entête
entête

Répertoire de la presse et des publications périodiques françaises (2e édition)

Présentation

Jean Prinet

Le Répertoire de la presse française a été publié pour la première fois en 1958. C'était alors une expérience audacieuse : il s'agissait de présenter l'ensemble des publications périodiques françaises actuellement vivantes, journaux quotidiens ou hebdomadaires, magazines, revues ou bulletins, au total plus de 15.000 titres. L'accueil fait à cette première édition a été très favorable : en quelques mois tout le tirage était épuisé; de nombreux échos, en particulier dans la presse étrangère, attestaient l'intérêt suscité par cet ouvrage et l'étonnement avec lequel on découvrait une telle abondance, une telle variété dans la production périodique française.

La nouvelle édition 1 a a été conçue, pour l'essentiel, selon les mêmes principes - groupement systématique, table alphabétique et index - mais quelques modifications ont été apportées. On s'étonnera sans doute du nombre presque incroyable de changements survenus depuis deux ans : les prix, certes, ont tous été modifiés, mais parfois aussi le format, la périodicité, le nom de l'imprimeur, l'équipe rédactionnelle, jusqu'au titre; aucune des anciennes notices n'est restée semblable à elle-même; mais surtout des centaines de publications nouvelles ont paru, ou réapparu; d'autres, en nombre à peu près égal, ne donnent plus signe de vie.

La grande originalité de cette seconde édition est de signaler à la table générale alphabétique, en plus de toutes les publications actuellement vivantes, tous les titres qui figuraient dans la précédente édition, même ceux qui ont été modifiés, même ceux qui ont disparu, au total plus de 2I.000 titres. Ainsi se trouve dépassé le stade des inventaires successifs et sans lien entre eux, et un premier essai de recensement continu de la presse française est tenté.

Tout chercheur appelé à poursuivre ses investigations parmi tant de revues foisonnantes, dont quelques-unes ont un intérêt capital, alors que d'autres sont fort modestes, trouve ici un guide qui lui fournit les indications essentielles et qui le dirige vers les publications elles-mêmes, toutes conservées à la Bibliothèque nationale.

Le manuscrit de cette 2e édition a été clos au 31 juillet 1960. La mise à jour est assurée désormais par les fascicules du supplément A de la Bibliographie de la France, qui ont adopté depuis le premier numéro de 196I le cadre de classement systématique du Répertoire; ainsi se manifeste une fois de plus l'unité de doctrine et la continuité dans la réalisation du plan d'équipement bibliographique, dans le domaine des périodiques. L'État des périodiques étrangers reçus à la Bibliothèque nationale a adopté lui aussi, depuis son supplément 1960, ce même cadre de classement. Voilà donc groupés et ordonnés selon les mêmes principes et les mêmes méthodes l'ensemble des périodiques vivants que la Bibliothèque nationale met à la disposition de ses lecteurs, c'est-à-dire 15.000 publications françaises et plus de 5.000 publications étrangères.

Si le plan général de ce répertoire et celui des notices sont restés les mêmes, à quelques retouches de détail près, le système des tables a été assez profondément modifié, en tenant le plus grand compte, comme dans toute la rédaction de l'ouvrage, des critiques et suggestions exprimées par les utilisateurs. La table des imprimeurs et celle des régisseurs de publicité ont été supprimées : l'une et l'autre auraient plutôt leur place dans un annuaire professionnel, où elles pourraient être plus complètes et plus détaillées. La table des mots typiques, peu consultée, a elle aussi disparu, mais en revanche l'ancienne table des sociétés savantes et organismes scientifiques éditeurs a pris un très grand développement et accueille maintenant toutes les collectivités éditrices, publiques et privées, en dehors évidemment des éditeurs purement commerciaux (les firmes commerciales y sont cependant représentées par référence aux journaux d'entreprise qu'elles publient). Plus de 4.000 collectivités figurent dans cette table, qui ouvre ainsi de larges possibilités de recherches complémentaires; il sera désormais plus facile d'identifier de très nombreux périodiques, même quand on ne connaît pas leur titre exact. La table des noms cités a été conservée et élargie.

Le rédacteur, aidé par plusieurs de nos collègues, en particulier par Mme Mandle, Mlle Brunet et M. Mercier, bibliothécaires au service des Périodiques français, s'est efforcé de donner un état aussi complet et précis que possible; mais il est inévitable que dans une enquête aussi complexe et qui doit être menée rapidement à son terme pour garder son caractère d'actualité, des lacunes subsistent, voire quelques erreurs matérielles; nous serons reconnaissants à ceux de nos collègues qui voudront bien nous les signaler et nous apporter leurs critiques et leurs suggestions.

  1.  (retour)↑  Répertoire de la presse et des publications périodiques française, par H. F. Raux. Éditions de la Documentation française, 16, rue Lord-Byron, Paris 8e. 24 cm, 1.161 p. 41 NF.
    1 candidat titulaire d'une licence en droit et du diplôme supérieur de droit.
    16 candidats titulaires d'une licence d'enseignement : option lettres classiques : 5; option lettres modernes : I; option histoire : 8; option anglais : 2.