entête
entête

Le Service d'attribution des bons Unesco en 1957

Les résultats obtenus en 1957 par le Service des bons Unesco à la Direction des bibliothèques de France ont été analogues à ceux des années précédentes, qui avaient été publiés dans le Bulletin des Bibliothèques de France, Ire année, n° 6, juin 1956 et 2e année n° 7-8, juillet-août 1957 :
en 1955, 147.616 $, attribués, répartis en 1.775 attributions;
en 1956, 149.008 $, - - 1.766 -
en 1957, 14I.462 $, - - I.804 -

Le montant attribué en 1957 se répartit entre les diverses catégories d'acheteurs de la façon suivante : environ 18 % aux bibliothèques relevant de la Direction des bibliothèques, 22 % aux autres administrations d'État, 22 % aux libraires, 19 % aux sociétés industrielles et commerciales et 19 % aux organismes privés à caractère intellectuel et aux particuliers.

Le système des bons Unesco, qui a commencé à fonctionner en 1949 avec l'adhésion de 4 pays, compte maintenant l'adhésion officielle d'une trentaine de gouvernements; en outre, il peut être utilisé pour des règlements dans n'importe quel pays du monde, pourvu que le fournisseur des publications accepte ce mode de paiement et ne soit pas gêné dans ses exportations par un règlement financier ou douanier particulier à son pays; il suffit donc d'obtenir de sa part un accord préalable. Cette possibilité nouvelle rend le système des bons Unesco particulièrement intéressant et son utilité apparaît plus clairement encore si l'on remarque qu'il permet des importations de publications littéraires et scientifiques sans que soit entamée la réserve de devises fortes de la France.

Toutes indications sur l'emploi des bons Unesco pour des achats de publications étrangères doivent être demandées au Service d'attribution des bons Unesco, 61, rue de Richelieu.