entête
entête

Cercle d'étude des bibliothécaires d'Aquitaine-Languedoc

Les 20 et 21 mai 1967, le cercle d'étude des bibliothécaires des régions d'Aquitaine et de Languedoc réunit à Pau les bibliothécaires des académies de Bordeaux, Toulouse et Montpellier.

La première journée débuta par l'Assemblée générale. L'après-midi, sous la présidence de M. l'Inspecteur général Masson, un certain nombre d'exposés développèrent le thème qui avait été arrêté lors de l'Assemblée constitutive de Narbonne en 1966 : Relations et coopération entre les diverses catégories de bibliothèques. M. Desgraves, conservateur de la Bibliothèque municipale de Bordeaux présenta un rapport sur les éléments pour une mise à jour régionale du Répertoire des bibliothèques. Il demanda que soient établis, d'une part un plan des points de stationnement des bibliobus (bibliobus urbains et bibliobus départementaux) et des emplacements des annexes, d'autre part une carte donnant les limites du fonds local pour chacune des bibliothèques du cercle d'étude. M. Desgraves suggéra encore que les expositions circulent de bibliothèque à bibliothèque. Mme Bouyssi, conservateur en chef de la Bibliothèque municipale de Toulouse, évoqua alors le problème des fonds anciens et de leur mise en valeur : la date à partir de laquelle un ouvrage appartient à un fonds ancien reste encore imprécise et la plupart des fonds anciens sont peu ou mal catalogués, les catalogues existants n'étant que très rarement établis sur des fiches normalisées. M. Masson suggéra que le catalogage de ces fonds anciens soit entrepris par des élèves de l'École nationale supérieure de bibliothécaires envoyés en mission par la Direction des bibliothèques et de la lecture publique.

Enfin M. Pitangue, conservateur en chef de la Bibliothèque Universitaire de Montpellier, consacra son exposé aux Catalogues collectifs régionaux, qu'il envisage dans l'intime collaboration des diverses bibliothèques d'une même région. Il croit notamment à une plus grande efficacité des listes départementales à leur échelon régional. Il souhaite un plus large échange des listes d'acquisitions des bibliothèques universitaires, complétées par celles des bibliothèques municipales à vocation d'étude. Il propose enfin, comme premier programme spécialisé d'information régionale, une bibliographie pyrénéenne.

Le soir, un dîner-débat sur le thème des bibliothèques en complexes industriels se déroula sous la présidence de M. Masson et de M. Perrin, conseiller municipal, professeur au Collège littéraire universitaire. La discussion devait porter tout d'abord sur les bibliothèques scientifiques et les centres de documentation d'entreprises. M. Bouterolle d'Estaimbuc présenta le centre de documentation de Péchiney, où les prêts se font par télex. M. Bapsères et Mme Bouvet, de la Société nationale des pétroles d'Aquitaine, ont décrit le fonctionnement de leur centre de documentation où les photographies des tables des matières des périodiques sont diffusées auprès des ingénieurs et où les revues sont archivée sur « filmorex ».

M. J. Goasguen, conservateur de la Bibliothèque municipale de Pau, présenta ensuite les différentes bibliothèques de lecture publique de Pau et de sa région, ainsi que l'Office socio-culturel chargé d'organiser les structures culturelles de cette région.

Le programme de la deuxième journée avait prévu un certain nombre de visites comme celle du bassin de Lacq et du complexe industriel Lacq-Noguères-Artix ou celle de la fonderie d'aluminium de Noguères.