entête
entête

Nécrologie

André Louis Fevret

Pierre Josserand

André Louis Fevret, qui est mort le 20 juin 1958 à Paris, y était né le 17 septembre 1879.

Attaché le Ier janvier 1906 à la Bibliothèque nationale, attaché titulaire le Ier janvier 19II, sous-bibliothécaire le Ier décembre 1912, bibliothécaire de 9e classe le Ier janvier 1916 - on voit combien en un demi-siècle les vocables et la structure même de la hiérarchie ont changé - il fut nommé conservateur-adjoint le Ier janvier 1927, reçut la croix de la Légion d'honneur le II janvier 1932 et prit sa retraite le 17 septembre 194I.

Ancien élève de l'École des hautes études et de l'École du Louvre, il appartint à la mission scientifique du Maroc, fut un temps détaché comme chef de service hors cadre à la Bibliothèque du Musée de la guerre, et collabora au Répertoire d'art et d'archéologie.

Rue de Richelieu, il prit part au service de l'Hémicycle, mais c'est surtout au bureau du Catalogue qu'il acquit d'un département extrêmement complexe, une connaissance sérieuse et détaillée, dont il sut faire profiter les stagiaires candidats au D. T. B. ou aux postes d'aides de bibliothèques; il organisa cet enseignement avec compétence et dévouement. Il témoignait dans la direction de la partie officielle du journal (entendez de la Librairie, c'est-à-dire de la Bibliographie de la France) d'un entrain, parfois peut-être un peu fantasque, mais qui n'altérait point de réelles qualités d'animateur.

Esprit curieux, dont l'ironie masquait souvent une indulgence détachée, il faut bien avouer qu'il était taquin, mais il l'était gaîment - et cette gaîté avait quelque mérite chez un homme que la vie n'avait pas épargné. Du moins trouva-t-il, dans l'affection solide d'une de ses collègues, le bonheur d'un nouveau foyer.