entête
entête

Chronique des bibliothèques françaises

Bibliothèque nationale. Paris.

Don de manuscrits. - Au début du XVIIIe siècle, l'hélléniste dom Bernard de Montfaucon remarqua dans la bibliothèque de l'abbaye Saint-Martin de Tours quelques feuillets de papyrus en fort mauvais état qui servaient de reliure à un manuscrit. Ils renfermaient la copie en caractère grecs de type oncial datables du VIe-VIIe siècle d'un texte patristique : c'était le seul manuscrit grec sur papyrus qu'ait jamais vu Montfaucon. Ces feuillets de papyrus étaient collés à des feuillets de parchemin sur lesquels se distinguaient, transcrites en écriture mérovingienne du VIIIe siècle, des listes de tenanciers de Saint-Martin de Tours.

Ces précieux documents disparurent au lendemain de la Révolution. Ils avaient été acquis, dans la première moitié du xixe siècle, par le célèbre collectionneur anglais sir Thomas Philipps, mais ce n'est qu'en 1934 que le professeur Bernhard Bischoff, de Munich, les reconnut. Passés en vente à Londres en novembre dernier, ils devinrent la propriété de M. H.P. Kraus qui dirige à New York une librairie fort connue. Après les avoir fait restaurer avec le plus grand soin, M. Kraus a jugé que ces feuillets ne sauraient mieux être conservés qu'en France et il vient d'en faire don à la Bibliothèque nationale. Ce geste généreux marquera dans les annales du Département des manuscrits : le fonds des manuscrits grecs reçoit ainsi un enrichissement exceptionnel qui réjouira à la fois les papyrologues et les spécialistes de la patrologie grecque. Le déchiffrement des feuillets de parchemin ne manquera pas d'apporter des aperçus nouveaux à l'histoire de l'abbaye de Saint-Martin de Tours au VIIIe siècle.

Bibliothèques municipales

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Exposition de manuscrits musicaux. - A l'occasion du Festival international de musique la Bibliothèque Méjanes a présenté ses plus précieux manuscrits musicaux :
- Le Mariage de Robin et Marion, d'Adam de la Halle.
- Le Livre des vers du luth.
- Le Carnaval d'Aix et la Cheminée du Roi René de Darius Milhaud.

Plusieurs vitrines étaient réservées aux œuvres des maîtres de chapelle de la Maîtrise de la cathédrale Saint-Sauveur : Poitevin, Gilles et Campra. Cette exposition, complétée par divers documents qui la rendaient, plus vivante, manuscrits ou livres imprimés consacrés à la musique et illustrés, portraits de musiciens, estampes, programmes de concert, est restée ouverte jusqu'au mois d'octobre 1968.

Carpentras (Vaucluse).

Exposition Pierre Laplanche. - Dans le cadre du Festival de Vaison-Carpentras a été organisée du 6 juillet au 15 septembre 1968 au Musée de Carpentras une rétrospective consacrée à Pierre Laplanche, le peintre du pauvre 1. Plus de cent aquarelles, huiles et dessins avaient été réunis à cette occasion montrant les multiples talents de ce peintre Comtadin et offrant un riche panorama de ces innombrables mendiants croqués sur le vif et qui valurent à Laplanche son surnom : les résignés, les révoltés, les honteux et les fiers, les mères portant leur enfant et surtout le mendiant à grande barbe, au chapeau à coiffe profonde, à la gourde de pèlerin, à la besace, modèle de prédilection de Laplanche.

Charleville-Mézières (Ardennes).

Publication. - Dans la Collection l'« Automobilisme ardennais » vient de paraître un ouvrage consacré à la Bibliothèque municipale de Charleville-Mézières 2. Cette étude soigneusement illustrée met en valeur le patrimoine intellectuel de la bibliothèque pour le plus grand profit des érudits et des chercheurs. Ce sont les documents anciens les plus précieux et les moins accessibles qui ont particulièrement retenu l'attention de l'auteur. Un premier chapitre consacré aux manuscrits monastiques du Moyen âge relève les caractéristiques des écoles de copistes ardennais. Le second chapitre est une étude de l'enluminure telle qu'on peut la mener d'après les manuscrits à peinture de la bibliothèque. Au chapitre trois sont décrits les plus beaux incunables et mentionnés tous les ouvrages qui, à un titre ou à un autre, méritent notre attention. Enfin un dernier chapitre est consacré aux vieux journaux ardennais dont quelques exemples bien choisis soulignent l'intérêt de l'histoire locale.

Fougères (Ille-et-Vilaine).

Exposition Chateaubriand. - A l'occasion du deuxième centenaire de la naissance de Chateaubriand, une exposition réalisée par la Bibliothèque municipale a été organisée par la ville de Fougères avec le concours du Syndicat d'initiative. Ouverte du 5 juillet au 15 septembre 1968, cette exposition s'est tenue dans une salle de réunions appartenant à la ville, et spécialement équipée à cet effet de 18 vitrines, 10 pupitres et 14 panneaux muraux.

Grâce aux documents réunis 3 et provenant principalement de la Bibliothèque municipale (Manuscrits des Mémoires de ma vie, beaux livres de la bibliothèque Chateaubriand, lettres d'Alexandre Ier à Chateaubriand), des Archives départementales d'Ille-et-Vilaine ainsi que d'établissements officiels et de collections particulières (lettres de Chateaubriand à Mme de Custine), il fut possible de retracer non seulement les séjours fougerais de Chateaubriand chez ses sœurs Marie Anne, Bénigne et Julie mais encore sa vie et ses activités : jeunesse, voyage de l'écrivain, l'homme politique, les amitiés, la vieillesse, la mort et la survie.

Cette exposition s'est inscrite dans le cadre d'un circuit touristique conçu par les villes de Saint-Malo, Fougères, Combourg et Dinan et permettant aux amateurs de suivre Chateaubriand dans les lieux où se déroulèrent son enfance et sa jeunesse.

Louviers (Eure).

Exposition : Techniques au siècle de l'Encyclopédie. - Du 7 septembre au 27 octobre 1968, le Musée de Louviers a présenté une exposition sur les techniques au siècle de l'Encyclopédie à laquelle participa la Bibliothèque municipale en prêtant la série compète de l'Encyclopédie de Diderot qu'elle possède. Les visiteurs purent en parcourir à loisir tous les volumes et admirer dans les salles d'histoire du textile une partie des planches concernant cette industrie, spécialement regroupées à cette occasion.

Menton (Alpes-Maritimes.)

Exposition des peintres de tous les temps. - La 7e biennale de Menton, dédiée cette année à Marc Chagall, a ouvert ses portes, au Palais de l'Europe, du 10 juillet au 15 septembre.

A cette occasion, la Bibliothèque municipale de Menton a organisé une exposition d'ouvrages d'art, consacrée aux divers aspects de la peinture, sur le thème « Les Peintres de tous les temps ». En outre, étaient présentés d'une part une documentation relatant les manifestations artistiques passées (catalogues d'expositions des six précédentes biennales) et d'autre part, des catalogues d'expositions consacrées à certains maîtres de la peinture moderne, tels que Henri Matisse et Fernand Léger.

Pau (Basses-Pyrénées).

Exposition : Littérature anglaise du XXe siècle. - L'exposition itinérante organisée par le « British Council », a fait halte à la bibliothèque municipale de Pau pendant un mois. Elle comprenait d'une part une sélection de plusieurs centaines d'ouvrages anglais contemporains, d'autre part, sous forme d'agrandissements photographiques, les portraits d'une cinquantaine d'écrivains. Un catalogue imprimé accompagnait l'exposition.

Exposition : L'Amérique latine. - Le Comité départemental contre la faim dans le monde a pris l'Amérique latine pour thème de sa campagne 1968. Parmi les diverses manifestations prévues, figurait une exposition organisée par la bibliothèque en collaboration avec le comité. Dix grands panneaux présentaient l'Amérique latine, ses ressources naturelles, sa démographie, l'exploitation coloniale, le problème de la faim, etc, tout cela par le texte et l'image (photographies, dessins, cartes, objets). Dans des vitrines étaient montrés les aspects traditionnels des civilisations amérindiennes : livres anciens sur les Aztèques, les Incas, les Mayas estampes, objets prêtés par des particuliers (statuettes et vases précolombiens, vêtements mexicains, péruviens, boliviens). Enfin une vitrine entière était consacrée aux écrivains défenseurs des Indiens, depuis Las Cases et Tupac Amaru jusqu'aux contemporains Arguedas, Asturias, Carpentier.

Exposition Claude Debussy. - Pour célébrer le 50e anniversaire de la mort de Debussy, la bibliothèque a présenté plusieurs documents appartenant au nouveau fonds Toulet : lettres échangées par Toulet et Debussy (notamment au sujet de l'adaptation de As you like it), photographies de Debussy ayant appartenu à Toulet (dont une dédicacée), poèmes et réflexions de Toulet inscrits sur les programmes de l'Après-midi d'un faune, de Pelléas et Mélisande, télégramme de Mme Debussy annonçant au ménage Toulet la mort de son mari, etc.

Concours de la bibliothèque des jeunes. - La bibliothèque des jeunes a organisé son 8e concours annuel sur le thème des Jeux olympiques d'hiver et d'été : « De Grenoble à Mexico ». Quatre-vingt questionnaires sur ce double sujet ont été remis par les concurrents. Trente-deux d'entre eux ont été admis à participer à l'épreuve subsidiaire; celle-ci consistait en la lecture à haute voix d'un texte sur la fiesta au Mexique, qu'il s'agissait de résumer. Vingt-neuf concurrents ont franchi avec succès ce dernier cap et ont été récompensés par de nombreux prix offerts par la ville de Pau, la Direction des bibliothèques et de la lecture publique, la Société nationale des pétroles d'Aquitaine, et divers commerçants de la ville. Les questions portaient à la fois sur les Jeux proprement dits, et sur la géographie et l'histoire de Grenoble et des Alpes d'une part, du Mexique d'autre part. Comme chaque année, les candidats devaient obligatoirement citer, pour chaque réponse, les ouvrages de la bibliothèque qui les avaient renseignés.

Vichy (Allier).

Exposition Valery Larbaud et l'Italie. - Ouverte au public tous les jeudis après-midi du 10 mai au 15 octobre 1968 cette exposition souhaitait souligner par ses vitrines « Larbaud et l'Italie classique », Commerce et Italie, « Larbaud et ses contemporains italiens » « Larbaud et la presse italienne » la profonde harmonie existant entre cet écrivain et la nation où « quoi qu'elle soit, quoi qu'elle fasse il fera toujours bon vivre ». De nombreuses lettres inédites, des manuscrits tel le cahier de notes prises à propos de De Monarchia de Dante et qui aurait pu servir de base à un ouvrage « l'amour et la monarchie », des éditions originales envois d'écrivains amis : E. Montale qui voit en lui « l'un des précurseurs de cet homme européen qu'il s'agit de construire si l'on ne veut pas s'abîmer » ou C. Malaparte et U. Betti qui saluent l'auteur de Barnabooth, de très nombreuses critiques ou études de Valery Larbaud parues dans des revues telles que Dante, 900, Solaria, Liguria, Mesura et autres journaux italiens constituaient l'essentiel des documents présentés au public.

  1.  (retour)↑  [Exposition, Carpentras. 1968.] - Pierre Laplanche peintre des pauvres (1803-1882). [Exposition] 6 juillet-15 septembre 1968. [Préf. par Henri Dubled,...] Carpentras, 1968. - 27 cm, 10 ff., ill., multigr.
  2.  (retour)↑  MANCEAU (Henri). - Trésors de la Bibliothèque municipale de Charleville- Mézières... - Charleville-Mézières, Automobile-club ardennais, 1968. - 27 cm, 56 p., ill., couv. ill. - (Collection l'Automobilisme ardennais).
  3.  (retour)↑  [Exposition. Fougères. 1968.] - Chateaubriand. Exposition organisée à l'occasion du deuxième centenaire de la naissance de l'écrivain par la ville de Fougères... [Préf. de Joseph Remy...]. - Fougères, impr. Lechaplais, 1968. - 27 cm., 56 p., pl., couv. ill.