entête
entête

Préparation aux concours et aux examens administratifs et professionnels

Étienne Dennery

Par la lettre circulaire en date du 2 juin 1970, adressée à MM. les conservateurs en chef et conservateurs chef d'établissement, ont été données les précisions suivantes concernant le temps imparti à la préparation de concours ou d'examens professionnels :

Des facilités ont toujours été accordées dans les bibliothèques aux membres du personnel se préparant ou se présentant à des examens et concours administratifs et professionnels susceptibles de les faire bénéficier d'une promotion.

Cependant les tâches accrues auxquelles doivent faire face la plupart de nos établissements avec des effectifs de personnel qui ne sont pas toujours ajustés aux besoins ont pu contraindre certains chefs d'établissements à se montrer moins larges dans l'octroi de ces facilités. Il n'est évidemment pas toujours aisé de concilier l'intérêt impératif du service avec le souci de favoriser au maximum la promotion sociale, mais je suis certain que vous partagez ce souci avec moi et c'est pourquoi je n'ai pas besoin de vous demander de prendre les mesures nécessaires pour que les membres de votre personnel qui font l'effort méritoire de se présenter à un examen ou concours administratif ou professionnel reçoivent une aide sous la forme que je laisse à votre appréciation : conseils pédagogiques, remise de documentation, organisation d'une préparation, autorisation d'absence pour suivre des cours (dans la limite moyenne de 3 heures par semaine) ou pour réviser avant le début de la première épreuve (par exemple deux jours ouvrables). Des dispositions spéciales pourront être envisagées pour les femmes ayant de jeunes enfants.

Je ne doute pas, qu'à cet égard, vous ne trouviez un appui auprès de vos collaborateurs et même de l'ensemble du personnel qui saura faire preuve de solidarité.

L'éducation permanente, la promotion sociale et le recyclage professionnel sont des processus auxquels tous doivent collaborer.