : I° Connaissez-vous quelques types de lettres d'imprimerie couramment utilisés ? - 2° Définition de la composition mécanique. - 3° Qu'est-ce qu'une matrice ?

Épreuve de questionnaire (durée : deux heures, coefficient I).

I° Quelle est l'invention des cent dernières années qui vous paraît avoir le plus d'importance pour l'avenir de l'humanité ? - 2° Quelles sont, à votre avis, les qualités primordiales d'un bibliothécaire ? Justifiez très brièvement votre choix. - 3° Quelles sont les grandes manifestations annuelles nationales et internationales concernant le livre ? - Citez et présentez des œuvres de toutes natures - en se limitant au xxe siècle - consacrées à une région française de votre choix.

Épreuve de composition sur l'organisation et le fonctionnement des bibliothèques (durée : quatre heures, coefficient 2).

- Les bibliothèques et les mutations sociales et culturelles de notre temps. Comment doivent-elles et peuvent-elles s'adapter à ces mutations ? Le problème est-il identique pour les différents types de bibliothèque ?

I 508 candidats s'étaient inscrits aux deux concours (1366 pour le premier, dont 380 candidats masculins et 986 féminins et 142 pour le second, dont H. 20, F. 122); 1 152 ont participé à l'ensemble des épreuves écrites (1 030 pour le premier concours, dont H. 281, F. 749 et 122 pour le second, dont H. 17, F. 105); 138 ont été déclarés admissibles (12I, dont H. 51, F. 70 pour le premier concours, 17, dont H. 4, F. 13 pour le second). A l'issue des épreuves orales ont été admis 33 candidats du premier concours (dont H. 16, F. 17) et 7 du second (dont H. 4, F. 3). Les listes d'admission ont été établies comme suit :

Premier concours

I. Mlle RIVES Caroline; 2. Mme PEZERIL Marguerite; 3. M. AGOSTINI Francis; 4. Mme DUCLOS France; 5. M. ANNEZER Jean-Claude; 6. Mlle Fioux Laurence; 7. Mlle MAURER Marie-Christine; 8. Mlle AUDE Claire; 9. M. PEYRÉ Yves; 10. Mlle MESMIN France; II. Mlle COUSINAT Catherine; 12. Mlle GASC Michèle; 13. M. EBREART Jackie; 14. Mme JOUGUELET Suzanne; 15. M. FALEMPIN Michel; 16. M. LE LOARER Pierre; 17. M. FERRY Jacques; 18. M. LABBÉ Gilbert; 19. M. NEUQUELMAN Yves; 20. M. JAMMES Bruno; 21; M. JOCTEUR-MONROZIER Yves; 22. M. MACOUIN Francis; 23. M. PUJOL Pierre; 24. M. BONNIN Jean-François ; 25. Mme BEGEL Martine; 26. Mme CHASSAING Maryse; 27. M. MICOL Charles; 28. Mlle LUMINET Anne-Marie; 29. Mlle PERNEY Laurence; 30. M. GRANDCLÉMENT Jean-Marie; 3I. Mlle GRAMBOIS Geneviève; 32. Mlle DIDGEN Marie-Danièle; 33. Mlle KATZ Arlette.

Liste complémentaire : I. Mme MAROTIN Nicole; 2. M. ROGEL Christian; 3. M. ROLLAND Jacques; 4. M. SCHWICKER François; 5. M. ANDRIEU René; 6. Mlle COURSOL Elisabeth.

Second concours

I. M. BRETON Pierre; 2. Mme LUPOVICI Catherine; 3. Mlle TEROUANNE Bénédicte ; 4. M. BONNEFOY Alain; 5. M. BRANCHU Jacques; 6. M. SERON Jean-François; 7. Mlle GEILLON Michelle.

Titres universitaires des candidats

Langues

Premier concours. - Aux épreuves écrites, 516 candidats avaient choisi l'anglais, 172 le latin, 134 l'allemand, 104 l'espagnol, 52 l'italien, 24 le grec ancien, 19 le russe, 6 le portugais, 2 le chinois et 1 le japonais. A l'oral, 47 candidats avaient choisi l'anglais, 27 l'allemand, 25 l'espagnol, 13 le latin, 4 l'italien, 1 le grec ancien. Second concours (oral seulement) 10 candidats avaient choisi l'anglais, 3 l'espagnol, 1 respectivement l'allemand, l'italien et le latin.

Notes obtenues par les candidats

A l'épreuve de résumé de texte, 493 candidats ont obtenu la moyenne et au-dessus (405 en Sciences humaines, 70 en Sciences juridiques, 6 en Sciences exactes, 12 en Sciences appliquées), 573 moins de la moyenne (539 en Sciences humaines, 26 en Sciences juridiques, 2 en Sciences exactes, 6 en Sciences appliquées), les notes s'échelonnant de o à 38,50/40 (o à 19,25/20).

A l'épreuve de questionnaire, 420 candidats ont obtenu la moyenne et au-dessus, 634 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 37,50/40 (0 à 18,75/20).

A l'épreuve de culture générale, 94 candidats ont obtenu la moyenne et au-dessus, 23 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de 12 à 57/60 (4 à 19/20).

Aux épreuves de langues, pour les langues vivantes :

En allemand, 23 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 4 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de 7 à 15; en anglais, 40 au-dessus, 7 au-dessous, avec des notes de 7 à 18; en espagnol, 18 au-dessus, 7 au-dessous, avec des notes de 2 à 17; en italien, 4 au-dessus de la moyenne, avec des notes de II à 14.

Pour les langues anciennes :

En grec, le seul candidat a eu 14/20; en latin, 10 candidats ont eu plus de la moyenne, trois au-dessous, les notes s'échelonnant de 7 à 18.

A l'épreuve de résumé de texte, 63 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 63 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 19,25/20.

A l'épreuve de questionnaire, 5I candidats ont obtenu la moyenne et au-dessus, 73 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 16,50/20.

A l'épreuve d'organisation et fonctionnement des bibliothèques, 39 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 83 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 3I/40 (0 à 15,50/20).

A l'épreuve de culture générale, 10 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, les notes s'échelonnant de 20 à 38/40 (10 à 19/20), 6 moins de la moyenne, avec des notes de 14 à 18/40 (7 à 9/20).

Aux épreuves de langues :

En allemand, le seul candidat a obtenu 12,50/20; en anglais, 8 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, deux moins, les notes s'échelonnant de 7 à 14/20; en espagnol, les trois candidats ont eu plus de la moyenne, avec des notes de 12 à 16/20; en italien, le candidat a obtenu 14,50/20 et en latin, 15,50.

Conclusion

Après la « poussée de fièvre » de 1975 où 1159 candidats ont composé contre 1073 en 1974, leur nombre s'est stabilisé en 1976, mais demeure très élevé par rapport au nombre des postes mis au concours et cela d'autant plus que si, en 1975, il y avait encore 50 postes offerts aux 1159 candidats, il n'y en a plus eu que 40 pour les 1152 candidats de 1976.

Il convient de noter qu'après une longue période où il ne connut que de faibles variations, le nombre des candidats du second concours (concours interne) a marqué une nette progression : 122 contre 107 en 1975, ce qui a sensiblement diminué le pourcentage des candidats admis.

Au premier concours (33 postes offerts), il y a eu II,74 % d'admissibleset 3,20 % d'admis, au second concours (7 postes) le pourcentage des admissibles a été de 13,94 % et celui des admis de 5,73 %. Ces pourcentages, en diminution sur ceux de 1975, confirment la difficulté croissante du concours d'entrée à l'ENSB où le nombre des candidats demeure élevé tandis que celui des postes offerts diminue.

Comme déjà en 1975, on notera la progression du nombre des candidats masculins admis qui, pour la première fois depuis l'ouverture du concours d'entrée à l'ENSB, est égal à celui des candidates (16 contre 17 au premier concours, 4 contre 3 au second).

Enfin, il ressort des notes obtenues aux épreuves tant écrites qu'orales aux deux concours, que le nombre des candidats ayant la moyenne ou plus dans la majeure partie des épreuves d'admissibilité est largement inférieur à celui des candidats n'ayant pas atteint la moyenne; dans l'ensemble, le concours de 1976 a été médiocre, pour les raisons que les observations des différents jurys permettent de déceler :

Premier et deuxième concours

Épreuve de résumé de texte. - Les critères essentiels retenus par le jury étaient la compréhension du texte, l'exactitude et la concision du résumé, la précision et la correction de la rédaction. Pour le résumé proprement dit, les fautes qui ont été relevées le plus fréquemment sont les suivantes : lacunes correspondant à des passages omis ou malaisés à analyser - contresens provenant d'une lecture trop superficielle - déséquilibre entre les différentes parties du texte analysé - prééminence accordée à certains détails au détriment des idées essentielles, liée à une erreur de jugement - manque de liaison entre les différents paragraphes dénotant l'absence d'un esprit de synthèse - remplacement d'un véritable résumé par une mosaïque de phrases reproduites mot à mot.

Le jury a aussi noté de graves fautes de syntaxe et d'orthographe, une indigence de vocabulaire et une ignorance des règles de la ponctuation qui, jointes à une rédaction embarrassée, ont trop souvent rendu certaines copies difficiles à comprendre.

Les réponses aux questions subsidiaires ont en général été un élément plutôt positif dans l'appréciation. Il y a eu, de la part de nombreux candidats, un effort réel pour rédiger ces réponses de façon claire et concise et, toutes les fois que ce fut nécessaire, en donnant un point de vue personnel. Cependant, il s'est trouvé encore des candidats pour faire des réponses inexactes aboutissant parfois à de véritables contresens, par suite d'une lecture trop hâtive de la question.

Beaucoup de candidats n'ont pas encore compris que le temps consacré à une lecture attentive du sujet qui leur est soumis et celui qu'ils emploient à relire leur copie, est loin d'être perdu.

Épreuve de questionnaire. - Bien que le nombre des questions ait été cette année réduit à quatre, cette épreuve déconcerte toujours les candidats. La majeure partie d'entre eux, aux deux concours, a eu des notes inférieures à la moyenne, ceci essentiellement pour deux raisons : graves lacunes dans des connaissances relevant pourtant de la culture générale, réponses trop longues, alors que cet exercice exige la concision, et, de ce fait, manque de temps pour répondre à la totalité des questions posées.

Épreuve de langue. Langues vivantes. - A l'écrit, les jurys de langue ont constaté que si certains candidats possédaient une réelle maîtrise des deux langues étrangère et française, ce qui leur permettait de donner une traduction aussi fidèle qu'élégante, il en était encore trop qui s'avéraient incapables de s'évader du mot à mot, qui ne possédaient qu'un vocabulaire imprécis, un style lourd, à la limite du galimatias et qui, faute d'avoir suffisamment rafraîchi leurs connaissances acquises au cours des études secondaires, commettaient de multiples contresens ou non-sens.

A l'oral, comme les années précédentes, les jurys ont remarqué que des candidats ne savent pas encore faire la différence entre le « résumé », qui oblige à un effort de synthèse et la traduction. Beaucoup aussi manquent de curiosité à l'égard des pays dont ils ont étudié la langue. Mais, dans l'ensemble, les épreuves orales ont été plus satisfaisantes que celles d'écrit.

Langues anciennes. - En grec, bien que le texte proposé à l'écrit n'ait pas présenté de difficultés particulières, les traductions ont été médiocres; les contresens abondent et plusieurs candidats n'ont pu parvenir à traduire la totalité de la version. En latin, les résultats tant à l'écrit qu'à l'oral sont meilleurs, à l'oral surtout où le jury a constaté avec satisfaction que les candidats, dans leur majorité, ont témoigné qu'ils avaient compris le sens général du texte qui leur était soumis et ont fait preuve de connaissances sérieuses en matière de civilisation romaine.

Épreuve d'organisation et de fonctionnement des bibliothèques (second concours). - Comme en 1975, le jury n'a pu que déplorer la faiblesse d'un très grand nombre de copies dans un domaine où, au contraire, les connaissances des candidats et leur expérience devraient les mettre à même de donner des réponses réfléchies et documentées aux questions à caractère professionnel qu'il leur est demandé de traiter. Les mêmes fautes et les mêmes lacunes qu'en 1975 ont été relevées : orthographe très défectueuse, style et composition médiocres, idées maladroitement exprimées, absence de plan, sujet mal vu faute de réflexion, lacunes provenant d'une ignorance des aspects de la vie des bibliothèques autres que ceux habituels au candidat.

Épreuve de culture générale (oral) commune aux deux concours. - Le jury a constaté une grande inégalité entre les candidats; dans l'ensemble le concours externe a été meilleur que le concours interne; mais, dans l'un comme dans l'autre, trop de candidats se sont montrés incapables de bâtir un plan et de s'y tenir, trop d'entre eux, aussi, ont manqué de clarté dans l'expression de leur pensée et ont témoigné qu'il existait de graves lacunes dans ces connaissances générales qui sont aussi indispensables à un futur bibliothécaire que les connaissances professionnelles qu'ils seront appelés à acquérir à l'ENSB.

Illustration
Titres universitaires des candidats - Premier concours

Illustration
Titres universitaires des candidats - Second concours

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Premier concours (1/7)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Premier concours (2/7)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Premier concours (3/7)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Premier concours (4/7)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Premier concours (5/7)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Premier concours (6/7)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Premier concours (7/7)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Second concours (1/4)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Second concours (2/4)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Second concours (3/4)

Illustration
Notes obtenues pas les candidats - Second concours (4/4)