Du roman noir au néo-noir

Le roman noir naît dans les années 1920 aux États-Unis sous la plume de romanciers qui s’intéressent aux aspects les plus sombres d’une société en pleine mutation. Genre populaire, contestataire, il se caractérise par ses liens constants avec le cinéma. Avec le néo-noir, ce genre évoluera en s’adaptant au monde postmoderne, empruntant à de nombreux autres univers (bandes dessinées, séries télé…) dans lesquels les anciens héros, devenus ordinaires, se débattent avec une réalité complexe, claire/obscure, aux repères moraux incertains.